News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L'Avenir de l'Afrique en jeu par Luc BENGONO-NSI

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 18 Juillet 2011 à 13:54 | Lu 2042 fois



L'Avenir de l'Afrique en jeu par Luc BENGONO-NSI
Les différents évènements politico-militaires, qui secouent l’Afrique ces derniers temps, laisseraient transparaître une certaine angoisse de la France et de l’ Occident pouvant justifier leur fébrilité et leur attentisme devant une Afrique en mouvement qui donnerait désormais au monde, les signes d’un réveil, même tardif, avec une timide prise de conscience de son rôle et de ses potentialités.

Les révolutions de Jasmin en Tunisie, puis en Egypte ont remis sous les feux des projecteurs, l’aspiration des peuples africains et du monde à plus de démocratie, plus de liberté et plus de justice économique et sociale.

Toutefois, si les révolutions tunisiennes et égyptiennes sont venues à bout des dictateurs qui dirigeaient sans partage ces pays depuis des décennies, il n’en est malheureusement pas de même partout ailleurs sur le continent africain, où de nombreux régimes pratiquent encore la politique de l’autruche, en simulant une démocratie sans alternance au pouvoir. Comble du cynisme, ces régimes autoritaires et archaïques doivent souvent leur soutien et leur pérennité aux puissances occidentales au nom de la real politique.

Le grand enjeu du XXIème siècle pourrait donc être l’indépendance réelle de l’Afrique reposant sur une démocratie véritable avec alternance pacifique au pouvoir et un développement autocentré, effectif, viable et durable pour faire sortir de la mémoire collective africaine, les moments douloureux d’esclavage des Noirs, des traites Négrières, de la colonisation et de la néo-colonisation actuelle.
Pour répondre fidèlement et efficacement au grand défi qui lui est lancé au cours de ce siècle, face à la puissance économique de l’occident et au décollage des autres parties du globe, l’Afrique devra impérieusement briser les chaines de l’immobilisme, de la peur et du complexe d’infériorité. Elle devra également, surmonter toutes les entraves qui s’érigent sur son chemin d’émancipation et de développement. Cependant, l’Afrique sera-t-elle à la hauteur de cette mission ?

Pendant près de cinquante ans, l’Afrique a été caressée par une diplomatie hypocrite, violente, honteuse et tendancieuse, couverte par les termes amitié et coopération qui offraient à la France et à l’Occident d’énormes possibilités de piller sans vergogne les multiples et diverses richesses naturelles de ce continent au détriment de son peuple.

Devant la guerre civile en Côte d’Ivoire et en Lybie et les interventions de la France et de l’Onu d’une part, de l’Otan d’autre part, on peut se poser la question légitime de savoir si c’est principalement la volonté de restaurer la démocratie et la nécessité d’aider des peuples en détresse qui ont justifié l’intervention de la France, de l’Onu et de l’Otan dans ces pays.
Au regard des faits et des mises en scène, on peut véritablement en douter.

En Côte d’Ivoire, il semble que ce soit beaucoup plus la volonté de régler les comptes du Président GBAGBO qui a prévalue, avec au passage près de 3000 victimes collatérales sacrifiées sur l’autel des intérêts.

En Lybie, le combat d’une frange de Libyens pour un pays plus démocratique serait relégué au second plan par l’intervention de l’OTAN dont les pays rebattraient surtout les cartes en vue de s’assurer un approvisionnement régulier et bon marché en pétrole.
Face à cette reprise en main insidieuse, les africains ne doivent pas être dupes. Au-delà de l’indépendance politique, les africains doivent se donner les moyens de leur indépendance économique.

Par exemple en mettant en œuvre l’idée du Président Kadhafi qui vise à la création du Fonds Monétaire Africain (FMA) avec un capital (de 50 milliards de dollar) supérieur au Fonds Monétaire International (FMI) au capital (de 25 milliards de dollar). Ce fonds permettrait à l’Afrique d’organiser et de contrôler son économie par la maitrise des économies nationales. Aujourd’hui, la majorité des décisions du FMI ne prennent pas en compte les intérêts des économies africaines et des peuples africains.

Les ajustements structurels soumettent à chaque fois des peuples déjà très pauvres à des mesures drastiques qui accentuent la misère, conduisant inévitablement à la mort. Est-ce le but recherché ? La privatisation des économies n’est que synonyme de reconquête économique de l’Afrique par les puissances financières de l’occident, le secteur privé n’étant qu’embryonnaire, non organisé et peu opérationnel, et la majorité des Africains étant dépourvus des capitaux propres, il est évident que le retrait total de l’Etat de tous les secteurs économiques ouvre grandement la porte à ces capitaux étrangers dont le seul et unique objectif est le gain, le gain, rien que le gain, au détriment de l’épanouissement de l’Etre humain.

Le succès de la privatisation va conduire le FMI à recommander la mondialisation. Ainsi les capitalistes deviennent les maîtres du monde, au dessus des peuples et des Nations. Les grandes entreprises internationales peuvent désormais s’installer n’importe où et n’importe quand, imposer leurs lois à la recherche exclusive du profit. L’Afrique vidée de ses capitaux par le vol, le détournement, les transferts illicites des fonds, le pillage de ses richesses, dépourvue d’entreprises de taille internationale va subir cette nouvelle ouverture vers le monde et s’appauvrir de plus belle.

L’Afrique découvre ainsi le principe : « qui tient l’économie tient le politique ». C’est donc devant cette fresque sombre pour l’avenir de l’Afrique que les chefs d’Etats africains envisagent la création de ce Fonds Monétaire Africain (FMA). Le rôle principal de ce fonds tiendrait au redressement de toutes les déviations qui transforment l’Afrique en pourvoyeuse de la prospérité et du bonheur du reste du monde.

Le peuple africain a compris que la monnaie est un attribut de souveraineté. En conséquence, l’Afrique ne peut se dire libre et indépendante si elle ne dispose pas de sa propre monnaie, outil de change, d’échange et de développement. La recommandation portant sur la création de la Banque Centrale Africaine provoquerait certainement la panique et le désarroi au niveau de la France, car la naissance de cette banque sonnerait le glas du franc C.F.A, monnaie coloniale et de domination qui soutient largement l’économie française et indirectement la monnaie européenne (l’Euro).

Aujourd’hui la France ne pourrait s’imaginer que ses entreprises d’exploitation pétrolière, minière, forestière, commerciale installées en Afrique et qui échappent complètement aux économies nationales de ces pays, soient obligées de s’intégrer dans l’économie africaine par le transfert dans ces pays des sièges actuellement en France et en Europe pour éviter que ces dernières continuent malgré la création de la monnaie africaine à consolider dans leurs comptabilités et leurs bilans les différentes activités réalisées en Afrique, afin de mettre fin à ce qui fait croire que le commerce africain ne représente que 5% du commerce mondial.

La France et l’Occident ne pourraient envisager sans doute la suppression des ressources colossales provenant des réseaux d’entreprises prédatrices des économies africaines qui financent leur prospérité. Le Dr Séraphin PRAO YAO dans un document de 17 pages sur le Franc CFA paru sur internet affirme : « Le Franc CFA, un virus qui détruit la structure économique des pays africains de la zone franc. En conséquence si ces pays veulent amorcer un véritable développement autocentré, alors il leur faut sans tarder œuvrer à la disparition du Franc CFA qui retarde leur développement ».

L’Afrique vise donc son véritable développement par la création de sa monnaie. Ce sont donc ces différentes initiatives et leurs éventuelles conséquences sur la France et les économies occidentales qui seraient vraiment à la base de cette violence et de cette haine effrénées de l’OTAN contre cette nouvelle Afrique jugée antioccidentale.

Par la création de l’Union Africaine, l’Afrique semble avoir compris l’intérêt et surtout la nécessité d’une grande solidarité. Un exemple est donné par l’acquisition d’un satellite Africain de communication dont l’acquisition a valu 400 millions de dollars pour mettre fin à une location annuelle de 500 millions de dollars du satellite Européen. Par cet acte, l’Afrique réalise à la fois un gain financier et une certaine autonomie de gestion des communications. Les autres projets visant la création du fond monétaire Africain et la banque centrale Africaine contribueraient à consolider davantage cette volonté d’unité et de solidarité. Malheureusement, les interventions provenant de l’extérieur dans les pays Africains favorisent encore aujourd’hui l’émiettement de l’Afrique et l’affaiblissement de l’Union Africaine pour maintenir le principe « diviser pour mieux régner ». Face à ces différents événements, l’Afrique n’a pas réagit d’une manière unanime pour se protéger de ces agressions venues de l’extérieur pour confirmer cette unité et cette solidarité.

Le retour de la Côte d’Ivoire dans le giron de l’éternelle Françafrique et l’intervention de l’Otan pour la conquête du pétrole libyen pourraient peut-être retarder la mise en place du mécanisme de libération totale et de développement réel de l’Afrique, mais son avènement semble désormais inéluctable si nous voulons construire un nouveau monde de lumière, de droits universels, de prospérité et de bonheur pour tous. Devant ce tournant de l’histoire, les Africains seraient ils suffisamment préparer pour relever ce grand défit ?

Luc BENGONO-NSI
Président du MORENA
Membre Fondateur



Lundi 18 Juillet 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2042 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

17.Posté par zue oye le 25/07/2011 16:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous partageons effectivement le souci de l'unite,mais cette unite doit etre la resultante du même objectif et des memes moyens pour atteindre ces objectifs.Si nous voulons tous la liberation du Gabon pourquoi certains partis politique dit de l'opposition n'osent mettrent en cause la politique imperialiste de la France au Gabon avec le pillage systematique de son economie?pourquoi ces partis ne mettent pas en cause l'utilisation du C.F.A?pourquoi ces partis n'exigent pas le depart de l'armee francaise du Gabon?pourquoi ces partis n'ont jamais appuye le dossier des origines douteuses d'Ali?pourquoi ces partis ne mettent pas en cause l'action de la franc-maconnerie dans la vie politique et la gestion du Gabon etc?Ce sont las,les differentes causes qui empechent l'independance reelle du Gabon.L'essentiel n'est pas de conduire des gabonais a des elections truquees d'avance.A bon entendeur salut

16.Posté par Le libre penseur sur le NWO le 20/07/2011 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est toujours la même histoire avec les gabonais.

Quelqu'un pose un vrai problème et vous répondez à côté, vous détournez le débat sur un autre problème, un faux problème.

Je ne comprends pas les réactions de "Volcanic" et encore moins celles de "la pensee gabonaise" qui se tue à lui répondre.

La question est : Que faisons-nous devant les dangers actuels et futurs qui menacent notre continent.

Je pense que cette question ne concerne pas les leaders de second plan que sont AMO et compagnie. Mais bien ceux qui ont le pouvoir de faire et de défaire. J'ai lu un article sur un discours de Teodoro Obiang Nguema Mbasogo , voilà un président qui a pris la mesure du danger et par son discours a commencé à préparer son peuple à la lutte. Ce que fait Mr. Luc BENGONO-NSI , c'est exactement la même chose, mais seulement la porté de son discours est limitée à cause du média utilisé. Cela aurait été plus efficace si cela venait du président en place, illégitime fut-il.

Quelqu'un a dit concernant les 4 premiers posts que nous alertons l'ennemi en dévoilant notre discours. Mais c'est de la naïveté que de croire que ces puissances prédatrices ne soient pas déjà au courant des désirs d'indépendance réelle des africains et leur désirs d'auto-centrer leur développement économique. C'est une évidence, bref, je me fatigue certainement pour rien à vouloir expliquer les évidences.

La bonne attitude aurait été de proposer à Mr. Bengone Nsi, notre soutien et notre collaboration active à ce combat.

Bref, demain est un autre jour.

Bien à vous
Le libre penseur sur le NWO
UPGRADE YOUR MIND

15.Posté par la pensee gabonaise le 19/07/2011 21:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ M. Vocanic

Mais ne trouvez-vous pas etrange que , avec la memoire sellective que vous faies, la meme annee, quelques mois seuleument, apres qu'il (AMO) ait debite ses mensonges et cela apres la mort de son gourou-pere-dieu, qu'il change de 180 degres ses positions parce que un terrain d'accord n'avait pas ete trouve avec son frere, sur le partage de l'heritage qu'il croient etre le leur, c'est-a-dire le Gabon? Si cela n'est pas etrange pour vous, et que vous croyez a un miracle ou, le Saint Esprit en personne serait descendu sur lui, c'est que vous avez encore beaucoup de chemin a faire sur le descernement du vrai et du faux dans notre paysage politique.

Donc sur ce, je vous laisse avec celui que vous croyez etre le Messie venu nous sauvez, et je reste "a profiter d'internet" comme vous me l'avez conseille.

14.Posté par St.Michael le 19/07/2011 20:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous l’avons dit ici et nous continuerons à le dire comme le martèle bien volcanique :

1-L’affaire du Gabon n’est pas une affaire de X ou Y non plus une affaire de tel ou tel parti politique. L’affaire du Gabon est une affaire des gabonais encore en possession de leurs facultés intellectuelles et mentales intactes qui peuvent comprendre qu’AMO, Luc Bengone Nsi, ZAC, BBM, JEN, Ogouliguende….sont bien différents mais sont liés par ce qui est plus sacré : LIBERATION DU GABON AUX MAINS DES biafrais/beninois (Aliben/Accrombessi)….c’est pour cela que ces leaders gabonais ont montre l’exemple en transcendant leurs EGOS et mettre les intérêts de la nation au dessus de leurs ambitions personnelles tout en mettant au dernier plan leurs imperfections et leurs erreurs du passé.

2-Chacun est libre de se battre pour la cause Nationale comme le fait UN=1 ou de se battre pour des intérêts personnels comme PMM et PMA en font la démonstration patente.

3-Nous ne sommes pas intéressés de savoir qui est plus grand opposant ou plus petit opposant. Nous ne sommes pas intéressés de savoir qui parle beaucoup et qui parle moins.

Nous sommes Intéressés de savoir qui est capable de transcender son EGO en conjuguant le postulat ‘’L’UNION FAIT LA FORCE’ qui ne contredit pas ce que mon arrière grand Paer disait à mon Grand Père ‘UN SEUL DOIGT NE PEUT PAS LAVER LA FIGURE’...et Dr. Mengara le sait très bien

Conclusions:
1-X seul ou Y seul ne peut pas libérer le Gabon seul.

2-La notion de s’allier avec Aliben pour cogérer le Gabon est une utopie et un illusion basée sur une désillusion. Seuls des Schizophrènes peuvent penser qu’à partir d’un sac de charbon on peut en sortir blanche farine….Mba Abessolo et les siens en ont fait la douloureuse expérience en allant dans la soupe suite aux accords de Paris.

3-Ce forum ne doit pas servir aux adeptes malicieux des 4D (Diversion, Distraction, Distorsion, Division) de venir saturer le site avec des posts VOID en substance mais remplis de haine et d’idéologies divisionnistes.

Tous les vrais combattants de l’axe du mal alibenbongo/PDG-Francafrique, Nous sommes tous unis par la recherche de la liberté, le ‘Meritocratic System’ et de la vraie indépendance.

TD1 (Tous Derrière 1) devient une CNNU (Cause Nationale, Noble URGENTE): Créer UN Nouveau Gabon ; Une Nation Libre pour Tous et Tous pour Une Nation Libre.

Si on l’a pas compris il vaut mieux aller ailleurs car nous n’avons pas d’audience ici pour les sujets au service de l’ EGO et les adeptes des propos divisionnistes qui brillent dans les VC-PDG (Vampireux Calomniateurs au service du PDG).

We can’t be more clear and unequivocal.

13.Posté par Vocanic le 19/07/2011 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@la pensee gabonaise, vous arrive t il souvent de vous posez poser de bonne question? du genre, le combat de Marc Ona Essangui, contredit il celui d amo? celui de Moubamba avant la creation de UN? Myboto, meme Eyeghe Ndong qui ne pigeait pas amo sous bongo...il y a une longue liste de personalites qui ne l ont jamais compris se retrouve avec lui, pourquoi? mon Dieu, vous saisissez pas la situation, je ne sais pas quoi faire, pour que vous compreniez..

Amo est il au Gabon? et pourtant il a annonce qu il n y aura pas election sans biometrie,il tellement donne des infos de se genre avantleurs realisations...vous avez duchemin a faire, monfrere. continuez a profiter de linternet.Amicalemnet

12.Posté par Vocanic le 19/07/2011 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@la pensee gabonaise, vous arrive t il souvent de vous posez poser de bonne question? du genre, le combat de Marc Ona Essangui, contredit il celui d amo? celui de Moubamba avant la creation de UN? Myboto, meme Eyeghe Ndong qui ne pigeait pas amo sous bongo...il y a une longue liste de personalites qui ne l ont jamais compris se retrouve avec lui, pourquoi? mon Dieu, vous saisissez pas la situation, je ne sais pas quoi faire, pour que vous compreniez..

Amo est il au Gabon? et pourtant il a annoncer qu il n y aura pas election sans biometrie,il tellement donne des infos de se genre avantleurs realisations...vous avez duchemin a faire, monfrere. continuez a profiter de linternet.Amicalemnet

11.Posté par la pensee gabonaise le 19/07/2011 13:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ M. Volcanic

Dans votre post#7, je pense que cette attitude est plutot la votre parce que, lorsque nous prenons en exemple Bengo Nsi, jusqu'alors, il est l'un des rare politicien de notre pays qui soit reste egal a lui meme dans son combat a l'instar de ceux qui changent les discours aux rithmes du positionnement de leurs interets personnels.

Ce monsieur nous delivre un discours franc, et c'est a nous d'agir par consequent, parce qu'il y a trop de flou dans le payage politique chez nous...

Vous avez bien fait de citer Sankara, Lumumba,... ce que je vous en remercie car ils sont les models politiques vers lesquels chaque vrai politicien africain doit tendre; mais avec vous, on constate que, malheureusement - du moins avec le sens que vous avez voulu y mettre-, votre AMO fait toujours , et cela malgre le tord qu'ils ont fait lui et ses anciens amis au peuple, la demagogie dans ses discours. Quand prendront-ils reellement la mesure du mal profond qu'ils on fait en acceptant meme, dans une large perspective ideologique, d'aller se faire martyriser pour se laver completement du sang qui continue de couler entre leur mains par l'hemorragie subie par le peuple?! Votre champion a declare "etre pret a mourir pour le peuple". Alors quand va-t-il executer cette decision noble? Je pense que c'est une unieme feinte dans le discours du fin demagogue qu'il est!

Pour citer la Bible, je dirais ceci pour entre en phase avec les idees developpees dans ce post:

- Mt 7:15-, " Méfiez-vous des faux prophètes, qui viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans sont des loups rapaces. C'est à leurs fruits que vous les les reconnaîtrez ."

Je sais, j'ai la tete dur...Mais c'est peut-etre pourquoi je n'ai pas encore l'esprit aveugle et fanatise!

10.Posté par la pensee gabonaise le 19/07/2011 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ M. Volcanic

Dans votre post#7, je pense que cette attitude est plutot la votre parce que, lorsque nous prenons en exemple Bengo Nsi, jusqu'alors, il est l'un des rare politicien de notre pays qui soit reste egal a lui meme dans son combat a l'instar de ceux qui changent les discours aux rithmes du positionnement de leurs interets personnels.

Vous avez bien fait de citer Sankara, Lumumba,... ce que je vous en remercie car ils sont les models politiques vers lesquels chaque vrai politicien africain doit tendre; mais avec vous, on constate que, malheureusement - du moins avec le sens que vous avez voulu y mettre-, votre AMO fait toujours , et cela malgre le tord qu'ils ont fait lui et ses anciens amis au peuple, la demagogie dans ses discours. Quand prendront-ils reellement la mesure du mal profond qu'ils on fait en acceptant meme, dans une large perspective ideologique, d'aller se faire martyriser pour se laver completement du sang qui continue de couler entre leur mains par l'hemorragie subie par le peuple?! Votre champion a declare "etre pret a mourir pour le peuple". Alors quand va-t-il executer cette decision noble? Je pense que c'est une unieme feinte dans le discours du fin demagogue qu'il est!

Pour citer la Bible, je dirais ceci pour entre en phase avec les idees developpees dans ce post:

- Mt 7:15-, " Méfiez-vous des faux prophètes, qui viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans sont des loups rapaces. C'est à leurs fruits que vous les les reconnaîtrez ."

Je sais, j'ai la tete dur...Mais c'est peut-etre pourquoi je n'ai pas encore l'esprit aveugle et fanatise!

9.Posté par la pensee gabonaise le 19/07/2011 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ M. Volcanic

Ne faisons pas dans la demagogie, monsieur. Si beaucoup n'ont pas le discours franc comme M. Bengone Nsi, c'est parce qu'il sont la representation de se contre quoi le peuple se bat, c'est-a-dire le bongoisme, la francafrique. Que peut dire un Mba Obame par exemple, contre les francafricains quand son premier pas a ete celui d'aller chercher l'appui de ces derniers pour se faire elire vassal par eux au Gabon? L'attitude que l'on observe chez votre leader, n'est pas une strategie, mais bien un cynisme, car nous savons les liens qu'il entretient avec la mafia francaise. Alors quand ce dernier fait de l'hypocrisie, ne nous dites pas qu'il ellabore une strategie en ne faisant pas attirer les projecteurs sur lui.

Si PPM discourait des evidences, mais a ce temps la, que discourait votre leader et maintenant? N'ayez pas la memoire sellective quand il s'agit de porter un jugement. Pendant que certains arretaient des Marc Ona, et criaient aux complots contre le regime bongoiste, dont on soutenait becs et ongles, a cause d'une lettre ouverte ecrite par des Moubemba pour denoncer les BMA en 2009 ( voici le lien ou on peut voir des mensonges -tellement ils etaient visibles - de votre leader: http://www.youtube.com/watch?v=V55-2HU7Lak), que faisait PMM et les siens? On peut sert tout en vouloir a PMM maintenant avec ses incoherences, mais il n'en reste pas moins qu'il n'etait de ceux qui abrutissaient le peuple avec leurs discours et mensonges du ventre!


8.Posté par AKOMA MBA le 19/07/2011 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que dire de plus a propos d'un discours aussi brillant? à nous africains de faire ce qu'il faut afin de briser les chaines que l’impérialisme vous nous faire à nouveau porter bien que l'esclavage ait été depuis fort longtemps abolie

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...