News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L’Union des Forces pour l’Alternance veut un Conseil de la Démocratie global.

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 15 Janvier 2013 à 06:57 | Lu 823 fois

Au cours de ses vœux à la nation, dix jours après avoir reçu son récépissé de reconnaissance, l’Union des Forces pour l’Alternance (UFA) par la voix de son Président, Jules Aristide Bourdes Ogouliguendé est montée au créneau pour s’insurger contre la préparation par le pouvoir en place, d’un Conseil de la démocratie excluant certains partis politiques de l’opposition.



L’Union des Forces pour l’Alternance veut un Conseil de la Démocratie global.
Cette cérémonie à laquelle prenaient part les responsables des 11 partis politiques de l’opposition qui composent ce regroupement de partis, a permis à l’ensemble de donner son avis sur plusieurs sujets de l’actualité politique nationale et internationale.

S’agissant du dialogue politique national préconisé par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba en septembre 2012 lors du congrès des deux chambres du parlement gabonais, Jules Aristide Bourdès Ogouliguendé s’est interrogé sur l’intérêt qu’accorde le pouvoir à ladite rencontre en lieu et place de la Conférence nationale souveraine réclamée par l’opposition radicale.

Selon le leader de l’UFA, « le CND est une concertation politique que le pouvoir veut organiser en excluant à priori, une frange des compatriotes ». Or, a-t-il ajouté, « le renforcement de la démocratie au Gabon passe par la prise en compte de toute ses composantes afin d’éviter le naufrage politique ».

S’agissant des libertés démocratiques, l’UFA pense que si la concertation sur la biométrie est menée sans « la roublardise habituelle du pouvoir », cela ne règlera que la question électorale, alors que tous les autres problèmes du pays restent entiers.

Arguant que la question de la biométrie n’a pas encore été épongée, le Président de l’UFA a dit attendre que le gouvernement et la classe politique nationale se mettent d’accord sur certains points d’achoppement, d’autant que cette opposition réclame l’authentification, l’interconnexion des réseaux et la sécurisation du code source.


Publié le 15-01-2013 Source : Gaboneco

Mardi 15 Janvier 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 823 fois




1.Posté par King le 15/01/2013 09:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'ambassadeur américain au Gabon vient de réussir un coup politique de plus!
Âpres avoir menacé de bastonner MYTOBO et EYEGHE NDONG s'ils lançaient le mot d'ordre de marché vers la présidence, lors du meeting des peureux de l'union nationale du10 novembre 2012.
Ce type vient de faire accepter à l'ensemble de l'opposition gabonaise notamment L'UFA d’être gentil, docile envers le Biafrai, c'est dommage, le peuple gabonais une fois de plus vient de se faire rouler, par ses égoïstes qui ne pensent qu'à leurs intérêts et celle de leurs enfants.

2.Posté par Agnos le 15/01/2013 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
King,
L UFA c'est une poignee de gens.Mais qu'est ce que la population Gabonaise attend pour faire comprendre a L'ambassadeur des USA qu'elle n'est pas d'accord avec ses pratiques.
Liberer le Gabon n'est pas l'affaire de la seule UFA.
Inspirer vous du SENEGAL..Sall a lui seul n'a pas arrete Wade dans son intention de passer le pouvoir a son fils.

3.Posté par Priscilla le 15/01/2013 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ King

le titre de cet article est mensonger (et oui gaboneco c'est la presse prpagandiste).
Relit bien l'article et tu verras que l'UFA reclame en fait une CNS incluant donc toute les franges de la societes et non un conseil de la democratie dont les participants sont passer au tamis de la monarchie bongo-pdg.

4.Posté par Ongouori le 15/01/2013 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'UFA reclame une Conférence Nationale Souveraine!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Le reste c'est du vent.

LE GABON AUX GABONAIS PAS AUX NIGERIANS PAS AUX BENINOIS!

LE GABON AUX GABONAIS PAS AUX BONGO PAS AUX PDG!

5.Posté par King le 15/01/2013 15:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Priscilla,

je comprends vos réactions, mais mon post ne se limite pas seulement à l'article du site Gaboneco, d'ailleurs que je ne considère pas, ni même faire confiance!

Mais il faut simplement observer que depuis le fiasco du meeting de l'union nationale du 10 novembre 2012, et les menaces des diplomates français et américain, envers les leaders, l'opposition radicale c'est affaibli, tout le monde s'est retranché dans une peur incompréhensible;
et avec ses sorties médiatiques l'ambassadeur des États-Unis qui devient conseiller d'ali bongo et homme d'affaires au Gabon, demande aux Gabonais d'être gentil et docile envers le Biafra, et sa légion étrangère, malgré le pillage du pays et la pauvreté qui augmente.
l'opposition semble être d'accord avec cette démarche du diplomate américain, tout en oubliant les actions menées ces trois dernières années.
Même faire pression dans la rue pour exiger l'organisation de la conférence nationale souveraine, l'opposition préfère laisser Marc Ona, porté le chapeau de l'échec.

6.Posté par Pala le 15/01/2013 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
King a raison. On ne sent plus la fougue. Ils font les figurants maintenant, ils survivent. Mengara a raison.

7.Posté par Giap Effayong le 15/01/2013 22:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Post 2 Agnos
Je partage sans réserve votre point de vue.C'est vraiment triste,les gabonais ont malheureusement la fâcheuse manie de penser que l'activisme politique doit être l'apanage des seuls leaders,or ces derniers et leurs sympathisans doivent marcher la main dans la main.J'ai vu Moustapha Niasse,leader de l'alliance des Forces Du Progrès manifester dans une rue de Dakar,il avait une grosse pierre dans la main et ménaçait de la lancer vers les policiers au cas ou ces derniers s'obtineraient à lui barrer la route.Naturellement,Niasse n'était pas seul,il était entouré de leaders l'opposition et de leurs sympathisants,décidés à en découdre avec les policiers.Au Gabon, nous n'avons pas encore de leaders de cette envergure.Ce n'est pas avec cette bande d'amorphes de l'UN que le combat contre OJUKWu sera gagné.

8.Posté par La chaise roulante le 15/01/2013 23:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bla bla bla bla! On developpe des grandes theories de guerre virtuelle,en fait de compte zero au quotient. Alors taisez vous. Mon grand frere Marc Ona la chaise roulante cherche la ou organiser la CNS,ge grace trouvez lui une salle.

9.Posté par Jeremy Bifane le 16/01/2013 05:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mayila a ete chase par ses pairs parcequ'il a n'a pas su parler de l'UN. Question: en demandant la legalisation le l'UFA JABO a t-il mentionne l'UN comme faisant parti des membres? NON. J'ai lu cet acte de legalisation le nom UNION NATIONALE n'est mentionne nulle part. Alors pourquoi les pahouins ne tabassent pas les idiots comme JABO ou Maganga Moussavou?

10.Posté par Priscilla le 16/01/2013 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ King
surtout ne perd pas espoir mon frere (si tu permet)
le Gabon sera liberer de cet ignoble systeme bientot. C'est sur que le salut ne viendra pas des leaders mauribonds de l'UN; Entre la peur de mourrir pour le peuple et les serments maconiques qui les lient les uns aux autres et avec le systeme bongo-pdg, ces caciques sont engluer jusqu'au cou. Leur simple volonte a vouloir changer les choses ne suffit pas a les rendre lbre de leur actions.

Mais ce systeme malefique va bientot tombe; il a deja commence a tomber. Regarde et observe, tous les signes de la fin sont la: le pdg implose lentement mais surement; car malgre leur insatiable soif de l'argent et du pouvoir, les bourreaux du peuple qui vivent de ce systeme voient se reveiller en eux une fibre patriotique. Les langues se delient, les 'grands camarades' osent se rebeller et exposer publiquement leur desaccords face au rais. Le pdg se fissure. Ils n'ont pas meme reussi a couvrir leur frere de lumiere, pourtant senateur a vie, contre un poces en justice pour un 'simple' (cet ironie pour souligner la banalisation, ,faite par ce systeme, de ce genre de crime depuis tant de decenies) crime rituel.
Les gabonais qui travaillent au palais ou dans les hautes administrations haissent ce biafrais, non pas parce qu'il pillent le pays et detruit le tissu social du gabon, mais parce que celui-ci prefere manger la manne avec les etrangers plutot qu'avec eux. 'Contre mobiles malsains, certains pedegistes font bonnes oeuvres' et c'est dans l'interet du peuple.
Le peuple a faim, les fonctionnaires sont de plus en plus en cessation de salaire, quant aux arrieres de bourses pour les etudiants vivants au Gabon comme a l'etranger... Le cout de la vie devient vraiment intenable. Bref, les conditions de vie des gabonais se degradent a une vitesse tellement vertigineuse qu'ils vont naturellement sortir dans les rues pour crier leur colere.

Ali est entrain de forger une insurrection non armee, mais qui lui sera fatale. En ce moment il est tellement heureux dans les draps de soie avec son amant maxent qu'il n'entend pas les eclats de tonnerre qui annonce l'orage.

'Quand l'Eternel precipite la chute d'un roi, Il endurcit le coeur du roi'

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...