News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Journée internationale de la démocratie: mythe ou réalité au Gabon?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 18 Septembre 2013 à 07:53 | Lu 358 fois

"Faire mieux entendre les voix de la démocratie", tel est le thème de la journée internationale de la démocratie célébrée le lundi 16 septembre au Gabon. Une célébration qui a laissé les populations pour le moins indifférentes.



Journée internationale de la démocratie: mythe ou réalité au Gabon?
La journée internationale de la démocratie instaurée par l'Union Interparlementaire des Nations Unies à laquelle le Gabon est affilié, a été célébrée au sein de l'Assemblée Nationale par des conférences et débats entre parlementaires. Cependant cette manifestation constitue-t-elle une adhésion de façade aux idées véhiculées lors de cette journée ou une réelle volonté de promouvoir et d'appliquer les principes démocratiques sur le plan national?

En effet, si la démocratie se définit comme "une valeur universelle qui suppose que les peuples choisissent leur propre système politique, économique, social et culturel, en exprimant librement leur volonté, et qu’ils aient voix au chapitre en ce qui concerne tous les aspects de leur existence", cela laisse supposer que les représentants élus doivent s'approprier les revendications de la population et les matérialiser dans la mesure du possible pour le bien-être de ceux qu'ils représentent.

Mais au Gabon, à combien estime-ton le nombre d'élus locaux qui s'impliquent et respectent les attentes des populations ? Par contre, ils sont bien nombreux ceux-là qui attendent, comme c'est le cas en ce moment, la période électorale pour s'activer devant les électeurs avec des sacs de riz et des cartons de nourriture pour solliciter à nouveau leurs voix.

Cette année, la journée internationale de la démocratie qui a pour thème "Faire mieux entendre les voix de la démocratie" est donc un moyen d'attirer l'attention sur l'importance de la voix du peuple, exprimée directement ou par le biais de leurs représentants élus, dans les débats politiques, économiques et sociaux.

"En cette Journée internationale de la démocratie, j’invite les dirigeants à entendre et respecter la voix des peuples, que ceux-ci s’expriment directement ou par l’intermédiaire de représentants élus", a déclaré le Secrétaire Général de l'Organisation des Nations Unies (ONU), Ban-Ki-Moon.

Dans certains pays adhérant à l'Union Interparlementaire comme l'Inde, cette journée était l'occasion d'échanges interactifs entre les élus locaux et les populations autour du thème "Défis de la démocratie indienne", avec la participation des parlementaires, des représentants de la société civile, des journalistes et des étudiants. Un débat qui était enrichi par des documents et des images montrant différents aspects de la démocratie. Cet exemple cadre parfaitement avec la vision des organisateurs internationaux de cette manifestation. En effet, cette célébration représente une opportunité pour les populations de rencontrer les législateurs et d'exprimer clairement leurs pensées en proposant des pistes de solutions. Cependant, dans le programme des manifestations au Gabon, cette tribune libre n'est nullement mentionnée.

Le 8 novembre 2007, l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies a choisi le 15 septembre comme date de célébration de la journée internationale de la démocratie, et invité les Etats membres, les Nations Unies et les autres organisations régionales, intergouvernementales et non gouvernementales à célébrer cette journée.

Publié le 18-09-2013 Source : GabonEco

Mercredi 18 Septembre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 358 fois




1.Posté par Pale Lôge le 18/09/2013 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Paraître est l'attitude qui définit l'État-Gabon. Ainsi,pour se donner bonne conscience, celui-ci adhère aux organismes pour marquer le fonctionnement objectif des institutions. Or, dans la réalité nous sommes dans la virtualité. La preuve, cette Journée Internationale de la démocratie!
Si des critiques sont faites en l'endroit des gouvernants confisquant le pouvoir, des griefs aussi, l'opposition mérite. En effet, les uns comme les autres ne font pas entendre les voix des populations dont ils sont les représentants. Il n'est qu'à des périodes de sollicitation des suffrages que ces malfaiteurs courtisent leur électorat, lequel comme amnésique se fait appâter par des dons offerts, au lieu de bénéficier des projets valides qui les affranchiraient de ces prédateurs.
Au Gabon, est-il de bon sens de parler de journée de la démocratie? Répondre par une affirmative, pensè-je serait une affabulation. Pourquoi? Un seul cas le vérifie. Radio et Télévision Gabon où les acteurs s'illustrent par un militantisme éhonté. Ces organes qui devraient servir pour la promotion de la démocratie, au contraire, sont des véritables laudateurs des gouvernants et leurs politiques. Aucune analyse. Car tout ce qu'accomplissent le Prince et ses courtisans est limpide comme l'eau de roche. Ni les dépenses, ni les stratégies, ni les méthodes de gestion ne souffrent d'aucune contestation. VIVE LA DÉMOCRATIE AUX PAYS DES AFFIDÉS. La démocratie au Gabon est appartenir au CERCLE!

2.Posté par KAKI DISCO le 18/09/2013 18:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


UTOPIE MM TANT QU'ON A DES BONGO DÉMON ONDIMBA A LA TÊTE DE NOTRE GABAO

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...