News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L’absurde ethniciste des Gabonais

Le site de la Liberté - Joël biamany-N'tchoreret le Mercredi 15 Décembre 2010 à 06:50 | Lu 1350 fois



L’absurde ethniciste des Gabonais
L'absurde ethniciste des Gabonais naît de cette confrontation entre l'appel patriotique pour une position qui conduira à faire muter notre pays pour le mieux et cette dénonciation à notre texte pour des raisons purement ethnicistes. Mon Dieu fait qu’à un moment donné, dans la journée, nous soyons guéris de notre invalidité.

L'appel patriotique à reconnaître l’importance actuelle de Pierre Mamboundou dans l’opposition et l'absence de compréhension des véritables enjeux politiques du moment de certains de mes compatriotes, où il se trouve des gens pour voir dans notre opposition à la présence de pierre Mamboundou au pouvoir comme d’une prise position pour une ethnie contre une autre est une absurdité. Pourquoi souffrir d’autant de profondeur de la bêtise humaine.

L'homme vivant dans un monde dont il ne comprend pas le sens ignore tout, jusqu'à sa raison d'être, c’est quoi être citoyens mes aïeux. Pour cela, il n’est homme que de la forme du corps qui donne silhouette à son être. L'appel patriotique envers Pierre Mamboundou n'est que la quête d'une cohésion politique nationale pour délivrer le pays du mal dans lequel il ne cesse de cheminer. Je ne suis pas Fang, ni Funu… J’aimerai bien être à la fois l’UN et l’autre, et même autre chose…

Seigneur je sais que L'homme absurde n'accepte pas la loi de la raison et s’évertue dans l’ignorance pour se dire dans la raison. Mais ce n’est de la raison dont il fait preuve. Il est dans la déraison, l’ethninisme. Il veut se maintenir dans l'absurde, car elle génère le cadre à travers lequel il croit exister, ses repères sociobiologiques. Ne sommes-nous pas en République? Le plafond sur nos têtes n’est pas la voûte d’une caverne. Sortez de votre enfermement préhistorique. La République a besoin d’une conscience citoyenne et non ethnique!

Joël biamany-N'tchoreret

Mercredi 15 Décembre 2010
Joël biamany-N'tchoreret
Vu (s) 1350 fois




1.Posté par nietszche le 15/12/2010 09:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
[qt[...] En demeurant dans l’opposition, l’UPG et l’ACR feront avancer le pays d’un bond de géant. Par contrer, en allant dans l’émergence, l’UPG et une partie de l’ACR consacreront la rupture du Gabon entre les Gabonais du sud et les Gabonais du Nord. Le pays qu’on le veuille ou non entrera dans un état d’affrontement civil.
Joël Mbiamany-N’tchoreret ]qt


Je vous invite à méditer sur ce propos que vous utilisez pour justifier votre prétendue intercession entre les fronts qui d après vous sont réels.

Je pense que le penchant pour l écrit vous mène á trop fonctionner avec la caricature. L UN n est pas la caricature du Nord, l UPG celle du Sud. L appel à l unification des forces de l opposition prônée par Mamboudou la veille de la présidentielle a été avant tout victime des egos personnels, qui n y ont jamais vu la haute nécessité patriotique dont vous nous conter l anecdote.

Les batailles pour démontrer qui est le vrai-faux ou le faux-vrai président, ce n est nullement Mamboundou qui les mène, car lui, il est certainement bien hors de la caverne, et conscient que le pouvoir se trouve ailleurs que dans ces démonstrations alambiquées

La méfiance et le scepticisme entretenu vis à vis de la nouvelle opposition, malgré les entremises de Mayila, Mamboundou l a toujours expliqué et des esprits moins que complexe que le votre, comme les nôtres le comprennent même si cela vous est absurdité.

Déterminé à ne pas m éterniser dans la vase et l ambigüité de votre phrase citée plus haut, pour éviter de faire des appels d air aux férus de l ethnicisme et autres excités, je vous concéderai une bonne vision dans l aveu suivant :

« L'appel patriotique à reconnaître l’importance actuelle de Pierre Mamboundou dans l’opposition »


Et je confirme le fait que l opposition sans Mamboundou pourrait être une coquille bien vide, fonctionnant sans réels modus operandi et pouvant prêter à croire que chacun y suit très " démocratiquement" son chemin.

Tantôt un secrétaire général honoris causa, très titré mais absent, tantôt un président porte-parole, tantôt un vice-president qui relaie ses pensées propre (vu la non mise en phase ou non adhésion de la maison mère avec le propos des BMA), tantôt un autre vice-président qui cachète sa correspondance avec le parlement du label collectivement partagé, un autre vice-president mort-né du fait du suffrage, tantôt tutti quanti.

La faiblesse de l opposition est à voir ailleurs que dans les pseudos fractures cardinales ou septentrionales. La politique n est nullement un pole de villégiature de repus fonctionnaires préretraités, elle a besoin d esprit jeune vif, d une base, de cellules, de représentants dans lesquels les citoyens se reconnaissent. En plusieurs mois d existences hors PDG, l UN a-t-elle subi une métamorphose, une évolution par apport à l image figée d ancien apparatchiks que nous en avons gardé depuis sa création ? Communique-t-elle sur les créations de comités interrégionaux ? L adhésion de membres et de personnalités stratégiques sur l échiquier national ? Les responsabilités qui leur sont attribué ? Alors que Moubamba a une vitrine médiatique moderne, qu’en est-il de l UN ? L archaïsme ? Ou estime-t-on que la jeunesse et leurs modes et codes d expressions ne comptent pas ?

C est là toutes les questions et bien d autres qu’il faut se poser et non pleurnicher sur le besoin de parrainage des orientations et ossatures politiques dans notre pays. Là-dessus le PDG a apparemment des siècles d avances. Alors apprenez !

Et si Mamboundou était las de tout ce tohu-bohu médiatique sans stratégie qui fonde plus comme de la distraction qu autre chose, soulevant des themes anodins , serieux, voire dangereux et faux avec la meme deconcertante legereté et velléité de focaliser les attentions dessus ?

Au final je concluerai par cette recommandation: Si vous avez misé sur le mauvais cheval et que le jeu absurde de partage des horaires de parole et d antennes de l UN ne vous sied plus, rien ne vous empêche de revenir à vos premiers amours beaucoup moins sujets à renforcer des scissions nationales (selon vos dires), en retrouvant les rangs de la société civile.

Qui sait ? Ben pourrait militer pour améliorer son statut, peut-être qu’on lui accorderait une immunité si elle se présentait en indépendant.



2.Posté par Joel Mbiamany-N'tchoreret le 15/12/2010 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ nietszche
Cher compatriote

Mais quel est exactement votre opposition à ma thèse?

Au-delà de toute rhétorique, je me permets de vous rappeler que mon propos porte sur le rôle historique que le Président Pierre Mamboundou doit jouer aujourd’hui. Pas ce qu’il a fait hier ou ce qu’il fera demain. Par conséquent, il ne s’agit pas de l’Union Nationale, des anciens pédégistes devenus opposants, toutes les choses que vous évoquez dans votre commentaire. Il ne faut pas faire de la distraction. Ce que je veux dire dans mon texte est ceci et je souhaite que vous répondiez sur cela et non sur un autre sujet :

Pour que nous parvenions à détruire le système PDG, il faut que Mamboundou reste dans l’opposition dans une Alliance circonstancielle avec l’ACR et l’UN. Cette alliance affaiblira les structures politiques de l’enfermement politique. Et en cela, je ne porte pas de jugement de valeur de qui était opposant hier par rapport à celui qui l’est aujourd’hui. À chaque jour suffi sa peine. En allant dans une alliance avec le PDG, rien ne changera de façon fondamentale dans le pays. Les structures de confiscation du pouvoir qui avilissent les bonnes volontés et les bonnes mœurs subsisteront de telle sorte que les gens nouveaux, même du l’UPG, seront identifiés aux hommes anciens.

De fait, plus que jamais, pour la destruction du système bongoiste, et non des Bongo, la présence de Pierre Mamboundou dans l’opposition a une importance capitale. Nous sommes tous prêt à le soutenir dans ce sens. Ne sommes pas condamnés à répéter les mêmes erreurs. Il faut sortir de cette impasse où l’on défend une thèse parc qu’elle défend un mauvais état d’esprit antérieure et pour supporter ce sur quoi on croit exister, ses repères sociobiologiques. Grandissons notre vision du pays.

« Ne sommes-nous pas en République? Le plafond sur nos têtes n’est pas la voûte d’une caverne. Sortez de votre enfermement préhistorique. La République a besoin d’une conscience citoyenne et non ethnique!»


3.Posté par Fax1 le 15/12/2010 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est en effet bien difficile de sortir d'une quarantaine d'années d'obscurantisme, où le pouvoir en place a tout fait pour favoriser les siens (éducation, fonctions dans l'organigramme d'Etat) en clivant les populations (clivage ethnique) et en ostracisant l'opposition des peuples, ex : Port Gentil la frondeuse.
Le comportement actuel de réactions épidermiques de certains est parlant. Espérons qu'à ces débats de bas étage fasse place un réel débat démocratique visant à l'instauration d"un Etat de droit, seul capable de protéger chacun dans ces droits et ses devoirs, et favorisant la croissance économique.

4.Posté par nietszche le 15/12/2010 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ma thèse souligne le fait que certains egos devront apprendre à s aligner derrière d autres pour qu’il y ait une opposition forte et structurée.

Au mieux, il y a longtemps que les autres groupes auraient du penser à renforcé Mamboudou et la démocratie, en instituant une véritable plaque de dialogue entre les positions des uns et des autres, plutôt que de verser dans l interprétation via des communiqués de presse, car la polémique actuelle qui n est que pure spéculation et preuve du manque de communication nourrit l effet contraire.

Et s il advenait que vos prédictions se réalisent, comme l on dit bien d autres, les idées survivent aux hommes conscience citoyenne oblige ! Donc gardons le calme et un cri alerte modéré, sans hyperboles apocalyptiques .

5.Posté par Joel Mbiamany-N'tchoreret le 15/12/2010 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
À tous mes commentateurs

Au-delà de toute rhétorique, je me permets de rappeler que mon propos d’hier portait sur le rôle historique que le Président Pierre Mamboundou doit jouer aujourd’hui. Pas ce qu’il a fait hier ou ce qu’il fera demain. Par conséquent, il ne s’agit pas de l’Union Nationale, des anciens pédégistes devenus opposants, toutes les choses que vous évoquez dans vos commentaires. Il ne faut pas faire de la distraction. Ce que je veux dire dans mon texte est ceci et je souhaite que vous répondiez sur cela et non sur un autre sujet :

Pour que nous parvenions à détruire le système PDG, il faut que Mamboundou reste dans l’opposition dans une Alliance circonstancielle avec l’ACR et l’UN. Cette alliance affaiblira les structures politiques de l’enfermement politique. Et en cela, je ne porte pas de jugement de valeur de qui était opposant hier par rapport à celui qui l’est aujourd’hui. À chaque jour suffi sa peine. En allant dans une alliance avec le PDG, rien ne changera de façon fondamentale dans le pays. Les structures de confiscation du pouvoir qui avilissent les bonnes volontés et les bonnes mœurs subsisteront de telle sorte que les gens nouveaux, même de l’UPG, seront identifiés aux hommes anciens et à leurs mauvaises moeurs.

De fait, plus que jamais, pour la destruction du système bongoiste, et non des Bongo, la présence de Pierre Mamboundou dans l’opposition a une importance capitale. Nous sommes tous prêts à le soutenir dans ce sens. Nous ne sommes pas condamnés à répéter les mêmes erreurs. Il faut sortir de cette impasse où l’on soutient une thèse parc qu’elle défend un mauvais état d’esprit antérieur et pour supporter ce sur quoi on croit exister, ses repères sociobiologiques (ethnie). Grandissons notre vision du pays.


6.Posté par nietszche le 15/12/2010 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Votre commentaire transcrit mieux votre pensée que vos efforts pour invectiver ceux qui pensent que vous etes d un alarmisme necessaire mais un peu excessif dans les conclusions.

La reformulation dans le commentaire invite à trouver la methode pour consolider les oppositions. Et la tache est herculienne, les voies d egarement nombreuse . Je me suis juste permis de remettre le propos sur la bonne trajectoire.

7.Posté par Groupe Sanguin le 15/12/2010 20:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Juste une question, et je vous en prie, il me faut une réponse. Si je ne me trompe, la première lettre de JEN est datée du 1er Décembre. Quoi, il faut quasiment deux semaines au PDG pour répondre à JEN( leur lettre est datée quant à elle du 13 Décembre). C'est ahurissant, une machine politique, un mastodonte comme le PDG met 2 semaines pour exercer son droit de réponse alors que le second courier de JEN est signé du 14 Décembre. C'est peut être anodin pour certains mais ceci prouve à suffisance que le PDG ne peut pas faire évoluer le Gabon. Non mais enfin, le travaille de NGOYO MOUSSAVOU ( et de son comparse que je connais pas)est de faire la politique, en exemple, je ne vois pas l'UMP mettre autant de jours pour répondre à une missive du PS!!! Dans quel pays sommes nous si ceux qui sont censés nous gouverner sont aussi lents pour des sujets somme toute facile à argumenter! Mais mon Dieu, ils ont été dans les mêmes universités en France, que fait l'appareil PDG à longueur de journéee. Le bureau politique de BOUKOUBI sert à quoi? Posons nous les bonnes questions. Je me trompes peut être mais ces gens ont sûrement autre chose à régler pour ne pas répondre avec diligence à un opposant, qui pose en plus un problème de fond. J'attends vos réponses sur cette interrogations. Rappelons nous que même le Dr.Mengara avait mis beaucoup moins de jours pour répondre à JEN.
Merci

8.Posté par DBD le 15/12/2010 22:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Nietszche,
Tu es un sommet! Si tout le monde voyait les choses comme toi le Gabon ne serait pas la aujord'hui! Mamboundou avait fait appel a une candidature unique! Mais tous ces cancres neo-opposants lui avaient tourne le dos pour des raisons qui sont desormais claires! Mamboundou a compris que tous les leaders de l'UN sont des zinzin qui ne connaissent pas le sens d'une opposition! Des opportunistes qui pensent prendre le pouvoir si facilement parce que la fraude c'est eux qui l'avait installee! C'est desormais clairs. AMO preparait toutes les conditions pour prendre le pouvoir des mains de Bongo et continuer avec la Francafrique de Foccart et Bourgi! "Francafrique a pris le pouvoir des mains de Leon Mba et donner a Bongo, Francafrique devait prendre le pouvoir des mains de Bongo et donner a Mba Obame." Mais c'est la Francmaconnerie qui a eu plus de poids! Ouattara tout comme AMO etaient les candidats de la Francafrique. Gbagbo et Aliben sont les candidats de la Francmaconnerie. Meme s'ils sont tous des francmacons, leurs loges sont differentes! Mamboundou n'a rien a foueter avec les leaders de l'UN. Ce sont tous des barometres sans mercure. PMM va rentrer au gouvernement pour mieux surveiller la gestion des affaires de l'Etat. je ne jugerai pas Mamboundou par rapport a sa decision d'aller au gouvernement. C'est ce qu'il fera labas sur quoi je porterai mon jugement! Et je suis bien place pour juger beaucoup de leaders de l'UN par rapport a leur bilan dans la gestion des affaires de l'Etat! Au tour de Mamboundou de nous montrer ce qu'il peut faire en compagnie des betes feroces du PDG! On n'a pas besoin d'etre d'une ethnie specifique pour comprendre la position actuelle de Mamboundou...

9.Posté par nietszche le 29/12/2010 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous sommes encore tous gabonais . et nullement du nord ou du sud...

Le paysage politique via ses acteurs a des teintes bien moins reductrices et engage tout gabonais de l Est , de l Ouest, du Nord, du Centre , du Sud, du Nord Ouest , et cetera . Que les politiciens n osent pas enfoncé cette porte, la refermer nécessitera de nombreuses décennies.

Que des prejugés larvaires ou avérés et retrogrades entre individus ou des communautés ne deviennent pas des idiomes du vocabulaire politique, tel le "TSF" , "le repli identitaire", "la fracture Nord-Sud " et ce qu on nous concocterait encore.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...