News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L’évêque Mike Jocktane salue le vent de démocratie qui souffle sur le Burkina

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Dimanche 2 Novembre 2014 à 00:00 | Lu 1746 fois



Le vent de la démocratie souffle depuis déjà quelques années en Afrique, et où que nous soyons nous le ressentons, et l'entendons. Voici une belle leçon de démocratie Africaine que vient de nous donner le Burkina fasso. Car la démocratie ne réside pas seulement dans un bulletin de vote. La démocratie comme le disait si bien Abraham Lincoln "est le gouvernement du peuple, par le peuple, et pour le peuple. La démocratie? C'est le peuple souverain.

La génération à laquelle j'appartiens a vu le décor démocratique s'installer en Afrique peu de temps après la chute du mur de Berlin. Cette fois-ci c'est un mythe qui s'effondre. Le mythe des régimes dictatoriaux africains. Et je suis tenté de croire que cette chute sera celle qui instaurera, de façon effective, la démocratie en Afrique.

Le burkina fasso à lui seul est le symbole de l'émancipation africaine et de sa volonté d'échapper au destin peu glorieux qu'on a voulu lui attribuer. Je fais notamment allusion à la révolution idéologique entreprise par Thomas Sankara. Elle a permis une prise de conscience collective quant à nos capacités illimités, et la possibilité qui nous est donnée de vivre une vie meilleure que l'actuelle.

Car aujourd'hui encore beaucoup sont ces jeunes qui s'émancipent à l'écoute et à la lecture des discours de ce révolutionnaire qu'il a été, et beaucoup sont ceux qui croiront encore plus fort au changement après le récent bouleversement qui s'est produit au pays des hommes intègres. Et si le peuple burkinabé mérite tous les honneurs qui lui sont accordés, il ne faudrait pas détourner le regard devant la grande décision prise par M. Blaise Compaoré.

Quelles leçons pour le Gabon?

Nous avons l'habitude d'entendre toutes sortes de paroles décourageantes chaque fois que nous émettons le moindre désir de changement au Gabon. Mais permettez moi de dire à tous les Gabonais qu'un peuple qui veut la démocratie est un peuple qui décide d'exercer le pouvoir et de ne plus le subir.

Et à l'instar du Burkina Fasso le Gabon devra prendre son destin en main s'il ne veut plus le voir se l'imposer. Alors nous devons rompre avec les pratiques anciennes et croire en notre capacité à nous libérer des chaînes qui nous empêchent d'obtenir tout ce qu'il y a de mieux.

Pour finir je voudrais adresser mes félicitations à la France et aux Etats-unis, qui ont contribués au bon déroulement de ce processus qui consacre la victoire au peuple.

Mike S. Jocktane

Dimanche 2 Novembre 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1746 fois




1.Posté par TOUNGA le 02/11/2014 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
lka france est le poison de l afrique mr joctane sache a la france n a pas dit mots pendant que l amerique disait non.la france par la voix de son ministre demandé l apaisement ,c est grace a la france que mr ali bongo le nigerien est au pouvoir...ce pays n aime pas la democratie en afrique et dans le monde.donc la liberté du gabon viendra du peulpe gabonais eux memes et non un pays qui a participe a detruitre l afrique.

2.Posté par Inconnu to le 02/11/2014 17:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Regarde un assoiffer d'argent comme quand tu étais à la présidence tu ne savais pas que les bongos pillais l'argent rigolo l'argent que tu as ton compte tu as travailler ça ? Ou ça ta été attribuer ? Va continuer à coucher les jeune filles de ton egl

3.Posté par Gaetan le 02/11/2014 17:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L gabon sera libere par son peuple et dans bientot.

4.Posté par gabao.kool le 02/11/2014 19:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Jacktane, avec tout le respect que je vous dois, SVP ne blasphemez surtout pas l'Afrique en remerciant la France pour un combat pour lequel elle (France ) s'inscrit en faux.

5.Posté par gabao.kool le 02/11/2014 20:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui a mis Ali Odjuku Bongo au pouvoir, n'est pas la France ? Et vos remerciements pour la France sont fait sur quelles donnes ? Seriez-vous en train de nous faire croire que la France qui à aidé les burkinabés à faire partir Compaoré du pouvoir ?

6.Posté par gabao.kool le 02/11/2014 20:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n'est plus question de tenir compte de la France pour la démocratisation de l' Afrique, encore moins, la remercier pour quoique se soit allant dans ce sens. En ces temps, la résonance doit être sur le départ du Briafrais Ali Odjuku Bongo.

7.Posté par ébognôh le 07/11/2014 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toute l'agitation qui a gagné les réseaux sociaux depuis la parution du livre de Pierre Péan et entraîné la fausse plaidoirie de Pascaline Mferri Bongo et de Paulette Ayo n'en vaut pas la peine.Coupons court donc à toute cette agitation en faisant deux choses:
1)- Présenter au peuple gabonais l'original de l'acte de naissance d'Ali Odjuku Bongo, né nous dit-on, en 1959 à Brazzaville au Congo, ex-capitale de l'AEF;
2)- Procéder au test ADN d'Ali Bongo Odjuku avec sa stérile de "mère" Joséphine Kama et un autre des vrais fils d'Omar Bongo (Christian Bongo par exemple).

Si tout cela n'est pas fait, on passe à une seconde étape dont l'épilogue devra être le départ immédiat et sans condition de l'imposteur Ali Odjuku Bongo Ondimba du pouvoir. Cette étape consistera à traduire devant la justice internationale les personnes suivantes pour complicité active de haute trahison, parjure et d'imposture, complicité active de violation de la constitution du Gabon (article 10), mise en danger de la République gabonaise, de sa sûreté, de sa sécurité et de ses institutions, de faux et de falsification en écriture, de fraude, de détournement des deniers publics, mensonges aggravés, faux témoignages:
1)- Joséephine KAMA;
2)- Jean Boniface ASSELE;
3)- William AKASSAGA;
4)- Marie Madeleine MBOURANTCHOUO;
5)- ABOGHE ELLA;
6)- Mexant ACCROMBESSI;
7)- F. MAMFOUMBI;
8)- Guy NZOUBA NDAMA;
9)- Faustin BOUKOUBI;
10)- Pascaline Mferri BONGO;
11)- Paulette AYO;
12)- Clémence MEZUI;
13)- Alain Claude BYLLIE BI NZE;
14)- Jean François NDOUNGOU;
15)- Liban SOLEMAN et bien d'autres encore. L'imposteur en chef lui-même Ali ODJUKU Bongo , de son nom d’artiste, Ali BEN, devant être le premier à répondre de ces chefs d'inculpation.

8.Posté par Grizzly Noir le 11/11/2014 04:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
jai suivi ta reaction sur l'emission de jacquesrogers/intervite Pean le 9 Novembre 2014.....
Tu es mabole mec...j'ai mm enrigstre...
lave ta saliv avan de touch le mic...peti conseil(entre gaboma)

9.Posté par Grizzly Noir le 11/11/2014 04:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mike jocktane

jai suivi ta reaction sur l'emission de jacquesrogers/intervite Pean le 9 Novembre 2014.....
Tu es mabole mec...j'ai mm enrigstre...
lave ta saliv avan de touch le mic...peti conseil(entre gaboma)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...