News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L'opposition annonce "bien plus" de morts à Port-Gentil

l'info réelle 7J/7 - La Révolution LVDPG le Mardi 8 Septembre 2009 à 10:21 | Lu 851 fois

Le nombre de morts lors des violences post-électorales à Port-Gentil est "bien plus important" que le bilan officiel de trois morts, a affirmé lundi un collectif de candidats dont André Mba Obame et Pierre Mamboundou, qui revendiquent la victoire à la présidentielle.



L'opposition annonce "bien plus" de morts à Port-Gentil
"Le nombre de morts occasionné par la répression de l'armée est bien plus élevé que ne veut bien le dire le pouvoir", a affirmé le porte-parole de ce collectif, l'ancien Premier ministre Jean Eyéghé Ndong, en lisant le texte de la déclaration.

Le collectif a demandé "la mise en place d'une commission d'enquête internationale pour déterminer la gravité des faits, les violations des droits de l'homme ainsi que les responsabilités de ce véritable bain de sang".

"Nous condamnons (. . . ) la répression sauvage, inhumaine et aveugle des troupes armées, composées essentiellement de mercenaires étrangers, envoyées à Port-Gentil", ont déclaré les candidats.


Ce groupe rassemble 16 des 23 candidats initiaux à la présidentielle.

Pour un recomptage des voix

Les violences post-électorales, qui ont secoué Port-Gentil, capitale pétrolière du Gabon, du 3 au 6 septembre, ont fait trois morts selon les autorités.

Dimanche, le ministre de l'Intérieur, Jean-François Ndongou, avait affirmé à la presse: sur les trois décès, "personne n'a reçu une balle tirée d'une arme militaire".

"Il y a des consignes claires et fermes de ne pas utiliser de balles réelles. Les militaires utilisent seulement des gaz lacrymogènes", avait-il déclaré se disant "prêt à accepter une enquête internationale" sur la question.

Le collectif a également demandé le "recomptage des voix" du scrutin.

La victoire d'Ali Bongo, avec 41,73% des voix, a été annoncée le 3 septembre et validée le lendemain par la Cour constitutionnelle.

Mardi 8 Septembre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 851 fois




1.Posté par mum le 08/09/2009 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NDONGOU

Dibossu diawu!!!
Il faut que tu changes de village mon ami...car si pour te rendre à Mandji ndolou, tu dois passer par chez "Missu Bala", mon cher ami tu verras.
Toi qu'on a parachuté, toi qui n'as pas de couilles pour avoir dragué une nounou pour en faire une épouse! Imbécile....
Ceux qui sont morts, cne peuvent pas être ta famille. MALHEUREUX§

2.Posté par Au sujet du nombre de morts et le genre des balles utilise le 08/09/2009 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le gouvernement declare 4 morts a port-gentil, cela est faux car la milice envoyee par ali et ndongou, composee des congolais de RDC et les angolais, celle qui oper la nuit, tue a balle reelles et la nuit meme cette milice va enterrer les cadavres ds des fauces communes du cote de Ntchengue. Il ya plus de mort que prevu, il n'y a qu'aller voir la morgue de port-gentil l'hopital Ntchengue pour les corps qui ont echappes aux foces communes.

Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Jean Ping Président élu | Ali Bongo Réélu !!! | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame









Les Articles les plus lus

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée