News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Hommage à Nelson Mandela . Luc BENGONO-NSI

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 11 Décembre 2013 à 18:30 | Lu 471 fois



Dans la nuit du 5 décembre 2013, le Président d’Afrique du Sud, son Excellence, Mr Jacob ZUMA est apparu à la télévision sud-africaine suffisamment grave et triste, pour annoncer au Peuple sud-africain et à la Communauté internationale, le départ définitif de ce monde de NELSON MANDELA affectueusement appelé MADIBA. Certes depuis plusieurs mois, nous craignions déjà cette issue fatale compte tenu de son âge et de son état de santé qui semblait se détériorer de jour en jour. Cela n’a pu empêcher le violent choc ressenti à l’annonce de cette triste et bouleversante nouvelle. MANDELA l’icône d’Afrique du Sud et l’une des grandes icones du monde vient mourir après un parcours très particulier marqué par une longue détention de 27 ans occultée aujourd’hui par certains milieux.

Qu’aurait été l’Afrique du Sud si Nelson Mandela n’avait pas connu tant d’années d’emprisonnement et de torture pour avoir dénoncé une injustice flagrante qu’était l’apartheid dans un monde qui clame les libertés individuelles, les droits fondamentaux de l’Homme et les libertés des peuples à disposer d’eux-mêmes?
Le Mouvement de Redressement National (MORENA) présente, en cette circonstance douloureuse, ses condoléances les plus sincères à la Famille de Nelson Mandela, aux Autorités sud-africaines, au Peuple sud-africain, à la Communauté internationale et même au Peuple gabonais qui avait reçu triomphalement Madiba. Il s’interroge si lors de la grande cérémonie d’hommage solennel à Mandela, il aurait été possible d’avoir une pensée pour ses compagnons connus ou non connus qui ont perdu leurs vies au cours de ce long et pénible combat et qui n’ont pas eu droit à ces éloges .Il se demande si ,le moment n’aurait pas été opportun pour rappeler à la face du monde, la mémoire de ces Africains morts pour avoir voulu défendre la dignité ,les droits, les libertés et les intérêts de leurs peuples ? la mort de Mandela vient de montrer sans conteste l’importance et les répercussions diverses d’un combat gagné. Mais les autres combattants tombés en chemin, ont-ils véritablement démérité pour être jetés dans les oubliettes de l’histoire ?

Que le monde rende hommage à Mandela pour le sacrifice qu’il a fait de sa vie pour combattre le racisme, les inégalités, les injustices multiples, les violations des droits de l’Homme, etc. C’est très normal et même élogieux. Mais cela ne devrait pas nous faire oublier nos responsabilités diverses et nos manquements pour avoir laissé souffrir un homme innocent en prison pendant de nombreuses années.

La mort de Nelson Mandela devrait rappeler aux hommes et aux nations du monde que tous les êtres humains naissent égaux et ont droit à la vie et au bonheur. L’esclavage moderne, les tortures vicieuses et diverses, les dominations des peuples, le pillage des Etats et des continents etc, portent atteinte aux valeurs morales universelles et à la dignité de l’Homme parfois plus que l’a fait l’apartheid que certains n’ont pu vigoureusement combattre ou condamner en son temps.

Pendant sa vie, Nelson Mandela nous a donné d’importantes leçons :
La leçon du sacrifice de soi dans l’intérêt de tous.

Il a accepté de purger 27 ans de prison pour combattre l’apartheid qui réduisait la société sud-africaine en deux entités: la communauté noire plus nombreuse, mais privée de tous les droits mêmes politiques laissée dans le plus grand dénouement et la communauté blanche jouissant de tous les droits et de toutes les richesses du pays. Il a lutté contre cette situation sans dire comme ailleurs « on va encore comment ? » La leçon d’abnégation dans son combat en acceptant d’oublier ses propres besoins et intérêts et en privilégiant essentiellement la cause qu’ Il défendait visant à mettre un terme aux humiliations et tortures que subissait son peuple qu’il voulait uni et heureux dans un pays riche et prospère.

La grande leçon d’humilité.

De tous les sacrifices qu’il a consenti, il n’en a tiré aucun orgueil ni fierté personnelle, malgré les honneurs et les marques de reconnaissance que le monde entier lui en témoignait.

La grande hauteur d’esprit.

Nelson Mandela a su matérialiser l’amour du prochain en pardonnant à tous ceux qui lui ont porté préjudice pendant toute sa détention. Il a rendu cet amour du prochain communicatif en instituant la Commission Vérité et Réconciliation qui devait apporter la paix et la fraternité dans le pays.
La leçon de démocratie.

Pour faire disparaitre l’apartheid, Nelson Mandela a exigé simplement l’application du principe démocratique « un homme= une voix ».Ainsi la minorité blanche cesserait de régner en maître absolu, même s’il continue à détenir en totalité le pouvoir économique sur lequel devrait reposer tout pouvoir politique. L’Afrique du Sud ressemblerait dans ce cas à de nombreux Etats au sud du Sahara déclarés indépendants mais qui ne disposent d’un pouvoir économique.
La grande leçon de persévérance dans l’engagement politique.

Ainsi malgré ses années de prison, il a tenu à mettre en place les institutions d’une nouvelle République Sud-africaine et à diriger l’Etat pendant un mandat de 5 ans, avant de se retirer pour vivre les derniers moments parfois difficiles de sa vie au milieu des siens.

Nelson Mandela reçoit de l’Afrique du sud et du monde entier un vibrant hommage digne des sacrifices qu’il a consentis pour redresser la société humaine et la manière la plus désintéressée dont il en sort. Plusieurs d’entre nous aurions souhaité que l’esprit de Mandela n’abandonne pas notre terre mais plutôt l’accompagne. Malheureusement après tant d’épreuves, l’heure a sonné pour que Nelson Mandela regagne la maison du Père ou Jésus pourrait l’accueillir en disant : « C’est bien, bon et fidèle serviteur, tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup. Viens partager la joie de ton maître. » (MATTHIEU 25 21).
LE PRESIDENT DU MORENA

Luc BENGONO-NSI
Membre Fondateur

Mercredi 11 Décembre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 471 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...