Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Guinée Equatoriale. Un Eldorado d'hydrocarbures en pleine expansion

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Mardi 21 Mai 2013 à 06:45 | Lu 707 fois



Guinée Equatoriale. Un Eldorado d'hydrocarbures en pleine expansion
Le complexe dénommé «Punta Europa» est le cœur de l’exploitation des ressources pétrolières et gazières installé sur l’île de Bioko à quelques encablures de Malabo.

C’est en 1984 que les résultats des fouilles et autres explorations indiquent que la Guinée équatoriale possède un sous-sol riche en pétrole et gaz naturel. Les pouvoirs publics mettent alors sur pied un complexe de gaz appelé «Punta Europa» dont les premières exploitations débutent en 1991. Dès lors, la Guinée équatoriale rejoint le cercle très restreint des pays producteurs de pétrole. A «Punta Europa» des installations technologiques de pointe permettent de traiter du gaz naturel liquéfié, du gaz de pétrole liquéfié, des condensats permettent de produire du méthanol, du propane et du butane entre autres. Une usine d’embouteillage du gaz destiné à la consommation locale et au fonctionnement de la centrale électrique nationale de Malabo. Le domaine dénommé «Alba» qui dispose de deux plates-formes, est un champ de gaz et condensats. Il constitue le cœur du complexe intégré de traitement de gaz de «Punta Europa».

Selon Gaspar Mba Nchama, directeur adjoint des opérations d’Equatorial Guinea liquified natural gaz (Eg Lng) «le champ de Alba possède une roche poreuse enfouie dans l’eau à plus de 80 kilomètres. Marathon E. G. production limited est devenu l’opérateur du champ Alba en 2002. Il dispose d’infrastructures en haute mer et des installations de traitement de gaz à terre.» C’est dans ce sillage que le gaz naturel est fourni aux sociétés partenaires de Punta Europa que sont Atlantic methanol production company Llc (Ampco) et Equatorial Guinea Lng operations Sa (Eg Lng) pour la production de méthanol et du gaz naturel liquéfié. Selon les ingénieurs qui s’échinent 24heures sur 24, 366 jours sur 366 sauf en cas de panne et de dépannage, la production brute d’Alba est en moyenne de 208,622 barils de pétrole par jour et les installations sur ce site ont la capacité de traiter des hydrocarbures provenant de nouveaux gisements «ce qui permettra d’accroître les recettes de la Guinée équatoriale au cours des prochaines décennies » rassure-t-on.

Marchés européen et américain

Marathon Equatorial Guinea production limited (Megpl) est l’exploitant des installations de production en haute mer et de stabilisation de condensats à terre. Elle possède quatre plates-formes qui procèdent à l’extraction du gaz liquide riche en hydrocarbures. Avant que le gaz ne soit utilisé pour produire du méthanol et du gaz naturel liquéfié, les hydrocarbures les plus lourds sont enlevés et les condensats supplémentaires récupérés.

Les gaz de pétrole liquides du propane et du butane sont par la suite extraits. Les gaz non utilisés sont renvoyés par gazoduc et réinjectés. Au total, 3,7 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié par an, deux navires chargés de méthanol embarquent pour le marché européen et américain. L’usine d’Alba fournit aussi du gaz à la centrale électrique nationale de Malabo, qui produit 120 mégawatts et du gaz pétrole liquide à embouteiller pour la consommation locale. Le complexe « Punta Europa» emploie 1500 personnes parmi lesquelles 900 Equato-guinéens qui n’en demandent pas mieux.

Libertés, élections... La Guinée équatoriale à l’épreuve de la démocratie

Des élections générales, notamment les sénatoriales, législatives et municipales vont se tenir le 26 mai 2013 prochain dans ce pays riche d’environ un million d’âmes et où cohabitent en bonne intelligence treize formations politiques qui participent à l’œuvre de construction nationale.

Le 26 mai 2013, une nouvelle page de l’histoire de la marche démocratique en Guinée équatoriale va s’écrire. Plusieurs centaines d’Equato-guinéens vont aller aux urnes à l’effet de désigner, en toute liberté et responsabilité, leurs représentants aussi bien à la chambre haute qu’à la chambre basse du parlement et dans les collectivités territoriales décentralisées que sont les communes.

Pendant plusieurs semaines, de grandes affiches aux couleurs des partis politiques en course ont été érigées dans les rues, carrefours, boulevards et les grandes surfaces. Des messages contenus dans des prospectus, des gadgets (tissus pagnes, T-shirts et autres casquettes…) sont arborés fièrement par des militants. A Malabo, notamment dans les quartiers Santa Maria, des meetings politiques au cours desquels chaque parti politique a exposé ses motivations et les projets sociaux se sont succédé au cours d’une campagne dite de proximité. Treize formations politiques se sont jetées dans la bataille électorale dans l’objectif de conquérir le maximum de suffrage.

Dans ce sillage, le Parti démocratique de la Guinée équatoriale, duquel est issu le président de la République, Teodoro Obiang Nguema, et ses onze alliés que sont entre autres, le parti de la coalition sociale démocratique, l’Uds, l’Udna, l’Action populaire de la Guinée équatoriale, l’Union populaire… ont été donnés largement favoris au regard de son implantation dans le paysage politique équato-guinéen et du soutien de ses partenaires politiques.

Le parti au pouvoir qui a regroupé au sein d’une coalition dite électorale, est assuré de se tailler la part du lion aussi bien au Sénat qui compte 70 sénateurs et à l’Assemblée nationale riche de 100 députés. Les deux autres formations politiques qui ne font pas partie de la coalition ne sont pas des victimes résignées dans la course électorale. Toujours faut-il noter que les membres de la coalition électorale qui ne craignent pas d’être phagocytés par le mastodonte qu’est le Pdge du président Obiang, justifient en gros leur appartenance à cette plate-forme par «le souci de participer à l’orientation politique de l’Etat, la volonté de contribuer au développement du pays ».

Débats contradictoires

C’est dans cette dynamique qu’un gouvernement d’union nationale a été formé et travaille dans l’optique de faire de la Guinée équatoriale, un pays émergent à l’horizon 2020. Un son de cloche que ne partage pas Jesus Lokuna Bomaho, secrétaire à l’international de l’Action populaire de la Guinée équatoriale. «Nous sommes d’accord pour accompagner le mouvement démocratique dans notre pays. Mais nous disons que nous ne voulons pas faire de la figuration.

Nos populations sont excédées par la manipulation. Le parlement actuel est aux couleurs du Pdge en gros. Nous voulons que notre parlement soit une instance de débats contradictoires au lieu d’être une caisse d’enregistrement des idées du Pdge. Nous voulons d’un parlement pas inféodé au gouvernement, mais une institution qui joue son rôle de contrôle de l’action gouvernementale et de contre-pouvoir. C’est pour cette raison que nous nous déployons afin qu’il y ait une ouverture démocratique dans ce pays». Soutient l’un des virulents opposants au régime d’Obiang Nguema.

En revanche, au sein du Parti socialiste de la Guinée équatoriale dont le Dr Fernandez Galilere Tomas Mecheba est la cheville ouvrière, par ailleurs ministre de la Santé, l’on croit dur comme fer que le fait d’avoir coalisé avec le Pdge ne sonne pas le retour du monopartisme. «Les partis politiques issus de la plate-forme avec le Pdge n’ont pas perdu leur indépendance. Cette coalition perturbe certains leaders politiques. C’est pour cela que nous voulons que l’on respecte la volonté des partis politiques qui ont choisi d’appartenir à la coalition électorale» note-t-il comme pour indiquer que les Equato-guinéens sont dans une dynamique démocratique qui prône le rapprochement des forces et favorise la gestion concertée du pays. le conseil économique et social » entre autres seront mis sur pied de façon progressive.

Alain NJIPOU, envoyé spécial à Malabo

Source : le messager

Mardi 21 Mai 2013
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 707 fois



Afrique du Sud | Cameroun | Cote d'Ivoire | Nigeria | RDC | Sénégal | Congo Brazzaville | Maghreb | Burkina Faso | Guinée Equatoriale | Tchad | CEMAC | Union Africaine | Afrique de l'Ouest | Afrique Centrale | Eco Afrique | Nouvelle Afrique


Flash Info
20/11/2017 07:51

Flash info : Notre version mobile, plus rapide

Nous venons de rendre notre version mobile et tablette plus rapide, après plusieurs mois de travail, en vous informons aussi que votre site est rentré dans le club des meilleurs sites francophones...
Info juste & Utile : News 7J/7









Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée

Incroyable !