News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L’opposant Pierre Mamboundou, pressenti au poste de vice président d'Ali Bongo

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Mardi 17 Novembre 2009 à 15:59 | Lu 3806 fois



L’opposant Pierre Mamboundou, pressenti au poste de vice président d'Ali Bongo
L’incapacité d’Ali Bongo Ondimba à asseoir son autorité depuis le hold up électorale de la présidentielle du 30 Août dernier, et ce malgré une série de mesures précipitées rentrant dans un vaste programme de séduction de la population, contraint ce dernier a composer avec les véritables âmes incarnant l’espoir du peuple gabonais, et en qui, la population s’était clairement identifiée lors de la dernière confrontation politique électorale, c\'est-à-dire l’élection du président de la république.

S’il reste difficile de se prononcer sur l’identité exact de vainqueur du scrutin, disons tout de même que les ‘’vrais’’ résultats en possession des représentants de l’opposition, et dont la cour constitutionnelle s’est refusé de confronter avec ceux qui donnent curieusement vainqueur le candidat du parti démocratique gabonais au pouvoir, sont ces résultats, édifiants à plus d’un titre, et ne placent qu’à la troisième position Ali Bongo Ondimba, très loin derrière les candidats Pierre Mamboundou et André Mba Obame, dont les revendications de victoire de l’élection au soir du 30 Août dernier sont loin d’être fortuites.

Mais comme gagner une élection au Gabon, n’est pas encore synonyme de gagner le pouvoir, Pierre Mamboundou et Paul Mba Abessole visiblement aguerris aux hold up électoraux, ont vraisemblablement été les moins surpris, alors que le néophyte à cet exercice, André Mba Obame n’a vue que du bleu dans la détermination de la France, qui, mon œil, n’a eu aucun candidat, de maintenir à la tête de ce riche pays à la population très pauvre, un valet de plus, à même de défendre encore pour longtemps la position du Gabon comme vache à lait au libre service à satiété. Un rôle dans lequel ne semblaient pas s’accommoder Pierre Mamboundou, encore moins André Mba Obame, dont le trait commun des programmes de société s’articulait autour du concept ’’rendre le Gabon aux gabonais’’, même si une pâle copie tente d’être exécutée depuis peu.

Après le hold up électoral, le bon sens commande de composer avec les véritables dépositaires de la confiance du peuple, afin d’espérer gérer un pays jusqu’ici ingouvernable, et ce n’est pas l’important dispositif militaire déployé depuis ce passage en force qui nous le démentira. Une fois l’armée ayant réussi à mater les velléités de contestation du président désigné, la seconde phase avait consisté à prendre attache avec les représentants légitimes du peuple et à qui il a été refusé toute légalité, prise d’attache,en vue de les associer à la soupe.

Le compromis politique, n’aurait pas eu assez de résistance dans la camp du leader de l’union du peuple gabonais. A cette époque, déjà les spéculations vacillaient entre les postes de premier ministre et de vice président. Les plus avisés ne sont d’ailleurs pas restés médusés face aux soudaines invitations à la population au calme émanant du porte parole du candidat de l’UPG et leader de l’union pour la nouvelle république Maître Louis Gaston Mayila, qui faisait montre d’un zèle inhabituel dans les invitations aux peuple à avaler la pilules.

Par contre le camp André Mba Obame est resté jusqu’ici inflexible. Même les tentatives de médiation d’Alain Joyondet, invité à Libreville pour la caution de l’Elysée à l’investiture d’Ali Bongo Ondimba, sont restées vaines. Et pour avoir osé braser l’ordre établi par la princesse, André Mba Obame a été sévèrement châtié lors de la parodie de recomptage des voix du scrutin par la cour constitutionnelle, en ayant été simplement recalé tel un mal propre, de la deuxième à la troisième place selon les résultats officiels.

Pour sceller ce partage du gâteau Gabon, Ali Bongo Ondimba doit se rendre cette fin de semaine en France, pour la dernière dictée de la suite à donner, dans le cadre de l’arrivée prochaine de Pierre Mamboundou aux affaires, sinon de l’un de ses proches à un niveau élevé de la république, après la récente phase de ballon d’essai, marqué par l’entrée de son porte parole en France dans le premier gouvernement de Bongo Ondimba fils.

LVDPG, Qui vivra, vera

Source : Koaci.com

Mardi 17 Novembre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 3806 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

38.Posté par St. Michael le 23/11/2009 06:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que chacun choisisse librement son camp et signe des accords qu’il estime convenable avec l’intérêt de la nation et non selon des petits calculs ou ambitions personnels.
Mais ce qui nous unis est plus fort/sacré que ce qui peut nous séparer : Chasser le biafrais et l’axe du mal bongo/pdg-francafrique pour que le Gabon D’Abord revienne aux Gabonais(es).
Nous le Peuple Opprimé qui avons perdu nos frères et sœurs le 04/09/09, nous n’avons aucun accord à signer avec bongo/pdg-francafrique.

I hope it’s Chrystal clear.

37.Posté par malcomX le 21/11/2009 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Combien a-t-on eu des députés de l'opposition au nord au régime D'Omar Bongo? Tous ne sont -ils pas repartis dans la majorité. Vous voulez parler de quelle lutte? Il suffit de brasser l'argent, vous ne résistez pas. Au nom de quoi vous voulez salir Mamboundou? C'est devenu votre souffle douleur pour vous mettre au soleil? Il y a des gens au Nord heureusement qui ont de la personnalité: Ondo OSSA par exemple. Le sud aussi a ses maudits: Maganga Moussavou. Vous verrez le ACR va plutôt signer des accords avec le PDG plutôt qu'avec votre front des anciens pédégistes et etnisiste. Le sud a tellement souffert de s'être opposé au régime en place et le nord en a fait la part belle: on peut aller jusqu'à la frontière du Cameroun avec une petite voiture. Le sud n'a rien. Il faut arrêter, nous ne sommes plus naîf car les richesses du pays se trouvent bien au sud et l'unité devrait être notre force mais sans compter sur votre soif de pouvoir.





36.Posté par Mak le 21/11/2009 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mes chers compatriotes, nul n'est besoin de faire de la sociologie ou de l'anthropologie pour connaître le comportement des ethnies du Gabon. J'aimerai réagir aux propos de CHE2 , 18/11/09 à 11h12. Je comprends que certaines personnes animées par l'égoïsme ethnique veulent se positionner pour conquérir le pouvoir. J'en avais honte pendant cette élection car les gens ont raisonné ethnie. Je trouve bien que ALI, étranger nous dirige. Nous ne savons pas nous mettre à l'unité. Souvenez-vous des déclarations de OYE MBA, EYEGHE NDONG (pendant la période de transition et encore au gouvernement) sur la liste électorale à l'adresse des critiques de l'opposition: "certains membres de l'opposition ont été élus à partir de cette liste". MBA OBAME pendant la passation de service"cette liste est plus actuelle en tenant compte des remarques de l'opposition, donc elle devrait convenir". Cette bande des tricheurs autrefois de l'autre côté comptait sur la tricherie pour l'emporter. Les chiffres astronomiques des votants dans le woleu Ntem, près de la moitié de l'Estuaire et ceux de l'ogooué Lolo et du Haut-ogooué, et les vrais chiffres de l'ogooué maritime prouvent bien que AMO et ABO ont triché en gonflant les chiffres. Dans le woleu-Ntem, les camerounais et les guinéens ont voté. Des villages de quatre maisons ont eu 360 votants (miracle). Tous mangeaient sur la même table et plus intelligents, ils veulent au nom de la majorité ethnique réclamer le pouvoir. Pierre Mamboundou est le vrai vainqueur de cette élection. Le bon sens de la configuration et les chiffres serrés dans l'Estuaire, le Tsunami de l'ogooué maritime, les victoires nettes et sans bavure dans le Moyen-Ogooué, la Nyanga, la Ngounié et le bon score dans l'ogooué Ivindo lui donnent toute la légitimité. Mamboundou ethniciste! Un député de l'UPG à Gamba est FANG avec le soutien de Mamboundou. Je vois donc le soutien que ces derniers lui ont accordé au Nord. Soyons sérieux, nous nous connaissons. Cette histoire de Mamboundou Vice-président, c'est le camp de AMO qui manipule l'opinion. Il faut tromper le peuple mais on ne peut tromper le peuple tout le temps. MYBOTO et OGOULIGUENDE le savent honteusement. BEN MOUBAMBA est immature et ne connait pas les réalités du pays. Les hommes qui ont mangé autour de la table de BONGO savent virer à 180° et au nom de l'ethnie ils doivent soutenir le frère. Ce n'est pas étonnant, nous en avons l'habitude. AMO à l'éducation nationale, les nominations étaient ethniques et il avait même cédé à un particulier l'ancien logement du directeur d'une école primaire de la commune nord de Libreville en face du lycée d'Etat de l'Estuaire et une bonne partie de la parcelle de l'école (domaine publique) à son frère sous le registre de l'autorisation de passage. Ils sont impatients de retrouver une porte de sortie pour courir bouffer à nouveau. Mamboundou est loin de vous ressembler car pour vous, c'est bouffer qui importe. Si Mamboundou entre, c'est pour travailler car c'est un homme de parole. Mais il n'entrera pas pour que vous trouviez une excuse de vous rapprocher.

35.Posté par Eboulou le 20/11/2009 00:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avons réprouvé et réprouvons toujours le comportement de la classe politique de notre pays .
Selon le grand gourou OBO , faire de la politique au Gabon , c'est convoiter les porte-feuilles ministériels et les hautes fonctions publiques civiles voire militaires pour accéder à la richesse. Ainsi le tyran congolais n' a jamais voulu distinguer et séparer l' intérêt particulier ou individuel et l' intérêt général . Sa doctrine était alors de confondre les affaires publiques et le pouvoir politique avec la propriété privée . Il nous faut comprendre que l'illettré agent secret français n' a jamais su que la mission fondamentale de l' élite politique dans une nation est de défendre les valeurs de la démocratie .
Aujourd'hui l'ogre est parti pour le long voyage sans retour et la France nous a imposé l' adopté Biafrais pour préserver ses intérêts au détriment du bien-être de tout un peuple .Il n' y a que des imbéciles qui ne changent pas d'avis , peut-être que nos frères jadis alliés de l' ignoble OBO , se sont rendus compte qu'ils ont été induits en erreur . Pour quoi ne pas les gracier , car notre unité face à l' axe du mal redoutable est notre force . Mes frères nous ne cessons jamais de le répéter ici , tous les fils du Gabon qui s' alignent aujourd'hui avec nous pour combattre nos oppresseurs et bourreaux sont des nôtres . Et je suppose donc , sauf si je ne me trompe , que la CGPPA est là pour qu'ensemble nous puissions bouter hors de notre Patrie OBI l' ingrat Biafrais , la famille Bongo et tous ceux qui continuent de nous humilier sur notre propre sol .
Pour notre victoire nous avons besoin de tous les enfants patriotes Gabonais .
Maintenant l' imposteur est chez son parrain Sarko à Paris , exhortons nos frères et soeurs résidant dans cette ville et sa banlieue de lui rendre ce séjour un des plus humiliants .

34.Posté par St.Michael le 19/11/2009 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A mon avis certains ici s’obstinent à ne pas regarder la réalité en face, par manque de courage ou par cruauté qui dépasse le cadre humain???
1-AMO, PM, Mba Abess, Myboto, JEN…etc sont des gabonais purs de sang et sont entrain de poser des actes qui confirment soit ils sont ou ne sont pas avec le peuple opprime et esclave du system bongo/pdg-francafrique
2-Aliben 50 ans, importé du Biafra et dont l’acte de naissance a été fabriqué le 29 Mai 2009 a pris en otage le pays depuis la mort de son père adoptif bongo, puis a pris le pouvoir par coup d’état avec massacre des citoyens inoffensifs le 04/09/09 y compris un sourd muet.
SI JUSQUE LA CE N’EST PAS LA REALITE, QU’ON ARRETE DE VENIR SUR CE SITE.
Si C’est la réalité : REGARDONS CETTE RELAITE EN FACE et avançons ensemble en disant ce-ci :
·AliBen et la Francafrique sont les ennemis et le mal du Gabon.
·Aussi longtemps que cette impie sera en vie au Gabon, le Gabon ne connaîtra ni paix, ni démocratie, ni développement, ni Union-Concorde-Justice.
·Par conséquent AliBen du Biafra est la seule cible à abattre et non PM, ni AMO ni BBM, ni JEN ni Mba Abess…ni le vrai gabonais patriote comme toi et moi.
Finally : Le temps des analyses-critiques-dissertations EST FINIE.
Concentrons nous dans nos actions pour chasser AliBen et les français mafieux du Gabon pour un Gabon aux gabonais(es).
Qu’avons nous posé comme actes depuis que la masse du biafrais dort tranquillement au bord de mer (à part les vaillants de la CONASYSED)?
Combien de français mafieux ont été chassés du Gabon depuis leur coup machiavélique le 30/08/09 ?
Que comptons nous faire pour que l ‘usurpateur ne passe pas le réveillon de Noël au bord de mer mais que ça soit plutôt un gabonais (NOT ROGOMBE alike) qui passe les réveillons de Noël/nouvel an comme voulu par le peuple à plus de 80% ?

Voilà les sujets sur les quels nous devons progresser et non des faux débats qui fatiguent plus d’un ici.

My Intelligent People: LET ‘S NOT GET ASTRAY, LET’S COME BACK ON TRACK with the BLESSING of our HEAVENLY FATHER.

33.Posté par BIE-EFFA le 19/11/2009 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La vérité dans cette Littérature est que le camp de MBA OBAME et Compagnie cherche la caution de PM pour mener leur combat et leur donner plus de hauteur.
Diable mais où était cette BANDE DE TRUANTS lorsque l'ACR formée, PM & Co les appellaient à les rejoindre????? EYEGHE, les 2 MBA, OYE MBA, MYBOTO, etc... avaient été approchés par Pierre MAMBOUNDOU et l'ACR et chacun se focalisant sur son ethnie pour prétendre gagner la présidentielle passée. Résultats: MAMBOUNDOU fut le vainqueur de cette joute. Mais comme tous ces Bandits sont issus du PDG aucun d'eux n'a félicité PM; avec toute la mauvaise foi qu'on leur connaît.
Aujourd'hui PM est libre de s'allier avec qui il veut et personne n'aura à redire, surtout pas cette Bande nouvellement composé tous Ingrats et Déçus du PDG qui ne veulent qu'une chose: SE VANGER.
Tous ont manger, fait, construit et ficelé le Système actuel donc ils n'ont de leçon a donner à personne surtout pas à PM. Ce site est pro-AMO, nous le savons tous mais que AMO sache qu'il a trop de tâches de sang, de malversations, de xénophobie, d'ingratitude, de corruption, de trucage et de banditisme qu'il n'aura à convaincre qu'à Medouneu.
N'est-ce pas lui qui a voulu ramener sa ville (Medouneu) pour prétendre à un poste dePremier Ministre. Non AMO, surtout pas toi.
Avant que le peuple Gabonais ne te fasse confiance donne nous d'abord le nom du véritable vainqueur de cette élection. Et de là nous t'accepterons dans l'opposition véritable; celle incarnée par MAMBOUNDOU, NDAOT, BENGONE NSI, MOUANG MBADING, KOMBILA, BILLE BI ESSONE. et quelques uns. ceux là ce sont de vrais Opposants pas les anciens du Système.

32.Posté par L'enfant d'autrui le 19/11/2009 14:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très chers compatriotes du Gabon,

1 -Je viens juste vous dire que la démocratie signifie aussi la liberté d'action et de penser.
2-En politique l n'y a pas d'ennemis ni d'amis permanents , seuls les intérêts sont permanents!
Alors que chacun de nous médite sur ces dires et cesse d'hurler pour rien.
3-Qu'il n'y a pas de liberté sans sacrifice , car les français justement misent sur notre lâcheté, nous ne sommes pas violents , alors la france sait cela que nous sommes des pauvres types qui aboyons sans mordre ! Retenons donc que la prochaine fois nous vivrons le même scénario, la france imposera son candidat, et elle aura toujours son candidat . parce que nous sommes des hauts parleurs et non des faiseurs! Taisons nous!
Merci mwane Longane

31.Posté par TARATATA le 19/11/2009 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
y'a pas à discuter à essayer de comprendre...

MAMBOUNDOU OU MBA OBAME
celui qui fait ça on le tue nous mêmes!
là ce ne sera pas Ali mais nous même le s gabonais qui allonbs en finir avec celui des deux qyui essaie de faire ça

30.Posté par Critique objective le 19/11/2009 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que celui qui s'identifie par le pseudo "Les gens fatiguent" recoit mon respect car son intervention fait preuve de beaucoup de maturité. En effet, personne n'est Jesus ici et personne ne se mettra de son plein gré entre un fusil et une balle. De plus, ce genre de lutte est totalement dépassé et cause beaucoup plus de mal que de bien car quand le feu de foret s'allume, il est difficile de l'eteindre en soufflant dessus. Voyez dans quelle situation se trouve la Centre-Afrique? Le Congo? La Guinée? etc. Tous on cru que c'est par la violence que tout se règle. Résultat: Ils ont dépassé le fond du puit. Ces hommes se battent pour leurs convictions, leurs idéaux. Il faut les respecter surtout quand leur choix se fait non pas par égoisme mais pour l'intérêt de tous. C'est un combat qui doit être mené stratégiquement. Si beaucoup ont un temps soit peu joué aux échèques ou dans une moindre mesure au damier, ils comprennent de quoi je parle. Par conséquent si jamais il traverse de l'autre coté, chose très peu probable je pense, cela vas étouffer plus d'un et décevoir la majorité mais il faudrait comprendre le pourquoi de cet état de chose avant de porter un jugement définitif vis à vis de lui.

29.Posté par MBOUMBA le 19/11/2009 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous ne valer rien vous qui intervenez ici, continuer avec votre cyber opposition. PM a eu assez de couille que vous n'en avez, la recompense que vous lui offrez en ces temps où il est tres malade, c'est l'injure la calmonie face aux rumeurs.
Ne l'oubliez jamais, un peuple merite ses dirigeants. si Ali est president c'est parce que on l'a voulu on merite ce qu'on a alors taisons nous.
Pauvre parleurs

1 2 3 4

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...