News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Inondations à Libreville : la villa présidentielle comme à Kinguélé

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 17 Mai 2014 à 08:07 | Lu 5205 fois

Les inondations n’arrivent pas que dans le quartier sous intégré de Kinguélé à Libreville. Le président de la République a-t-il vécu la réplique de ce que vivent les Gabonais dont les maisons s’inondent à la moindre grande averse ? On ne saurait l’affirmer. Mais, les abords de sa villa à La Sablière donnaient cette impression, à la suite de la pluie tombée dans la nuit du 15 au 16 mai 2014. Extrapolations et petit commentaire.



La résidence présidentielle dite «Villa Marocaine» à La Sablière, le quartier huppé du nord de Libreville, a été inondée suite à la pluie tombée dans la nuit du jeudi au vendredi 16 mai 2014. Des photos faisant preuve du fait circulent sur l’Internet et ses réseaux sociaux tandis que les commentaires vont bon train, aussi invraisemblables que désopilants et parfois métaphysiques.

«Non …non…. en dehors des quartiers sous intégrés, des populations qui construisent sans plan… et qui doivent déguerpir… la sablière aussi est construite sans plan?», interroge un internaute sur Infos Kinguélé, le plus grand des réseaux sociaux gabonais avec ses 25000 membres. «Suite aux inondations enregistrées du côté de la sablière, dans le premier arrondissement de la Commune d’Akanda, allez-vous manifester votre élan de solidarité vis-à-vis de nos compatriotes? Proposerez vous au gouvernement de détruire ces constructions anarchiques non sans avoir trouvé des zones de relogement?», lit-on encore sur les pages Facebook du même réseau. Comme quoi, les catastrophes naturelles n’arrivent pas seulement dans les quartiers pauvres. Et si cela prête à un certain humour pour certains, le fait donne également à s’interroger.

Et l’on en vient à se rappeler que les remblais maritimes et l’empiètement sur le littoral ont nécessairement un effet sur l’environnement. A en croire Christian Serge Maroga, défunt président du Rassemblement des démocrates (RDD) et candidat à l’élection présidentielle de 2005, le quartier de La Sablière devrait être rasé, parce qu’il s’est érigé sans le respect des normes de la protection environnementale. Géographe de formation, il expliquait, lors d’une émission de télévision dans le cadre de l’élection présidentielle qui l’opposait alors à Omar Bongo, entre autres, que la construction sans étude d’impact environnemental de l’hôtel Dialogue – aujourd’hui rasé – était à l’origine de l’avancée du Komo qui rongeait le boulevard du bord de mer au niveau de l’ancien night-club «La Maringa» et en face de l’ancien gouvernorat.

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, on pourrait, par déduction, dire que les causes contraires produisent des effets contraires. Ainsi, ne devrait-on pas penser que le remblai qui s’effectue actuellement autour du Port-Môle, de l’ancien gouvernorat à Jeanne Ebori, serait à l’origine de l’inondation de la «Villa Marocaine» à La Sablière ? S’il n’est question ici que d’extrapolation, on ne devrait oublier qu’alors qu’on annonçait la reconstruction de l’hôtel Dialogue, les chercheurs du Centre national des données et de l’information océanographique (CNDIO), François Edgard Faure, Magloire Désiré Mounganga et Nicaise Rabenkogo, avaient d’une certaine manière prédit des dégâts naturels sur certaines parties du littoral de Libreville, situé sur la rive droit de l’estuaire du Komo (un des trois plus importants fleuves du pays, après l’Ogooué et la Nyanga).

L’actuel remblai géant, consistant à draguer le lit de l’Estuaire du Komo, à pomper son sable pour le projeter sur la rive et le bloquer avec des digues pour les besoins de la construction de la marina «futuriste» du Port-Môle, ne serait donc pas étranger à l’inondation survenue à la villa présidentielle de La Sablière. Les baraquements construits autour, pour la Garde républicaine, n’y ont échappé que du fait d’être construits sur de petits pilotis. Mais qu’a-t-il donc pu se passer dans l’enceinte de la villa, voire dans l’habitation elle-même ?

En tout cas, dans les commentaires qui en découlent, nombreux parlent de la revanche de Dame Nature ; d’aucuns de signe du temps. Une chose est en tout cas sûre : l’étude d’impact du projet de construction de la Marina du Port-Môle devient une Arlésienne dès qu’on demande à la consulter.


Samedi 17 Mai 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 5205 fois




1.Posté par BEAURIVAGE le 17/05/2014 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce serait un scandale en France de savoir que la villa où habite le président François Hollande est inondée. Au Gabon tout parait si beau, si bien ,si vulgaire comme si le monde n'avait plus de norme. c'est un déshonneur pour notre pays le Gabon. Ailleurs , on se soucierait de savoir comment a dormi la Première dame, est ce qu'elle va bien? Je pense que le ministre de l'habitat doit démissionner. c'est minable pour une famille qui gère le Gabon depuis un demi siècle. Elle devait s'approprier les meilleurs terrains, surtout en hauteur comme à l'époque coloniale. Par solidarité , nous devons cotiser pour assister les sinistrés de la REPUBLIQUE!!!!!

2.Posté par DEEP le 17/05/2014 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE TSUNAMI ARRIVE BIENTO ET LES PREMIÈRES VICTIMES SERONS LES ÉMERGENTS SUBMERGER

3.Posté par mlutherking le 18/05/2014 06:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@poste 1 comment voulez -vous qu'un peuple digne de ce nom puisse se soucier, de celui qui le tue, lui vole, le pille, le viole, le maltraite et est enfin de mèche avec l’oppresseur pour le rendre esclave et de plus en plus pauvre sur ses propres terres?. il est temps que le peuple Kamite de sang et couleur royale se réveille et occupe la place qui était la sienne autrefois. cette inondation ne peut être que les prémices de ce qui s'abattra sur eux au moment venu.

4.Posté par alino le 19/05/2014 00:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il aurait du être électrocuté dans son sommeil en ronflant comme un bon gros avec son sale bide

5.Posté par Nina Calista Kaboubi Waniyele le 19/05/2014 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Facebook

6.Posté par Nina Calista Kaboubi Waniyele le 19/05/2014 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Facebook

7.Posté par JEUNESSE GABONAISE le 14/12/2014 07:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Kia kia kia , non c'est l'emergence qui s'immerge , la sablière made in china !!!!! et on parle d'emergence , mouuufff

8.Posté par vincent masina le 06/11/2015 14:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Can I have Gabonnes news in English! Thank uou

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...