News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Hommage aux soldats tombés pendant la première guerre mondiale dans un village du nord Gabon

Le site de la Liberté - LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale le Jeudi 14 Avril 2011 à 08:53 | Lu 596 fois



Les soldats gabonais de la 2ème région militaire du Woleu-Ntem, dans la province nord du Gabon, ont rendu hommage, mardi, à leurs frères d’armes, tombés pendant la première guerre mondiale à Mimbeng, un village situé à 45km d’Oyem, le chef-lieu de la province, sur la route menant à Libreville.

Après avoir nettoyé les cimetières où reposent les disparus, les soldats se sont recueillis sur le site, conformément à une tradition militaire, afin de rendre hommage aux combattants ayant donné leurs vies pour la patrie.

Une messe de requiem a été ensuite co-célébrée par l’aumônier diocésain des militaires dans la province du Woleu-Ntem, l’abbé Nestor Ayo, et l’aumônier épiscopal, Mgr Thélesphore Mve Edzang, en la chappelle des trois frères, Basile, Thomas et Antoine, l’Eglise du village.

En septembre 1914, le village de Mimbeng a été le théâtre de violents affrontements entre des troupes françaises et un contingent allemand en provenance du Cameroun, qui avait fait escale dans le village, en attendant de poursuivre sa route vers Libreville, en passant par Mitzic.

Bien que victorieuses, les troupes françaises ont enregistré de lourdes pertes. En septembre 2007, le Gabon et la France ont érigé un mémorial dans le village, en souvenir des soldats Français, Sénégalais, Camerounais, Allemands et Gabonais y compris des villageois de Mimbeng, tués au cours des violents combats.

Le village de Mimbeng a été classé site historique à la fin de la seconde guerre mondiale par la France et le Gabon, pays qui a également subi de lourdes pertes pendant les hostilités.

A la sortie de la messe de requiem, le commandant de la 2ème région militaire, commandant la place d’arme d’Oyem, le colonel Augustin-Marie Makosso-Voumbi, a affirmé que plusieurs civils et militaires africains avaient perdu la vie pendant la seconde guerre mondiale.


Jeudi 14 Avril 2011
LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale
Vu (s) 596 fois




1.Posté par MALEDICTION D'UN CONTINENT le 14/04/2011 14:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DU N'IMPORTE QUOI!!!

2.Posté par mapangou le 14/04/2011 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
......en souvenir des soldats Français, Sénégalais, Camerounais, Allemands et Gabonais....

Le village de Mimbeng a été classé site historique à la fin de la seconde guerre mondiale par la France et le Gabon.....

Trouvez l'erreur : Les Gabonais et le Gabon sont toujours à la traine même dans leur propre village.

On honore d'abord les soldats étrangers et accessoirement les soldats gabonais. Ensuite c'est la france qui classe d'abord un village gabonais comme site historique et le gabon emboite le pas, comme pour exécuter un ordre.

Si le subconscient pouvait compter.....

PS: au moment où j'écris, l'article a été lu 105 fois et personne ne semble avoir réagi à cet étrange montage.

3.Posté par mapangou le 14/04/2011 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
rectification:

Une personne a réagi mais quasiment au même moment.

4.Posté par ECHOS DU GABON le 17/04/2011 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle importance .... pour nos vies dans nos villages de cabanes. C'est encore là un coup politique pour des prochaines érections anti-démographiques.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...