News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L’opposition gabonaise va saisir HRW et Amnesty international pour ’’crimes’’ commis à Port-Gentil

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Jeudi 24 Septembre 2009 à 21:53 | Lu 754 fois



APA – Libreville (Gabon) Le collectif des candidats malheureux à la présidentielle, mené par l’ex-ministre gabonais de l’intérieur André Mba Obame, a annoncé jeudi à Libreville qu’il allait saisir Human Rigths Watch (HRW) et Amnesty International pour faire la lumière sur la mort des personnes survenue à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon au lendemain des troubles ayant suivi la proclamation du scrutin présidentiel.

’Devant la gravité des faits signalés à Port-Gentil (…), il est vérifié que le gouvernement ne dit pas la vérité, nous allons saisir les ONG internationales telles que Human Rigths Watch, Amnesty international, ainsi que la Cour pénale internationale pour que les coupables et leurs commanditaires répondent de leur crime’’, a déclaré ce collectif dans une déclaration lue par son porte-parole, Jean Eyéghé Ndong, ancien Premier ministre.

Dans un rapport rendu public jeudi, les opposants dénoncent de nombreuses ’’tueries’’et des ’’exactions’’, commises, selon elle, sur les populations dans la cité pétrolière du pays par les forces de sécurité et de défense.

Le rapport d’une dizaine de pages dénonce aussi l’usage des balles réelles utilisées par des militaires et policiers.

Mi-septembre, Pierre André Kombila, un opposant ayant soutenu la candidature de Pierre Mamboundou, par ailleurs médecin de formation, avait avancé le chiffre de 15 morts.

Un bilan établi, selon lui, sur la base des informations recueillies auprès des personnels soignants des hôpitaux de Port-Gentil.

Officiellement, selon le gouvernement, les émeutes dans cette deuxième ville du pays ont fait trois morts. Le ministre de l’Intérieur, chargé de la Défense Jean François Ndongou avait affirmé qu’aucune de ces trois personnes n’avait été tuée par balle tirée d’une arme militaire.

Le gouvernement s’était dit favorable à une enquête internationale afin d’établir les responsabilités dans ces violences.

Au total, 311 personnes avaient été arrêtées dans le cadre des violences post-électorales dans la capitale pétrolière du Gabon. Près de 60 personnes ont comparu la semaine dernière devant le tribunal de Port-Gentil, et 42 ont été relaxées

Jeudi 24 Septembre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 754 fois




1.Posté par ACTION SVP le 24/09/2009 23:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est temps que le front du refus stoppe les "conférences" et prenne le courage de donner un mot d'ordre au peuple. Ce mot d'ordre n'a pas besoin d'être "officiel".
La CC ne changera pas d'attitude et le peuple ne doit attendre sa libération que de lui même. Aucune aide extérieure ne viendra le libérer. Il est essentiel que chaque partisan du changement l'intègre dans son cerveau. Si le peuple souhaite véritablement se libérer alors le peuple devra avoir le COURAGE de se révolter et accepter la souffrance et les sacrifices nécessaires à sa libération.

PEUPLE gabonais que choisissez vous : la liberté ou l'esclavage ???
Seuls vos actes répondront à cette question.

2.Posté par flesh le 25/09/2009 01:14 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
rien ne se régle ds la violence mn frère il faut etre sage, mwa j fais entièrement confiance a notre opposition il n ns laisserons pa tom

3.Posté par BLAISE le 25/09/2009 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
a [ ACTION SVP]
Nous devons utiliser tous les moyens légaux pour corriger le tir
et rendre aux gabonais leur digneté, pour nous ,les générations futures et le reste de l'Afrique qui nous regarde.
Agissons avec tact.
Les voies légales sont des actions
La fin justifiera nos moyens utilsés, etsi ceux ci ne suffisent alors la lutte continuera autrement . Soyons mobilisés et cohérents dans l'Action LE MONDE NOUS REGARDE
on vaincra
et ALI tombera quel que soit ALPHA

4.Posté par Gabao le 25/09/2009 16:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Va saisir ca veut dir quoi ? donc vous n'avez pas encore commencé la procedure? Le coup d'etat date de un mois deja et vous pensez a ce que vous allez faire? Faites le des maintenant un point c'est tout on n'a pas de temps a perdre pendant que vous reflechissez eux ils préparent leur cérémonie. Vite vite vite on a pas le temps.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...