News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L'affaire des "biens mal acquis" (1/4 et 2/4) RFI Audio

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre pour tous le Lundi 20 Décembre 2010 à 08:11 | Lu 943 fois

L'affaire des biens mal acquis est une énième fois relancée. Contre la volonté du parquet et du ministère de la Justice, les juges de la Cour de cassation ont ouvert la voie à une enquête sur le patrimoine en France de trois chefs d'Etats africains. Le congolais Denis Sassou Nguesso, l'équato-guinéen Teodoro Obiang et le défunt président gabonais Omar Bongo Ondimba.





Lundi 20 Décembre 2010
LVDPG - Média Libre pour tous
Vu (s) 943 fois




1.Posté par UN=NU le 20/12/2010 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme d'habitude Moubamba n'est pas au niveau du débat. Et ca se dit homme politique

2.Posté par pohé le 21/12/2010 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sans revenir sur ce que vous pensez et dites au sujet de monsieur Moubamba(je ne voudrais pas porter atteinte à votre liberté de penser ou de vous exprimer), je vous fait remarquer, respectable monsieur Un=Nu, qu'il est le seul à introduire dans le débat, la question des populations qui subissent le préjudice dans cette affaire. Hors-sujet ? Je ne saurais le dire. mais je pense que c'est en réalité le problème de fond. Tous les autres invités ne foncalisent leurs interventions que sur des notions juridiques. Je loue leur compétence et leur technicité,d'autant plus que c'est à ce niveau que le débat initié par l'émission se situe(sinon à quoi bon inviter ces techniciens du droit?). Mais pourquoi le problème des biens mal acquis se pose-t-il véritablement?

Instrumentalisation politique en vue de destabiliser nos états ou pas, s'il n'y a pas de personne lésées, il n'y a pas de plainte! C'est justement ce souci de rétablir la justice qui est l'origine la plus profonde de ce problème.

Il faut noter, certes, une certaine instrumentalisation du débat par monsieur Moubamba, qui revient sur des accusations, en lien avec son action politique. Ce qui, de toute évience, relève plus de la passion que d'autre chose.

Bref, je ne voudrais pas m'ériger en défenseur de monsieur Moubamba. Et pour critiquer un peu les inerventions, je suis tout de même choqué que l'on banalise ainsi le préjudice causé à des populations spoliés, et qu'ensuite l'on se mette à téoriser sur des réalités tout à fait évidentes. Je ne sais pas de quels empires financiers seraient héritiers nos chefs d'états, sortis des mêmes villages que nos parents et grands-parents, pour être aussi riches. N'importe quelle personne sensée se poserait légitimement la question de leur patrimoine; et si personne n'a le courage de le dénoncer, il faut bien que quelqu'un le fasse!

La sagesse populaire nous enseigne bien des choses: c'est un petit enfant qui, devant des personnes légitimement plus autorisées, avait commencé à dire que le roi était nu! (Connaissez-vous ce conte du roi qui s'était fait escroquer par des couturiers qui lui avaient confectionné un habit dans une étoffe que seuls les imbéciles ne pouvaient voir! Personne n'avait été capable d'en dire quoi que ce soit, pour ne pas paraître imbécile aux yeux de tous. )

Au-delà des rouages du droit international, j'ose croire que nous recherchons tous la vérité et le bien commun. La capacité juridique de Transparency International, à mon avis est un faux problème si l'on tient à de telles valeurs.

Qui vivra verra... Pauvres de nous!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...