News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Insertion professionnelle des diplômés issus de la diaspora : une jeunesse sacrifiée ou un mauvais sort à la gabonaise...

le Vendredi 20 Novembre 2009 à 21:00 | Lu 705 fois



Insertion professionnelle des diplômés issus de la diaspora : une jeunesse sacrifiée ou un mauvais sort à la gabonaise...
Bien que le gouvernement gabonais dépense chaque année près de 47 milliards de francs cfa (loi des finances 2008) pour les allocations d'études de ses étudiants à travers les quatre coins du globe (Europe, Afrique, Amérique, Asie), leur insertion professionnelle après l'obtention de leurs diplômes reste hypothétique voire impossible.

Depuis les années 1970 jusqu'à nos jours, le gouvernement gabonais ne cesse de consentir d'énormes moyens pour envoyer ses étudiants dans les grandes écoles et universités: européennes, africaines, américaines et plus récemment asiatiques. Ainsi chaque année, on estime à près de 840 diplômés (site bourses et stages, jeune afrique n° 2539), issus de ces grandes écoles et universités. Malgré ce nombre de diplômés tout à fait raisonnable pour un pays de 1.500.000 habitants (selon les chiffres officiels recensement de 2003), le pays manque d'un personnel qualifié, pour de nombreuses raisons:
-la politique mise en place par le gouvernement ne favorise pas l'insertion de cette jeunesse qualifiée et formée. Le ministère de la planification qui s'occupe de ce dossier ne fait absolument rien. Certains de ces diplômés qui prennent leur courage à deux mains pour rentrer au pays, sont contraints à des pratiques de la magie noire souvent parainnés par les hommes politiques pour pouvoir décrocher son premier emploi. Ces jeunes diplômés se livrant ainsi à des pratiques comme: la pédophilie, l'homosexualité, les crimes rituels.

-la corruption instaurée par les dirigeants; un diplômé n'ayant pas de "pistons" ni ''de bras longs'' mettra deux à trois années pour décrocher son premier emploi après avoir subi toutes les humiliations et souffrance du monde. Pourtant l'ONE (Office National de l'Emploi) organe mis en place par le gouvernement et qui doit s'occuper des chômeurs, ne fait absolument rien. Pour que ton dossier soit traité, si tu es une fille, il faut séduire le directeur mais si tu es un homme, il faut mouiller la gorge au directeur moyennant des sommes allant de 400.000 à 500.000 fcfa pour que ton dossier connaisse une issue favorable.

-la géopolitique ou tout simplement l'éthnicisme; la géopolitique instauré par le pouvoir en place fait en sorte que certains ministères voire certaines sociétés, sont la propriété de telles ou telles provinces. Le ministère des finances et tout ce qui est lié à ce ministère, est par exemple pour les ressortissant du Haut Ogooué; le ministère de la planification pour des iressortissant du Woleu Ntem, la Société comilog du groupe français Eramet, pour les altogovéens, Total Gabon, pour les porgentillais.

-le niveau des salaires des fonctionnaires et salariés gabonais; en effet, avec une grille indicière qui date de l'époque du premier président du Gabon, feu Léon Mba, les fonctionnaires et salariés gabonais ont du mal à joindre les deux bouts, ce qui ne motive pas les jeunes de la diaspora à aller servir leur pays, sachant que seuls les politiciens ont des salaires astronomiques (plusieurs dizaines de millions de francs cfa). Tous ces comportement et pratiques sont les véritables problèmes non seulement du sous développement du Gabon, mais aussi du non retour des gabonais de la diaspora. Ce qui fait qu'aujourdhui, le taux de croissance économique du gabon est de 0,2% et sur les 840 diplômés qui sortent chaque année des universités et grandes écoles occidentales, seul le tiers rentre, alors la faute à qui?

Pour un pays qui se veut émergent, le gouvernement doit changer le fusil d'épaule, adopter une politique plus responsable basée sur le mérite, la compétence, la responsabilté, égalité de chance et justice sociale plus propre.

Vendredi 20 Novembre 2009
Vu (s) 705 fois




1.Posté par Mwana Mboka le 21/11/2009 20:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment peut-on alors s'étonner de voir nos jeunes faire tout ce qu'ils peuvent pour retarder l'échéance du retour? albert bernard bongo a lamentablement échoué sur tous les plans. son fils adoptif ne peut guère faire mieux. c'est un voleur qui hérite de la clé du coffre; que voulez-vous qu'il fasse à son tour? D'autant plus qu'il s'est lui-même sustenté sa vie durant des fruits du détournement du vol et de la corruption. Je n'ai rien à reprocher à tous ces jeunes qui restent indéfinimiment à l'étranger. Que voulez-vous qu'ils aillent chercher au Gabon? Au moins avec leurs petits boulots (même de gardiennage ou la plonge), ils gagnent parfois plus que nombre de fonctionnaires de catégorie A au Gabon. Tout le monde n'a pas cultivé l'esprit d'incapacité caractéristique de ma province du haut ogooué où plusieurs imbéciles ne cherchent à fournir aucun effort et se complaisent dans la corruption et la facilité. Le choix des régies financières aux mains des altogovéens n'est d'ailleurs pas fortuit. Oyiba, nguia banda et autres troufions du type alain bongo sont légions. Il le paieront un à un où alors ils repartiront chez eux au nigéria ou au congo.

2.Posté par noone le 21/11/2009 22:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bon article, réaliste.
il est vrai que de plus en plus, quand on voit ceux qui sont rentrés avant nous retourner au point de départ sans travail, vivant sous le toit des parents errant au fil des jours en espérant un hypothétique emploi à la hauteur de leurs diplômes c'est juste déprimant.
Me reconnaissant dans ceux qui ne veulent plus rentrer (spécialement depuis que l'autre s'est auto-proclamé avec la bénédiction des chefs des Gaulois), je me dis qu'on a qu'une vie et qu'il faut la rentabiliser. Beaucoup de parents se sacrifient pour envoyer des westerns à leurs bambins pour qui la bourse sert à peine à payer loyer et facture.
Malgré l'amour de sa terre, sa patrie.
Malgré la souffrance des années loin de sa famille, de ses amis d'enfance etc., A l'étranger on trouve plus de choix. Plus d'opportunités, moins de filiations, de pistons obligatoires, moins d'humiliations pour avoir ce à quoi en principe on a droit.
Faire la manche et avoir des bras longs n'est pas donné à tout le monde. et pour certains comme moi, ça relève carrément de l'humiliation d'avoir à passer par quelqu'un pour avoir un job.
Alors, non. Non je ne pense pas revenir. Le monde est vaste le Gabon semble perdu.
Dans tout combat il y a les jusqu'auboutistes, des naïfs et des observateurs potentiellement actifs. Même si ce n'est pas glorieux, je fais partie des observateurs potentiellement actifs.
Depuis Juin dernier aucun signe positif ne vient de chez nous et moi je souhaite bien du courage à ceux qui y croient.
Je souhaite que ceux qui en ont les moyens nous montrent la voie et ceux pour qui tout semble perdu de garder espoir. De travailler pour espérer se façonner un petite vie tranquille sans devoir quoique ce soit à quelqu'un.
Aux autres qui profitent de notre faiblesse, qu'ils en profitent bien parce que les hommes passent la nation trépasse. Le Gabon survivra à ces bourreaux tôt ou tard.
Quand enfin les choses commenceront à bouger dans le bon sens on aura pas besoin de me le dire deux fois.
Je rentrerai servir ma mère patrie.




3.Posté par St. Michael le 23/11/2009 04:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand je vois la bande d'incompétents ministres de ceci, directeurs ou conseillers de cela, je dis qu’il ya du vrai boulot à faire dans ce Gabon. Ce constat combiné avec l’amour que j’ai pour mon pays me donne la conviction que tôt ou tard je devrais absolument rentrer pour mettre mes talents, mes capacités (and my Knowhow) au service de ce beau pays.
Mais JE NE SERVIRAI JAMAIS LE DIABLE BONGO/PDG-FRANCAFRIQUE.
Je me bats d’abord pour couler le Satan AliBen dans l’enfer, puis libérer le Gabon et seulement et seulement après je rentrerai pour servir le peuple gabonais sur place.

This is my resolution for the New Year to come….Amen.

4.Posté par Ali7 le 23/11/2009 20:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Beaucoup de vrais dans cet article. En même temps je voudrais apporter quelques rectifications. Non le Ministère de la Planification n'est pas woleu-ntemois. Mais il se trouve que c'est un ministère très technique où on trouve beaucoup de woleu-ntemois qui n'ont pas les mêmes avantages que leurs collègues des finances où on trouve les alto et les logovéens même sans mention à la sortie de leurs promotions. Je connais un jeune major de l'ief qui a été envoyé à la planification et qui est resté deux ans sans salaire. alors que ces collègues qui sont partis aux finances car sponsorisés ont eu leurs intégrations et salires dans les mois qui ont suivi.

Merci pour l'article....

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...