News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

LETTRE D'UNE ASSOCIATION FRANCAISE AU DEPUTES FRANCAIS

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Vendredi 18 Septembre 2009 à 08:41 | Lu 712 fois



Lettre de la plateforme citoyenne France Afrique
Objet : politique de la France au Gabon et en Afrique
Paris, le vendredi 11 septembre 2009
Madame la Députée, Monsieur le Député
Constatant, d’une part la position ambigüe de la diplomatie française face à l’élection contestée d’Ali Ben Bongo Ondimba à la présidentielle gabonaise du 30 août dernier et, d’autre part, les nombreuses accusations portées contre notre pays sur son rôle jugé obscur joué au Gabon comme lors de plusieurs processus électoraux récents en Afrique, nous tenons par la présente à vous faire part de notre préoccupation citoyenne et à en appeler à votre vigilance de parlementaire face aux atermoiements de la diplomatie française en Afrique.
Créée en juillet 2007 par 12 associations et ONG françaises, notre Plateforme citoyenne France-Afrique a érigé parmi ses priorités de plaidoyer la promotion d’une diplomatie française au service de la démocratie et du respect des droits de l’Homme dans les pays africains et l’exigence d’un réel contrôle parlementaire et citoyen sur la politique menée par la France en Afrique. Suite à la publication de son Livre Blanc pour une politique de la France en Afrique responsable et transparente, elle a entrepris de nombreuses démarches d’interpellation et de sensibilisation auprès des institutions françaises en charge de la coopération (Elysée, ministères), des partis politiques, des parlementaires, afin de les convaincre de la nécessité d’en finir avec une diplomatie de complaisance à l’égard de régimes autoritaires favorables aux intérêts français.
Malgré les promesses de « rupture » avec la Françafrique réaffirmées ça et là par les responsables de l’exécutif nous avons constaté que cette réorientation, déjà absente des 8 chantiers pour l’Afrique formulés en juin 2008 par le secrétaire d’Etat à la Coopération, semble avoir été bel et bien sacrifiée au profit des intérêts économiques et politiques de la France dans un certain nombre de pays.
Pour ne retenir que les exemples les plus récents, nous exprimons aujourd’hui la préoccupation que nous inspirent les ambigüités et renoncements de la diplomatie française face aux élections contestées du général Mohamed Ould Abdel Aziz en Mauritanie et du président congolais Denis Sassou Nguesso, en juillet dernier, aux dérives autocratiques du Président Tandja au Niger, à l’inquiétante crise politique à Madagascar. Sans oublier la caution apportée au Gabon au fils du chef d’Etat resté maître pendant 40 ans des réseaux et secrets de la Françafrique. Malgré les recours des opposants et le climat troublé régnant au Gabon, Nicolas Sarkozy a adressé le 7 septembre un courrier de félicitations au « vainqueur ».
En l’absence de signaux diplomatiques annonciateurs de changements dans la politique de la France en Afrique tant attendus par des sociétés civiles françaises et africaines exaspérées et tandis que les réseaux officieux incarnés notamment par l’activisme diplomatique de l’avocat Robert Bourgi continuent à parasiter l’action publique, nous nous en remettons à votre vigilance de parlementaire.
En effet, malgré l’interprétation souvent faite du texte de la Constitution, une opportunité réelle est donnée dans notre pays aux députés de contribuer au débat public sur la politique étrangère et d’instaurer des mécanismes de suivi de l’action diplomatique, militaire et économique de la France dans les pays africains.
Nos recommandations en la matière sont nombreuses, elles ont fait l’objet de plusieurs chapitres de notre Livre Blanc et continuent à être débattues avec les organisations françaises et africaines et communiquées aux décideurs politiques.
Sur le cas particulier du Gabon, nous souhaiterions en particulier vous voir saisir le gouvernement français sur :
• la nécessité d’encourager une enquête impartiale et incontestable sur l’exactitude des résultats et sur les actes de fraude dénoncés et, le cas échéant, le lancement d’un nouveau processus électoral
• dans ce délai, la mise en place d’un service diplomatique minimum, tel qu’il devrait être instauré avec les régimes issus d’élections bafouées ou ne respectant pas les droits de l’Homme
• la mise en application des dispositions prévues par l’Accord de Cotonou sur le respect de l’Etat de droit (Articles 8-9-96 entre autres) et par la Déclaration de Bamako de l’Organisation Internationale de la Francophonie portant sur le respect et la consolidation de l’Etat de droit dont le Gabon est signataire
• l’établissement de la vérité sur le rôle confié à Robert Bourgi dans les liens diplomatiques entre la France et le Gabon
Par ailleurs, nous souhaitons vous inviter à la vigilance, sur la nécessité, dans un contexte de remise en cause du juge d’instruction, de laisser la justice française faire toute la lumière sur les biens mobiliers et immobiliers détenus par la famille Bongo en France.

Dans l’espoir d’avoir attiré votre attention et dans l’attente d’une prochaine prise de contact, nous vous prions d’agréer, Madame la Députée, Monsieur le Député, l’expression de notre parfaite considération.
Pour la Plateforme citoyenne France Afrique,
Fabrice TARRIT, Michel ROY, Gérard HALIE, Jean-Paul SORNAY.

Vendredi 18 Septembre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 712 fois




1.Posté par Gabonitude le 18/09/2009 13:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout simplement : MERCI de manifester votre solidarité aux revendications du peuple Gabonais.

Au moins vous êtes autant convaincu que nous de ce que de véritables liens de coopération ne peuvent s'établir entre la France et le Gabon que si et seulement si la paix règne au Gabon. C'est aussi une façon pour la France de lutter contre l'immigration.

Plutôt que d'axer sa politique sur les quotas de rapatriés, la France pourrait régler le problème de l'immigration autrement, en contribuant à assainir le climat dans les différents pays africains afin que les Africains aient plutôt envie de vivre chez eux au lieu de s'expatrier.

La question ici est de savoir si la France veut véritablement se libérer de ces immigrés ou alors elle se sert d'eux pour divertir sa population, la détourner des véritables problèmes sociaux.

Elle met à la une des médias le problème de l'immigration dans la mesure où son peuple, condamné à compter les pièces rouges ou jaunes, n'a que la télé comme seul moyen d'évasion.

Que lui sert-on à la télé ? L'immigration. Voilà l'os qu'on jette au chien pour l'amener à s'éloigner de nous, donc pour éviter qu'il comprennen que nous ne sommes pas du même monde.

Non Chère France, votre politique peut se faire autrement !

2.Posté par stellacyntha le 18/09/2009 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien parlé!
moi aussi comme toi j'ai toujours pensé que si la france assinissait ou nous aidait à assainir notre environnment politique, nous verrons de moins en moins d'africains immigré en europe, car le rêve de la plupart d'entre nous est de vivre chez lui en Afrique, auprès de sa famille, mais la misère nous détourne de cet idéal et nous fonçons les yeux fermés vers une europe qui ne veut pas de nous alors même qu'elle participe ou aide des dirigeants à foutre le bordel dans nos pays.

Voyez vous chère france, en venant massivement cHez vous nous ne sommes qu'a la quête d'une seule chose: LE BIEN ETRE ;c'est à dire un travail qui permette de vivre décemment , de bonne école publique pour nos enfants,une liberté de penser et de s'expimer sur tout sujet sans crainte derepésailles, la liste est longue...

Mais puisque vous vous obstinez à soutenir de médiocre, sadiques et égoistes dirigeants dans nos pays, au motif qu'ils garantissent les intérêts français, eh bien vous serez contraint de nous recevoir nous africins par millier chez vous car nous ne supportons plus cet etat de faits.Nous braverons toutes vos restriction et vos lois, et nous arriverons chez vous en europe .Mais enfin ne comprenez vous pas que NOUS VOULONS AUSSI D'UNE VIE DE LIBERTE COMME LA VOTRE OU LE DIRGEANT N'EST PAS UN OPPRESSEUR MAIS UN CITOYEN PARMI TANT DAUTRE.Nous avons soif de liberté!!!!!!!!!!
Pour revenir au cas du Gabon, je crois que jamais vous n avez fait mauvais choix auparavant; vous n'aurez jamais du choisir ALI BONGO;C'est l'ironie du sort, car c'est lui qui nuira certainement à vos intérêts.En fait vous aurez du faire plus d'investigation avant d'en faire votre favori.Meme toi BOURGI, tu conaissais le père et tu prétends connaître le fils?tu t'es fortement trompé.
Eh bien puisque vous avez fait votre choix, sachez que quel qu'en soit la durée ALI BONGO ne sera jamais notre président, mais celui de son clan et celui des français du gabon.Par ce geste la france a elle meme mis en danger les intérêts frnçais au gabon et ce pendant tout le temps que durera cette mascarade.A bon entendeur salut!

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...