News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L’ONU rappelle l’importance des élections inclusives, paisibles et crédibles pour la stabilité régionale

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 19 Mai 2015 à 06:33 | Lu 1683 fois

La troisième réunion des Représentants et Envoyés spéciaux du Secrétaire général de l'ONU, des Directeurs régionaux et des Coordonnateurs résidents du Système des Nations Unies, en Afrique centrale, sur l’examen des questions sécuritaires et électorales dans la zone Afrique centrale, s'est achevée lundi sur de fortes recommandations en faveur des élections inclusives, paisibles et crédibles pour la stabilité de la région, indique un communiqué de l’UNOCA.



« Les recommandations adoptées à l’issue des travaux prévoient la nécessité de continuer à soutenir les acteurs électoraux et à accompagner les processus électoraux dans les pays d’Afrique centrale, y compris en facilitant le dialogue politique et en usant des bons offices du Secrétaire général de l’ONU. Les officiels onusiens ont également décidé de renforcer davantage la coordination et les échanges d’information sur cette question ainsi que sur les autres dossiers relatifs à la paix et à la sécurité.

Ils ont aussi mis un accent sur la densification de la coopération avec les organisations régionales, en particulier la CEEAC. Dans ce sens, l’UNOCA a renouvelé sa disponibilité à développer les capacités de cette institution dans le domaine de la médiation et soutenir le travail du Mécanisme d’alerte rapide d’Afrique centrale (MARAC) », indique le communiqué.

Compte tenu du calendrier électoral de plusieurs pays de la région, les responsables du système des Nations Unies en Afrique centrale, ont lancé un appel pour que les recommandations de la réunion de haut niveau de Libreville soient strictement respectées. L’objectif étant « d’éviter des débordements et des violences dont les conséquences politiques, socio-économiques, sécuritaires et humanitaires sont désastreuses. Cela inclut l’observation rigoureuse des lois, des constitutions et des accords adoptés de manière consensuelle », ajoute le communiqué.

« Il faudrait parvenir à mettre en place des dispositifs adéquats pour prévenir ce que beaucoup considèrent de plus en plus comme des coups d’Etat électoraux », a résumé M. Abdoulaye Bathily, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique centrale, Chef de l’UNOCA. Pour lui, « il s’agit de doter les Etats de la région d’institutions fortes à même de faire en sorte que les résultats des élections reflètent le ou les choix librement exprimés par le peuple », poursuit-il, en tenant compte des analyses des situations exposées par les participants et en tirant les leçons des tensions que vit le Burundi depuis quelques semaines.

Le chef du bureau de l’Organisation des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, Abdoulaye Bathily, s’est inquiété dimanche à Libreville de la situation au Burundi, à l’ouverture de la réunion de haut niveau.

Le Général Babacar Gaye, Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la Mission intégrée multidimensionnelle de stabilisation des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA), a évoqué le cas spécifique de la RCA. Il a noté les progrès significatifs enregistrés dans la préparation des présidentielles et des législatives prévues avant la fin de cette année 2015.

Il a notamment indiqué que le Forum de réconciliation nationale, tenu du 4 au 11 mai à Bangui, était un tournant décisif dans cet agenda politique. « J’encourage les dirigeants de la Transition, le peuple centrafricain et tous les acteurs de la crise actuelle à tenir les engagements pris dans le cadre de ce Forum. C’est la dernière chance pour sortir définitivement de l’impasse et créer les conditions d’une alternance apaisée », a souligné le Général Babacar Gaye, plaidant par ailleurs pour la mise en œuvre de l’accord portant sur le désarmement, la démobilisation, la réintégration et la réinsertion (DDRR).

AGP

Mardi 19 Mai 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1683 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

12.Posté par Ozangue: BENDOME DEGAGE!!!! le 20/05/2015 01:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour avoir une idee de l'usage du sang retirer sur les victimes des crimes rituels, regarder cette video a partir de 53min30. Les grands PeDegistes qui reclament aujourdhui la candidature du BOA aux prochaines elctions font tous ce genre de pratiques. Sachez-le.

https://www.youtube.com/watch?t=3217&v=_u4lOssGbKU

11.Posté par minat86 le 19/05/2015 15:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d''accord avec vous. Mais il n''y a personne pour nous venir en aide! Tous les mêmes, ces sorciers buveur de sang. Levons nous et délivrons notre pays. Un bois tordu le restera toujours.

10.Posté par Hathepsout le 19/05/2015 14:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La stabilité du Gabon passe par le retrait de Ali du pouvoir, sans cela il truquera les résultats des élections et le ras-le-bol qui s'en suivra risque de faire déraper la situation... C'est plutôt à cela que l'ONU doit penser

9.Posté par Leïla le 19/05/2015 11:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous Gabonais et Africains n'avons pas de leçons à recevoir de l'onu. Cette onu que quelqu'un avait qualifié, à juste titre de "machin", n'a jamais rien fait pour les Africains. Elle a été créée pour empêcher les conflits entre les grandes puissances. Elle n'a pas empêché l'assassinat de Patrice LUMUMBA au Congo en 1961. Bien au contraire elle y a contribué. Elle n'a rien fait pour la décolonisation des anciennes colonies portugaises et les crimes racistes en Afrique australe (Afrique du sud, Namibie, Zimbabwe). Elle sert les intérêts impérialistes des grandes puissances comme ce fut le cas en Côte-d'Ivoire, en Libye avec l'assassinat du colonel Muammar KADHAFI.
C'est à nous Gabonais de décider pour notre pays. C'est au peuple de prendre ses responsabilités, et aux leaders de l'opposition de se mettre à l'écoute de ce peuple et non le manipuler pour des intérêts occultes. Il faut que les Gabonais cessent de se lancer dans des excès d'optimisme comme si l'affaire était déjà gagnée en 2016, en espérant sur une pseudo aide de dieu. Il faut se battre pour réaliser l'alternance au Gabon et liquider le régime actuel.
J'insiste encore une fois pour dire qu'il ne faut pas prendre à la légère le problème du Gabon, surtout lorsque nous savons tous que celui-ci a remplacé l'Algérie pour subvenir aux besoins de l'économie française!!!
Je vous invite à lire l'oraison funèbre de Casimir OYE MBA à André MBA OBAME pour comprendre que la france et la communauté internationale se fichent pas mal de nous Gabonais et de nos conditions de vie. Une fois qu'on a compris cela, il ne sert plus à rien aux uns et aux autres d'exceller dans la lâcheté ou faire semblant pour fuir ses responsabilités.
Les leaders du Front sont confortablement assis dans leurs fauteuils. Ils ne cherchent même pas à rassembler le peuple afin de capitaliser l'élan de solidarité nationale qui s'est crée depuis le 28 avril dernier. boa n'a pas gagné les élections et nous n'avons plus à le ménager. Il a le soutien de la communauté internationale (communauté des intérêts) qui pillent notre pays, alors que vous messieurs les leaders du FUOPA, vous avez le soutien du peuple. Etes vous aussi en train de négocier secrètement avec cette même communauté des intérêts contre le peuple gabonais?

8.Posté par Leïla le 19/05/2015 11:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous Gabonais et Africains n'avons pas de leçons à recevoir de l'onu. Cette onu que quelqu'un avait qualifié, à juste titre de "machin", n'a jamais rien fait pour les Africains. Elle a été créée pour empêcher les conflits entre les grandes puissances. Elle n'a pas empêché l'assassinat de Patrice LUMUMBA au Congo en 1961. Bien au contraire elle y a contribué. Elle n'a rien fait pour la décolonisation des anciennes colonies portugaises et les crimes racistes en Afrique australe (Afrique du sud, Namibie, Zimbabwe). Elle sert les intérêts impérialistes des grandes puissances comme ce fut le cas en Côte-d'Ivoire, en Libye avec l'assassinat du colonel Muammar KADHAFI.
C'est à nous Gabonais de décider pour notre pays. C'est au peuple de prendre ses responsabilités, et aux leaders de l'opposition de se mettre à l'écoute de ce peuple et non le manipuler pour des intérêts occultes. Il faut que les Gabonais cessent de se lancer dans des excès d'optimisme comme si l'affaire était déjà gagnée en 2016, en espérant sur une pseudo aide de dieu. Il faut se battre pour réaliser l'alternance au Gabon et liquider le régime actuel.
J'insiste encore une fois pour dire qu'il ne faut pas prendre à la légère le problème du Gabon, surtout lorsque nous savons tous que celui-ci a remplacé l'Algérie pour subvenir aux besoins de l'économie française!!!
Je vous invite à lire l'oraison funèbre de Casimir OYE MBA à André MBA OBAME pour comprendre que la france et la communauté internationale se fichent pas mal de nous Gabonais et de nos conditions de vie. Une fois qu'on a compris cela, il ne sert plus à rien aux uns et aux autres d'exceller dans la lâcheté ou faire semblant pour fuir ses responsabilités.
Les leaders du Front sont confortablement assis dans leurs fauteuils. Ils ne cherchent même pas à rassembler le peuple afin de capitaliser l'élan de solidarité nationale qui s'est crée depuis le 28 avril dernier. boa n'a pas gagné les élections et nous n'avons plus à le ménager. Il a le soutien de la communauté internationale (communauté des intérêts) qui pillent notre pays, alors que vous messieurs les leaders du FUOPA, vous avez le soutien du peuple. Etes vous aussi en train de négocier secrètement avec cette même communauté des intérêts contre le peuple gabonais?

7.Posté par NDONG MINKO le 19/05/2015 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais n'oublions pas que c'est cette ONU qui a soutenu le pouvoir gabonais l'an dernier. Il faut seulement que les gabonais eux mêmes cherches les voies et moyens de parvenir à la clarification des lois électorales et tout ce qui accompagne le processus des élections. C'est bien beau que l'Onu pense à revoir les moyens de contrôle et d'application des recommandations prises ensemble à Libreville. Pour le cas du Gabon, tout le monde entier a vu la mobilisation des gabonais pour le changement lors des funérailles de AMO donc André Mba Obame durant tout un mois. Et c'est la même population qui élit comme elle l'avait démontré en 2009. Si maintenant l'ONU veut venir en aide au Gabon, il faut qu'elle fasse en sorte que les institutions qui organisent les élections, la CENAP et la cours constitutionnelle respectent les engagements pris.

A CET EFFET, NOUS LANÇONS UN APPEL PRESSANT AUX DIFFÉRENTS LEADERS DU FRONT ET DE L'UN DE NE JAMAIS S'ASSEOIR SUR DES COUSSINS, MAIS QU'ILS SACHENT QUE DÉSORMAIS ILS ONT DU PAIN SUR LA PLANCHE. AMO EST PARTI, IL FAUT SE METTRE A TRAVAILLER COMME L'ON DÉCRIÉ LES DIFFÉRENTS ECCLÉSIASTIQUES ET AUTRES ORATEURS QUI ONT PRIS PAROLES DEPUIS LIBREVILLE JUSQU’À MEDOUNEU. IL FAUT Y ALLER MAINTENANT, SURTOUT ENTAMER D'ASSAINIR TOUS LES PROCESSUS QUI ACCOMPAGNENT LES SCRUTINS: listes électorales, biométrie; cenap; court constitutionnelle; ET SURTOUT ÉLIMINATION DIRECTE ET D'OFFICE D'ALI BONGO. LES AMIS DE L’EXTÉRIEUR QUI ONT SOUTENUS AMO SERONT DE LA PARTIE POUR FAIRE COMPRENDRE A CEUX QUI CONFISQUENT LA JUSTICE ET LES LIBERTÉS DE RESTER HUMBLES. COMMENÇONS MAINTENANT.

PAS DE REPOS, PAS DE FATIGUE, PAS DE NÉGLIGENCE ET PAS EXCÈS D'OPTIMISME!!!!!!!!! POUR ALLER JUSQU'AU BOUT, IL NE FAUT JAMAIS SE REPOSER TEL QUE MOISE L'AVAIT FAIT POUR SON PEUPLE . NUITS ET JOURS QUAND IL LE FALLAIT, ISRAËL MARCHAIT JUSQU’AU BUT FINAL: LA TERRE PROMISE.

6.Posté par tizo le 19/05/2015 09:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L''onu n''a pas evoqué la limitation du nombre de mandat et les elections à 2 tours?

5.Posté par mokoukouet le 19/05/2015 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour la stabilité de la sous région ok! les GABONAIS ne refusent pas mais que l'ONU s'arrange également à prendre les dispositions nécessaires pour une élection transparente et donner la victoire à celui qui l'a mériter afin d'éviter ce qui se passe au BURINDI

4.Posté par Ozangue le 19/05/2015 07:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jonas Moulenda a livre du lourd dans sa derniere video. A ecouter jusqu'a la fin. La prevue qu'ali bongo est l'instigateur des crimes rituels qui sevissent depuis son coup d'état electoral. Rien qu'avec ce genre d'info le BOA peut etre traduit a la CPI.
https://www.youtube.com/watch?v=cbKvhH4s7D0

'il n'ya que les socier qui peuvent supporter ali bongo'' dixit Tata Huguette
On sait maintenant qui sont les grands sorciers du Gabon.

3.Posté par Ozangue le 19/05/2015 07:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jonas Moulenda a livre du lourd dans sa derniere video. A ecouter jusqu'a la fin. La prevue qu'ali bongo est l'instigateur des crimes rituels qui sevissent depuis son coup d'état electoral. Rien qu'avec ce genre d'info le BOA peut etre traduit a la CPI.
https://www.youtube.com/watch?v=cbKvhH4s7D0

'il n'ya que les socier qui peuvent supporter ali bongo'' dixit Tata Huguette
On sait maintenant qui sont les grands sorciers du Gabon.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...