News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L’Etat gabonais prend le contrôle d’une entreprise privée spécialisée dans les travaux d’électricité et d’adduction d’eau

l'info réelle 7J/7 - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 17 Septembre 2011 à 14:26 | Lu 928 fois



L’Etat gabonais prend le contrôle d’une entreprise privée spécialisée dans les travaux d’électricité et d’adduction d’eau
L'Etat gabonais est devenu l'actionnaire majoritaire de la Société d'électricité, de téléphone et d'eau du Gabon (SETEG), a annoncé par Ali Bongo Ondimba, au cours d'une conférence de presse sanctionnant le 7ème conseil des ministres délocalisé tenu jeudi à Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué (sud-est).


"Afin de renforcer le côté opérationnel de notre stratégie, l’Etat vient de rentrer au capital de SETEG dont il devient l’actionnaire principal", a expliqué Ali Bongo .

L’entrée dans le capital de SETEG permettra la construction des infrastructures d’eau et d’électricité, la réduction des coûts des travaux sur l’ensemble du territoire et la sécurisation de l’accès à l’eau potable et à l’électricité, a-t-il ajouté, devant un parterre de journalistes ayant effectué le déplacement de Franceville pour couvrir le conseil des ministres délocalisé.

Selon Ali Bongo Ondimba, le secteur de l’eau et de l’électricité doit pouvoir porter les ambitions du Gabon vers un pays émergent à l’horizon 2025.

Le secteur de l’eau potable et de l’électricité constitue un élément incontournable pour la réalisation de cette ambition et aussi un préalable à la diversification économique en tant que vecteur pour la lutte contre la pauvreté et du développement industriel, a-t-il souligné.

Ali Bongo Ondimba a également annoncé l’octroie d’une enveloppe de 94 milliards de FCFA pour les travaux d’adduction d’eau, notamment la construction d’une 7ème station de pompage d’eau à Ntoum, localité à 45 km de Libreville où coule la rivière Nzémé, principal réservoir d’eau approvisionnant Libreville et sa banlieue.

De cette enveloppe doit également être prélevée la somme devant permettre la construction d’un château d’eau à Angondjé, dans la banlieue nord de Libreville, afin de renforcer l’alimentation en eau de la zone, tandis que 12 milliards de FCFA seront affectés au renforcement de la capacité de production et de distribution de l’eau dans certaines localités de l’intérieur du pays.

La volonté des pouvoirs publics gabonais est de mettre un terme aux perturbations enregistrées dans la distribution de l’eau et de l’électricité depuis près d’une décennie, notamment à Libreville et Port-Gentil, les deux principales villes du Gabon.


Samedi 17 Septembre 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 928 fois



Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Jean Ping Président élu | Ali Bongo Réélu !!! | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Les Articles les plus lus

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée


Incroyable !