News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L’heure de vérité pour Jean Ping

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 5 Décembre 2011 à 20:16 | Lu 1721 fois

A moins d’un désistement, la candidature sud-africaine rend incertaine la réélection de Jean Ping à la tête de la Commission de l’Union africaine. Et pourtant le Gabonais n’a pas démérité.



L’alternance francophone/anglophone milite en faveur de la candidature de Nkosana Dalmini Zuma, 62 ans, actuelle ministre de l’Intérieur de la nation Arc-en-ciel, ex-femme du président Jacob Zuma.
L’alternance francophone/anglophone milite en faveur de la candidature de Nkosana Dalmini Zuma, 62 ans, actuelle ministre de l’Intérieur de la nation Arc-en-ciel, ex-femme du président Jacob Zuma.
La candidate sud-africaine est idéologiquement marquée, proche de Thabo Mbekki, avec des positions tranchées sur l’Afrique, la mondialisation ou encore la renaissance.

C’est clair, le hasard du calendrier n’a pas ménagé l’actuel président de la Commission de l’Union africaine, en poste depuis février 2008 à la tête d’une commission convoitée, mais qui pèse en réalité bien moins que la commission de Bruxelles dans l’Union européenne.

Sous son mandat, un débat que l’on croyait enterré a ressurgi dans les amphithéâtres du siège de l’Union africaine à Adis Abeba. Comme au temps des clubs d’Addis Abeba et de Casablanca. En effet, les souverainistes et les autres, « les réalistes », ont eu à découdre sur au moins trois dossiers forts : le Soudan, la Côte d’Ivoire et la Libye.



Franc-parler

Dans chacun de ces dossiers, le « trop modéré » Jean Ping, 69 ans, a prôné la fameuse « solution africaine », avant de se ranger avec armes et bagages derrière la décision de l’Onu ou celle des grandes puissances. Ainsi, la feuille de route africaine a valu à l’Union africaine d’être mise à l’écart dans le dossier libyen. « Oui, nous avons été mis sur la touche par la coalition. Constamment, on a le sentiment que l’on fait la sourde oreille avec nous. On nous entend, mais on fait comme si nous n’étions pas là. Je crois que le problème est assez clair : nous avons mis en place notre feuille de route, nous avons mis en place une méthode pour atteindre les résultats de notre feuille de route. Nous avons estimé que nous n’avions pas d’avions, ni de bombes, mais que nous pouvions convaincre le colonel Kadhafi d’accepter notre feuille de route qui était claire », déclarait-il sur RFI en mai dernier.

Le président sud-africain Jacob Zuma, connu pour son franc-parler et son peu de diplomatie, était en déphasage avec Jean Ping, que Pretoria jugeait, en dépit de discours offensifs, trop proche des positions occidentales. Pour les Sud-Africains, il n’est pas question d’un autre mandat pour Jean Ping. La règle non-écrite selon laquelle la présidence de la Commission revient à un petit pays a fait long feu.

L’alternance francophone/anglophone milite en faveur de la candidature de Nkosana Dalmini Zuma, 62 ans, actuelle ministre de l’Intérieur de la nation Arc-en-ciel, ex-femme du président Jacob Zuma, ancienne militante anti-apartheid, ministre de la Santé et, pendant dix ans, de 1999 à 2009, ministre des Affaires étrangères. A l’origine de l’interdiction de fumer dans les places publiques, décision prise alors qu’elle était ministre de la Santé (1994-1998), cette Zoulou a failli représenter la candidature de l’ANC lors des présidentielles de 2009, avant d’être balayée par la tornade Jacob Zuma.



Déplacement axial

Avec cette candidature soutenue par les pays de la SADC (regroupement de l’Afrique australe), la ligne de démarcation déjà évidente entre les souverainistes et les réalistes risque encore de se creuser. Un déplacement axial de la diplomatie de l’Union africaine serait la conséquence du renvoi du Gabonais, qui jouissait lors de son élection du paratonnerre qu’était Omar Bongo, alors doyen des chefs d’Etat africains. L’une des conséquences de la présidence sud-africaine sera l’arrimage de la Commission africaine aux positions de l’IBSA (Inde, Brésil, Afrique du Sud).

Pour beaucoup d’observateurs, Jean Ping présente l’atout d’être du centre, tenant à équidistance souverainistes et réalistes, ménageant la chèvre et le chou, avec un discours qui tente de s’accommoder avec tout le monde. Cet exercice d’équilibre donne lieu à des prises de position spectaculaires mais sans lendemains, puisque non suivies de résolutions ou de décisions majeures. « Nous sommes contre la manière dont la cour pénale fonctionne », s’est ainsi écrié Jean Ping à Malabo lors du dernier sommet de l’Union africaine. C’était suite à l’émission du mandat d’arrêt visant Kadhafi et ses proches. Et de surenchérir, reprochant au juge Ocampo de ne juger que les Africains et réclamant à une assistance muette la création d’une cour de justice africaine, laquelle cour existe déjà.



Un échec cuisant

A l’inverse, la candidate sud-africaine est idéologiquement marquée, proche de Thabo Mbekki, avec des positions tranchées sur l’Afrique, la mondialisation ou encore la renaissance. Sous sa conduite, la diplomatie sud-africaine a multiplié les décisions contradictoires, avec un échec cuisant dans la tentative de résolution de la crise ivoirienne. Une marque de fabrique qui s’est poursuivie après son départ au Ministère de l’intérieur, puisque l’Afrique du Sud et, curieusement, le Gabon et le Nigeria, voteront la résolution 1973 sur la protection des civils et la création d’une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Libye (on connaît la suite), avant de se rétracter.

Bref, les chefs d’Etat trancheront pour l’un ou l’autre des candidats d’ici février 2012. D’ici là, Jean Ping sera amené à livrer bien des combats. Quittera-t-il enfin sa posture (trop) diplomatique ?



Adama Wade

Lundi 5 Décembre 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1721 fois




1.Posté par Le Panafricaniste le 05/12/2011 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PFFFFFFFFFFF
de la tempete dans un verre d'eau qui croit pouvoir faire des vagues dans l'ocean du monde.

Zuma ferait mieux de s'occuper des misereux de Soweto...
Le Panafricanisme, c'est pas la bureaucratie de l'UA, c'est la libre circulation des hommes et des biens sur le continent..

2.Posté par Telecom plus le 06/12/2011 00:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
rira bien qui rira le dernier !!!

3.Posté par Telecom plus le 06/12/2011 00:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
rira bien qui rira le dernier !!!

4.Posté par Bacé-Bacé le 06/12/2011 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ping étant un pion pour l'occident, je ne vois pas comment Mme ZUMA pourra déboulonner ce dernier. Si l'on laissait vraiment les Africains si ce n'est nos dirigeants bien que certains soient à la solde de l'occident, je ne vois pas comment ping allait gagner. Souvenez-vous que l'occident n'a pas encore fini sa mission de reconquête de notre continent, les prochaines cibles seront probablement l' Algerie, l'Angola,le Zimbabwe..

5.Posté par ungabonais - le 06/12/2011 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ping est un centriste, c'est-à-dire il a toujours éssayé de prendre de bonnes de positions, des positions idéales. Il faut avouer que cet homme n'a pas pu gerer comme on le voudrait peut-etre parce que la décision de l'union africaine n'est pas lourde ou ne ne fait pas le poids face a celles de l'UE ou l'Otan.... Je pense qu'il faudrai une persone franche, panafricaniste et audacieuse pour s'opposer fermement à cette écurie d'impérialistes...

6.Posté par Gabon pour TOUS le 06/12/2011 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jeudi: journée nationale du "jean" contre le décret interdisant son port à l'université. faites passer à un grand nombre.
Jeudi: journée nationale du "jean" contre le décret interdisant son port à l'université. faites passer à un grand nombre.
Jeudi: journée nationale du "jean" contre le décret interdisant son port à l'université. faites passer à un grand nombre.

7.Posté par Paméla le 06/12/2011 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est quoi ce décret bidon?C'est ça la construction et l'équipement dignes des universités modernes?Mais, on va où??????

8.Posté par Paméla le 06/12/2011 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est quoi ce décret bidon?C'est ça la construction et l'équipement dignes des universités modernes?Mais, on va où??????

9.Posté par BouKa Rabenkogo le 06/12/2011 21:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'appartiens à la province d'origine de Mr Ping l'Ogooué Maritime et Jean est un cousin. Le problème de Ping est d'appartenir à une race leader fabriqué par des potentats. Ce qui fait de Ping un responsable sans légitimité. Ping ne représentant que lui même au sein de cette institution panafricaine. Les élections libres et transparentes permettent de conférer à nos dirigeants une légitimité populaire que celle de pantin aux yeux des occidentaux. L'Europe qui a bâtit son système social sur l'antagonisme, le rapport de force et la rivalité, aura en face l'Afrique du Sud comme réponse. L'Afrique du Sud ou le Nigeria dans une moindre mesure est le meilleur représentant du continent. Élection Libre et transparente = Pas de biométrie, pas d'élection

10.Posté par vicky F v le 06/12/2011 23:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jeudi: journée nationale du "jean" contre le décret interdisant son port à l'université. faites passer à un grand nombre.
Jeudi: journée nationale du "jean" contre le décret interdisant son port à l'université. faites passer à un grand nombre.


SRATEGIE DU POUVOIR PDG POUR CRÉE DES TROUBLES AVANT LES FAUX ELECTIONS ET ASSURER UN BOURRAGE DES URNES ET UN BLOCUS DU PAYS PAUVRES VOYOU TRICHEUR C VOTRE FIN

PAS DE BIOMETRIE PAS DELECTION VIVE LE JEAN 'S A LA FAC SI TU N'EST PAS BIEN DANS TON BLEU JEAN C'EST PAS DE NOTRE FAUTE TRICHEUR

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...