News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Grève des fonctionnaires : désaccord entre le 1er ministre et les grévistes

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 10 Février 2015 à 08:49 | Lu 2280 fois

Les pourparlers ouverts lundi à la mi-journée par le Premier ministre Daniel Ona Ondo pour désamorcer la grève lancée par la coalition des syndicats de la fonction publique réunis au sein du mouvement « Dynamique unitaire » n’ont pas permis de suspendre le mouvement.



Les deux parties se sont retrouvées à huis clos dans les locaux de l’immeuble interministériel. A la demande des syndicats membres de Dynamique unitaire, la réunion s’est tenue loin des micros et cameras, y comprend celles de l’équipe de reportage de la Primature.

« Le premier ministre a pris acte de notre décision d’entrer en grève. Deux évènements ont été actés. Il s’agit notamment du dépôt du rapport sur la table du président de la République. Mais ce dépôt n’entrave en rien notre disposition actuelle, c’est-à-dire la décision d’entrer en grève illimitée à compter d’aujourd’hui et ce, jusqu’à la mise en place du nouveau système de rémunération », a déclaré Jean Rémy Yama, président du collectif Dynamique unitaire.

Yama, a insisté que la grève ne peut être suspendue ou arrêtée si la mise en place du nouveau système de rémunération n’est pas effective.

Les fonctionnaires réclament l’augmentation du SMIG à 300 000FCFA contre 80 000 FCFA actuellement. Ils demandent également l’augmentation de 150 points supplémentaires par indice et l’augmentation de la valeur indiciaire de 425 à 1500. Les grévistes veulent aussi la réduction de la durée de carrière de 37 à 20 ans, d’un nouveau mode de calcul et du relèvement de la pension de retraite ainsi que de l’instauration de l’indemnité de services rendus (ISR). L’ISR n’existe pas encore dans la fonction publique gabonaise alors qu’elle est versée aux agents contractuels de l’Etat.

« Les propositions syndicales ne sont pas des décisions. C’est le gouvernement qui gouverne et le gouvernement continuera à gouverner. Nous avons transposé ces propositions au chef de l’Etat », a déclaré le Premier ministre Daniel Ona Ondo au terme du huis clos qui a tout de même duré 3 heures d’horloge.

Le Premier ministre a insisté sur le bien fondé du rapport issu des négociations d’Angondjè au nord de Libreville. Il a promis remettre ce rapport très rapidement au chef de l’Etat.

Le bras de fer se poursuit. La grève a été diversement suivie à Libreville. Les lycées, collèges et écoles primaires du secteur public ont été sérieusement impactés par la grève. Le mouvement risque de prendre de l’ampleur car tous les 80 000 fonctionnaires gabonais aimeraient bien profiter des avantages envisagés par les syndicaliste.

Gaston Ella
gabonactu

Mardi 10 Février 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2280 fois




1.Posté par moro le 10/02/2015 10:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers amis de la fonction publique, tenez jusqu''au bout.toute une vie ils vont à chaque fois transmettre à leur type.lui est ce qu''il ne connaît pas vos soucis? Le huis clos, c''était pour les corrompre ou quoi?

2.Posté par Jessica le 10/02/2015 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais les fonctionnaires vraiment tchiiiiip

3.Posté par Maven le 10/02/2015 14:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Opiangah, Dieu ne t'a pas donné le droit de tuer les autres; un jour il te demandera des comptes.

4.Posté par orteguslevirus le 11/02/2015 10:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le huit clos c'était pour eviter de transformer l'info et en faire de la récupération politique dans le but de démontrer le dialogue social tant voulu par le biaffrais.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...