News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Inondations: les populations de Libreville les pieds dans l’eau.

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 9 Janvier 2013 à 01:16 | Lu 585 fois

La grande pluie qui s’est abattue sur Libreville dans la nuit de dimanche à lundi a été à l’origine de graves inondations dans plusieurs quartiers sous-intégrés de la capitale gabonaise, occasionnant d’importants dégâts matériels.



Inondations: les populations de Libreville les pieds dans l’eau.
Les quartiers Bessieux et Cocotiers, entre autres, sont ceux où les populations ont été le plus désagréablement réveillées par la montée et la pénétration rapides des eaux sales dans des habitations, pour la plupart, construites sur des terrains plats, creux ou marécageux non viabilisés.

Construites sans plan, les voies de sortie de ces zones menant aux routes principales étaient submergées. Dès lors, personne ne pouvait marcher dans ces eaux usées, qui atteignaient parfois un mètre de hauteur, par peur non seulement de s’attraper des maladies, mais aussi et surtout de tomber dans un canal ou encore un fossé.

Le lendemain matin, le seul moyen pour sortir des maisons et vaquer aux occupations quotidiennes, dans ces quartiers durement touchés, était de patienter jusqu’à l’arrêt complet de la pluie et la descente des eaux.

Vers 7h30 du matin, le spectacle était ahurissant devant les devantures des maisons inondées, envahies par des déchets et des matières fécales transportés par la furie des eaux.

«J’ai perdu mon congélateur, ma télévision, mon nouveau fauteuil que je venais d’acheter. Mon mari et moi, nous sommes retraités. Qui va nous rembourser tout cela? Lorsque c’est l’élection, tout le monde vient ici nous promettre qu’on va arranger le canal. Mais après l’élection on nous oublie », déplorait une sinistrée du quartier Cocotiers.

Le phénomène des inondations est récurrent dans les quartiers sous intégrés de la capitale gabonaise. Selon certains analystes, il serait lié à l’occupation anarchique des espaces urbains et à l’absence d’une bonne politique d’urbanisation.




Publié le 09-01-2013 Source : Gaboneco

Mercredi 9 Janvier 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 585 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...