News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Insécurité : la Défense justifie les forces de l’ordre dans les rues

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 23 Juillet 2013 à 07:18 | Lu 590 fois

A ceux qui s’interrogent sur la présence cumulée des forces de défense et de sécurité à certains endroits de Libreville, le ministre de la Défense a apporté des réponses et éclaircissements, à travers un communiqué publié le 22 juillet.



Insécurité : la Défense justifie les forces de l’ordre dans les rues
D’entrée, Pacôme-Ruffin Ondzouga rappelle que «le phénomène de l’insécurité prend des proportions inquiétantes dans notre pays. Les services défense et de sécurité enregistrent quotidiennement des cas de vols, de viols, de braquages et de crimes crapuleux commis par des individus ou par des bandes organisées». Une situation tellement alarmiste que, le président de la République, en sa qualité de premier garant de l’ordre et de la sécurité, a publiquement dénoncé «cette barbarie aux antipodes de nos valeurs, qui désespère les populations et peut installer un climat de peur et de psychose dans le pays».

et politiques, des instructions fermes ont été données aux forces de défense et de sécurité, poursuit le texte, indiquant que «c’est dans cet esprit que le ministère de la Défense en collaboration avec le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique ont mis en place un plan de sécurisation de la ville de Libreville dont la partie la plus visible est la présence en permanence des forces de défense et de sécurité aux points sensibles de la ville».

Citant la constitution de la République gabonaise qui, en son article 1er alinéa 21, précise que «chaque citoyen a le devoir de défendre la patrie et l’obligation de protéger et respecter la constitution, les lois et règlements de la République», Ondzouga, le ministre de Défense nationale, souligne que «l’efficacité d’un plan de sécurisation dépend surtout de l’adhésion des populations» et, à ce titre, «les ministères de la Défense et l’Intérieur invitent ces dernières à signaler systématiquement tout acte suspect et tout comportement susceptible de troubler ou de remettre en cause l’ordre public».

Pour cela, le ministère de Défense annonce avoir mis à la disposition des populations le numéro gratuit 8200. «L’objectif de la nécessaire et indispensable collaboration souhaitée entre les forces de défense et de sécurité et les populations n’est pas d’installer un climat de suspicion entre citoyens, il vise simplement à accroitre l’efficacité du dispositif sécuritaire, car la sécurité c’est l’affaire de tous», conclut Pacôme-Ruffin Ondzouga.

Gabonreview

Mardi 23 Juillet 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 590 fois




1.Posté par BATANGA le 23/07/2013 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et vous osez faire référence à votre constitution chiffon que vous modifiez à la guise d'Alain Bongo. Honte à vous. De toute façon, vous êtes les responsables de cette insécurité jamais constatée au Gabon.

2.Posté par NEM le 23/07/2013 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et la porosité des frontières, qu'en faites vous? Les points d'entrées maritimes des clandestins ouetafs ne sont pas surveillés.
Tous les points de la capitale gabonaise sont sensibles pour la violence.
Les soldats ne sont pas véritablement armés pour mener à bien leur travail.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...