News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L’UPG signe son retour sur la scène politique gabonaise

Le site de la Liberté - Source : Koaci le Mercredi 16 Juin 2010 à 08:22 | Lu 1599 fois



L’UPG signe son retour sur la scène politique gabonaise
Après un long silence, entamé au sortir du contentieux post électoral de la présidentielle d’août dernier, remportée sous fond de contreverse par le candidat du parti démocratique gabonais (PDG), Ali Bongo Ondimba, l’union du peuple gabonais (UPG), dont le porte étendard à ce scrutin, Pierre Mamboundou, est officiellement sorti deuxième, donne à nouveau de la voix.

Au sortir d’une des récentes réunions de son secrétariat exécutif, dont la présidence était assurée sur habilitation du président empêché, par son premier secrétaire politique, Pierre Claver Mihindou le parti de l'homme fort de l'opposition sonne donc son retour tant attendu sur la scène politique gabonaise.

Le réquisitoire qui a sanctionné ces travaux, ne va pas de main morte contre des agissements jugés déviants du gouvernement. Les premiers reproches visent l’organisation qui a prévalue lors du première anniversaire du décès de feu président Omar Bongo Ondimba, le 8 juin dernier, dénonçant au passage, les énormes dépenses hors budget consenties, la mobilisation lors de cet anniversaire de l’ensemble de la machine étatique, invitation sous forme d’injonctions voilées, faites à la population en vue de se joindre à la fête qui a été relativement boudée.

S'ajoute aussi la décision du gouvernement d’instituer cette fête pour les 8 juin des années prochaines, et la grossière omission de la personnalité de Léon Mba, premier président du Gabon, dans le récit présenté de l’histoire du Gabon, récit fait à cette occasion, à travers des documents audio visuels. Une manœuvre à dessein selon l’UPG, qui aurait pour seul objectif de réduire l’histoire du Gabon à une seule famille, et donc, de favoriser l’instauration d’une monarchie des Bongo, au regard du "hold up électoral" qui a conduit à l’arrivée au pouvoir par la force d’Ali Bongo Ondimba, au lendemain de la présidentielle anticipée d’août dernier, organisée suite au décès le 8 juin 2009 du président Omar Bongo Ondimba.

Face à ce que le parti de Pierre Mamboundou qualifié de "gabegie" lors de la célébration de l’an un du décès d’Omar Bongo Ondimba, l’UPG exhorte l’exécutif, à se pencher sur les préoccupations socio économiques des gabonais, à l’exemple de la pauvreté galopante, du chômage, du déficit en infrastructures, routes, habitat social etc…, et notamment, sur les revendications corporatives, à l’instar de celles brandies par la convention nationale des syndicats du secteur éducation, la Conasysed, en entamant avec elle, des négociations sincères qui puissent déboucher sur des résolutions durables.

L’UPG, s’est également insurgé, contre les retards accusés dans le chantier de la Can de foot ball 2012, que devrait co-organisée le Gabon et la Guinée Equatoriale. Si les travaux de construction des stades ont connu ces dernières semaines des accélérations, l’UPG, déplore des retards criards enregistrés dans l’exécution des travaux relatifs aux routes et aux hôtels notamment.

Un conseil exécutif de l’UPG, qui s’est tenu en l’absence de son mythique président, Pierre Mamboundou, actuellement en France, où il a récemment subi des soins intensifs, dans le cadre du suivi de son état de santé, qui ne présente aucun point d’ombre, en dépit des récentes rumeurs qui donnait ce dernier pour mort.



Mercredi 16 Juin 2010
Source : Koaci
Vu (s) 1599 fois




1.Posté par danger le 16/06/2010 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour cet article,

les gabonais de tous les horizons ont effectivement constaté que le premier président de la république gabonaise, Léon Mba Minko M' Edang n'a jamais bénéficié d'un jour d'anniversaire. c'est seulement le 17 août de chaque année que l'on pensait à déposer une gerbe de fleure à la mémoire à sa mémoire. c'est vrai que c'est bien lui le père de l'indépendance, mais si on a décidé de faire des anniversaires aux chefs d'états morts au pouvoir, qu'on commence par Léon Mba.

Pire encore, l'ujpdg avec sa fameuse fondation de je ne sais trop quoi! se permet de proposer que le 08 juin de chaque année soit férié!!! quelle abomination!!! Bongo est il mort en martyr pour les gabonais? à quel titre faudrait il instituer ce jour férié?*

le PDG est vraiment l'ennemi numéro 1 du peuple gabonais. si les jours de décès de présidents gabonais doivent être fériés, alors:

1- le jour de la mort de Léon Mba férié;
2- le jour que Rose Rogombé mourra, férié;
3- le jour de la mort de votre Ali , férié (encore que ça doit vraiment être férié)
etc.

comme ça, les gabonais ne travailleront plus, ils passeront toute leur vie à célébrer les retraits de deuil de leurs défunts présidents au lieu de faire avancer l'économie.

d'ailleurs c'est ce qui a commencé. pendant que les yeux du monde entier sont braqués sur un pays africain (émergent au sens du terme), l'Afrique du Sud qui organise avec élégance la coupe du monde, les sorciers pédégistes se permettent de faire le retrait de deuil de BONGO! un signe énorme de sous développement.

où va-t-on?

2.Posté par St.Michael le 16/06/2010 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet Article est véridique authentique et reflète bien le sens de la réalité dont on connait l’UPG de PMM et non l’UPG des compagnons de JF Mouloungui qui sont ensevelis sous la table des Dog Meal du bord de mer.

Excellent and Well done Mr. Pierre Claver Mihindou, you are among them, the True and Talented Elites born in Gabon.

St.Michael.

3.Posté par B. Jonas le 16/06/2010 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne sais pas si les gabonais son conscient de ce qui est en train de leur venir sur la tête.

Aujourd'hui le Gabonais vie sous l'emprise de la peur d'être fusié comme un chien. La démocratie est dans les toilettes du PDG. Partie de je ne sais plus quoi, tout sous partie démocratique. On ditait plutot : Partie Diabolique Gabonais( PDG). Mais quel maboulisme mon Dieu ! On est obligé de tout prendre. A cette allure, on nous servira des déchets, et pon mangera sans sontestation par peur d'être fusié par les bourous du Partie Diabolique Gabonais.

Jour férié de quoi seigneur. Au lieu d'emerger, on submerge, plongeon direct dans les toilettes du PARTIE DIABOLIQUE GABONAIS.

Mon Leon MBA, vient un peut nous faire justice. Regarde toi même ce que ses hommes font de ton pays. Pays pour lequel tu as sacrifié ta vie. Tu vois ce qu'ils font et tu ne fais rien.

Vous les encetre, je prie, les larmes au yeux. Pourquoi devons nous vivre en martyr politique. Un betail mourant sur de l'herbe verte.

4.Posté par B. Jonas le 16/06/2010 16:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne sais pas si les gabonais son conscient de ce qui est en train de leur venir sur la tête.

Aujourd'hui le Gabonais vie sous l'emprise de la peur d'être fusié comme un chien. La démocratie est dans les toilettes du PDG. Partie de je ne sais plus quoi, tout sauf partie démocratique. On ditait plutot : Partie Diabolique Gabonais(PDG). Mais quel maboulisme mon Dieu ! On est obligé de tout prendre. A cette allure, on nous servira des déchets, et on acceptera sans contestation par peur d'être fusié par les bourous du Partie Diabolique Gabonais par l'intermediaire de leurs chiens de chasse en KAGOUL.

Jour férié de quoi seigneur ? Au lieu d'emerger, on submerge, plongeon direct dans la piscine malefique du PARTIE DIABOLIQUE GABONAIS.

Mon Dieu ! Leon MBA, vient un peut nous faire justice ! Regarde toi même ce que ses hommes font de ton pays. Pays pour lequel tu as sacrifié ta vie. Tu vois ce qu'ils font et tu ne fais rien.

Vous les encetre, je prie, les larmes au yeux. Pourquoi devons nous vivre en martyr politique. Un betail mourant sur de l'herbe verte.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...