News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L’opposant gabonais, Séraphin Ndahot Rembongo, porté à la tête du PDS.

Le site de la Liberté - Source : Koaci le Dimanche 29 Août 2010 à 16:53 | Lu 782 fois



L’opposant gabonais, Séraphin Ndahot Rembongo, porté à la tête du PDS.
La formation de l’opposition gabonaise, le Parti pour le Développement et la Solidarité Sociale, PDS, vient à l’issue de son congrès constitutif organisé samedi dernier à Libreville, d’élire sans surprise à sa présidence, l’homme orchestre de son raison d’être, l’ancien maire de la capitale économique, Port Gentil, Séraphin Ndahot Rembongo, qui devra présider aux destinées de cette barque pour les trois prochaines années.

L’une des surprises toute de même, invitées à ces assises, est l’exclusion sans ménagement de deux membres fondateurs de ce parti qui a obtenu son récépissé en juin dernier, citons Alfred Yeyet, considérée comme une ripou de la politique gabonaise, prête à se livrer sans vergogne au plus offrant, au point de perdre tout sens de l’honneur de la dignité face à la moindre proposition alléchante, qui à mettre à mal une dynamique de groupe acquise au prix de moult sacrifices.

Paul Mba Abessole qui excelle aujourd’hui dans le voltige politique, peut sans risque de se tromper, avouer que les entourloupes au profit du parti démocratique gabonais (PDS)au pouvoir, dont s’est, en son temps rendu coupable Alfred Yeyet, et ce, à l’encontre de la formation politique qu’il présidait dans les années 90, le Rassemblement Pour le Gabon, RPG, ont pour beaucoup, ces pratiques tortueuses, réveillé son ‘’mauvais génie’’, qui œuvre désormais avec zèle dans la caution aux régimes illégitimes et illégaux, très loin de ses envolées lyriques d’un passé récent, qui avaient pour refrain, je cite, ‘’Partisans du changement réel’’.

Autre exclusion matinale, celle du membre fondateur, Jean Marie Mamfoumbi, un illustre inconnu des tribunes autorisées au plan politique, et qui, allié à l’opportuniste de tout de bois, Alfred Yeyet, ont tenté en vain de mettre à mal l’organisation de ce congrès constitutif, avant de honteusement faire machine arrière, constatant la nullité de leur démarche.

Bref, le Parti pour le Développement et la Solidarité Sociale, PDS, de bord opposition au Gabon, vient de franchir un pas important de son histoire, en réitérant son positionnement au sein de l’opposition, non sans exhorter ce camp politique à faire bloc autour d’un programme politique ambitieux, pouvant faciliter l’avènement de l’alternance, lors des élections législatives attendues l’année prochaine.

Une invitation toute fois relativisée, puisque le leader du PDS, Séraphin Ndahot Rembongo, n’a pas exclu toute hypothèse de compromis politique, et non de compromission disait-il, pouvant l’amener à faire son entrée au sein du gouvernement, si l’environnement propice au développement social était de mise. Aucune allusion n’a été officiellement faite par le leader du PDS, au différend qui l’oppose à l’Union du Peuple Gabonais, UPG, de Pierre Mamboundou, dans les questions d’idéologie et de position politique face à la formation au pouvoir, le parti démocratique gabonais, PDG.

Le PDS au Gabon naît finalement au forceps, après plusieurs années de batailles politico juridique sans relâche.

Dimanche 29 Août 2010
Source : Koaci
Vu (s) 782 fois




1.Posté par Miénè le 02/09/2010 00:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement!!! ce n'est pas une caricature,ni de la philosophie épicurienne, mais une peinture du symbolisme expressionniste.

ces associations sont faites uniquement pour briller dans l'Ogooué Maritime et le Moyen Ogooué.

rien à dire de plus. n'importe quoi

avant de partir je tiens à rappeler à gaboneco que je suis très très déçu par leur comportement quant à la suppression de mes commentaires. à lire les commentaires et les articles que vous postez sur votre plate forme (gaboneco), on réalise sans trop réfléchir que vous alimentez/nourrissez le fameux slogan de ceux détiennent le Gabon en otage depuis son existence.

si vous supprimez mon message, je serai très content de savoir que vous m'avez lu.

je vous rappelle que le premier principe de l'Émergence(principal slogan pour 2011) est LA LIBERTÉ D'EXPRESSION.le reste vient calmement sans être chanté ici et là.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...