News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La Cour de cassation vient-elle de casser la Françafrique ?

Le site de la Liberté - collectif09 le Dimanche 14 Novembre 2010 à 07:27 | Lu 546 fois



La Cour de cassation vient-elle de casser la Françafrique ?
… en relançant à Paris, le 9 novembre, les poursuites judiciaires sur les biens détenus en France, logements de luxe et avoirs bancaires, par les familles d’Ali Bongo (Gabon), de Denis Sassou Nguesso (Congo-Brazzaville) et de Teodoro Obiang (Guinée équatoriale). La plainte déposée le 2 décembre 2008 par Transparence International France est donc jugée recevable. L’affaire est fréquemment nommée les "biens mal acquis".

 La Cour de cassation ordonne le renvoi du dossier à un juge d’instruction de Paris pour que soit instruite cette plainte de l’ONG Transparency International, qui considère que ces biens ont été forcément acquis avec de l’argent public détourné. Menée en 2007, une enquête de l’Office central de répression de la grande délinquance financière avait recensé 33 biens immobiliers (appartements, maisons, hôtel particulier), 11 comptes bancaires et une incroyable flotte de voitures de luxe, détenus par la famille Bongo et ses proches ; 24 propriétés et 112 comptes bancaires pour la famille Sassou Nguesso ; des limousines de luxe achetées par la famille Obiang, 3 Bugatti à 1 million d’euros pièce.

 Bien que cette enquête ait été classée sans suite par le procureur de Paris Jean-Claude Marin, début 2009 un juge d’instruction avait ordonné contre son avis une enquête pour « recel de détournement de fonds publics, blanchiment, abus de biens sociaux, abus de confiance ». Le parquet avait fait appel, suspendant cette décision et, en octobre 2009, la cour d’appel avait déclaré la plainte irrecevable. C’est cet arrêt que la Cour de cassation vient d’annuler.

Cette affaire a suscité des remous dans les trois pays (Gabon, Congo-Brazzaville, Guinée équatoriale), pivots de l’influence française en Afrique, et dans lesquels Total a d’importants intérêts. Pour les ONG anti-corruption, les « biens mal acquis » des dictateurs ne sont pas symboliques. Ils pèsent des dizaines, voire des centaines de millions de dollars et pourraient, selon Transparency International, être attribués à des organisations des Nations unies avec le mandat « d’utiliser ces sommes au bénéfice des plus défavorisés de ces trois pays ».

 Pour la première fois en France, l’action en justice d’une association de lutte contre la corruption au nom des intérêts qu’elle s’est donné pour objet de défendre est jugée recevable. Cette décision, conforme à toute l’évolution du droit positif quant à l’action collective des associations, devrait ainsi permettre à l’avenir de surmonter l’inertie du parquet dans certaines affaires politico- financières sensibles.

www.transparence-france.org/ André Balbo source : Le Point, Transparency International, Le Monde

Dimanche 14 Novembre 2010
collectif09
Vu (s) 546 fois




1.Posté par LIBOSSO le 14/11/2010 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Actuellement

33 biens immo + hotel particulier,rue de l'université= 31 Biens IMMO

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...