News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L'opposition gabonaise demande un recompte des voix

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Mardi 8 Septembre 2009 à 01:42 | Lu 646 fois



L'opposition gabonaise demande un recompte des voix
Un collectif regroupant les candidats malheureux à l'élection présidentielle gabonaise – dont André Mba Obame, l'ex-ministre de l'intérieur, et Pierre Mamboundou – a demandé un nouveau décompte des voix, lundi 7 septembre. MM. Obame et Mamboundou, qui revendiquent chacun la victoire, mais aussi quatorze autres candidats, exigent "le recomptage des voix interrompu par le président de la Cenap (la commission électorale) sur la base des procès-verbaux de tous les bureaux de vote". Selon les résultats officiels, le scrutin du 30 août a été remporté par Ali Bongo avec 41,73 % des voix. Un score que ses rivaux dénoncent, affirmant qu'il a été le résultat de "graves manipulations", de "scandaleux bourrages des urnes" et d'"incompréhensibles gonflements des listes électorales".

La victoire d'Ali Bongo a provoqué des troubles dans la capitale, Libreville, mais surtout dans la deuxième ville du pays, Port-Gentil, où un couvre-feu a été décrété depuis le 3 septembre. Un bilan officiel fait état de trois morts, mais l'opposition gabonaise affirme que ce chiffre est "bien plus important". Le collectif d'opposition a appelé à "la mise en place d'une commission d'enquête internationale pour déterminer la gravité des faits, des violations des droits de l'homme, ainsi que les responsabilités de ce véritable bain de sang".

"LE CALME EST APPARENT, PRÉCAIRE"

"Nous demandons au peuple gabonais de rester mobilisé et vigilant pour des actions graduelles", a annoncé l'ancien premier ministre Jean Eyeghe Ndong, le porte-parole du collectif, demandant au peuple gabonais de se préparer à des "actions graduelles", sans préciser quelles seraient ces actions. Sur place, la situation semblait revenir à la normale, comme l'explique Dan, un Français résidant à Port-Gentil joint par LeMonde.fr (Ecouter le témoignage A Port-Gentil, le calme revient peu à peu). Mais un responsable de l'Union du peuple gabonais (UPG), le parti de M. Mamboundou, est moins confiant. "Le calme est apparent, précaire. Tout est incertain, il peut se passer à tout moment quelque chose", a-t-il confié.

Après les dirigeants libyen, Mouammar Kadhafi, camerounais, Paul Biya, et le roi du Maroc, Mohammed VI, Nicolas Sarkozy a adressé à son tour ses "félicitations" et ses "vœux de succès" à Ali Bongo pour son élection. "Cette élection est venue souligner l'existence d'un défi commun, celui de la refondation des relations étroites, partenariales et équilibrées entre nos deux pays. Soyez assuré de ma détermination à donner corps à cette ambition afin qu'avec votre concours nos relations demeurent privilégiées dans l'intérêt de nos deux pays et de nos deux peuples", déclare M. Sarkozy dans un communiqué. Paris, qui s'en défend, a régulièrement été accusé par des opposants d'avoir soutenu Ali Bongo et de perpétuer les pratiques de la Françafrique.

Mardi 8 Septembre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 646 fois




1.Posté par nat le 08/09/2009 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali est plus mal que vous.les seules qui sont restés au pdg st les coquilles vides qui veulent juste remplir leur comptes en banque.
Alors que Ali a un rêve se faire élire par le peuple gabonais sans nécessiter un coup d'Etat.Mais avec les gens qui le soutienne c'est vraiment pas gagné .au lieu de lui pondre des idée comme vous avant,ils lui pondent des bétises qui ne font qu'attiser la haine de la population gabonaise.
Ali vous pleure déjà.
Il sait que le peuple attend de pied ferme les promesses mais avec qui va t -il réaliser tout ça.HEINNNNNN tu voulais être président non fais maintenant.Comme depuis que Edith était malade c'est Ali qui gerait presque tout avec sa soeur ils a cru que ça va être trop facile .mais erreur toutes les têtes du pdg st partis conicéééééééééééééééééééééé.
Pourrissez le la vie.

2.Posté par Poe le 08/09/2009 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Messieurs,

Nous sommes déçus de ce que vous n’ayez pas répondu à notre appel à la candidature unique de l’opposition. Nous sommes encore plus désabusés de ce que vous vous soyez cachés pour vous préserver alors que des compatriotes risquaient et même ont perdu la vie.
Votre unité circonstancielle est minée par le lourd passif de vos défections, de vos compromis et de vos trahisons passées.
Donnez-vous du crédit ! Publiez, s’il vous plaît, des copies des procès verbaux que vous avez en votre possession.
Je suis un gabonais, le Gabon est ma patrie et pour la défendre, je donnerai ma vie. Je n’aurai pas peur d’une armée, je n’aurai pas peur de la terre entière pour gagner mais liberté et faire établir le droit, la justice et la vérité.
Je suis prêt à marcher tout seul au risque de me faire abattre comme un chien devant les caméras du monde entier pour la vérité, le droit et la justice.
Le 29 août dernier, j’ai personnellement écrit à plusieurs d’entre vous, demandant à vos équipes de campagne de vous transmettre mon courriel.
De quoi donc avez-vous peur ? Ali, ne tuera aucun d’entre vous tant vous serez parmi le peuple, il réprimera, il vous fera arrêter, mais plus il frappera, plus grande sera la révolte.
Je vous en prie, je vous en supplie, ne commettez plus la même erreur, la victoire est dans la rue. Vos déclarations, vos menaces, ne changerons rien.
Descendons dans la rue, manifestons dans l’ordre et dans la discipline pour faire valoir notre droit et faire entendre notre voix.
Je vous en prie, appelez à un rassemblement dans chacune des villes du pays pour demander le recompte des voix. Ayez le courage puisque vous avez le soutien du Peuple, pour cette fois au moins servez le.

Je vous remercie,…

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...