News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Grève à l’éducation et aux impôts : l’ultimatum de la présidence de la République

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 31 Mai 2014 à 08:42 | Lu 2019 fois

Le Porte-parole de la présidence de la République, Alain-Claude Billie By Nzé, a annoncé ce vendredi 30 mai 2014, à l’occasion de sa traditionnelle conférence de presse, la fermeté qui s’appliquera aux grévistes de la Direction générale des impôts et de la Convention nationale des enseignants du secteur éducation (Conasysed) qui ne reprendront pas le travail le lundi 20 juin prochain.



C’est sur un ton de ferme qu’Alain-Claude Billie By Nzé, le conseiller politique et Porte-parole de la présidence de la République, a rendu publiques les instructions du président de la République, Ali Bongo Ondimba, face à l’enlisement des mouvements de grève dans le secteur des impôts et de l’éducation nationale.

Procédant à un flashback sur la question des Fonds communs redéfinis en Primes d’incitation à la performance (PIP), Alain-Claude Billie By Nzé a rappelé que le «Conseil des ministres en sa séance du 18 avril 2014 a adopté le projet de loi instituant la Prime d’incitation à la performance. Ce projet de loi réorganise la redistribution des primes de rendement dans un esprit d’équité, de justice sociale et de transparence.

Quatre objectifs sont visés par le texte ainsi adopté : poser le principe du fondement juridique de la PIP, supprimer la pratique des primes de rendement dans sa forme actuelle, préciser les agents publics éligibles à cette prime, prévoir les mécanismes de mise en œuvre de la loi suscitée». Le Porte-parole d’Ali Bongo n’a pas manqué de rappeler que cette prime, dans sa nouvelle forme, sera redistribuée à plus 30.000 agents contre 9.000 auparavant. De même, il a remémoré que les ministres du Budget et le Porte-parole du gouvernement ont longuement expliqué ces décisions à la communauté.

«Nous constatons, malgré les discussions ouvertes par la hiérarchie avec les syndicats, la poursuite d’une grève, devenue illégale, dans les services des impôts. Cette situation n’est pas sans préjudice sur les ressources de l’Etat. Aussi, le président de la République, chef de l’Etat, soucieux de la nécessité de garantir le bon fonctionnement de l’Etat, demande aux agents des impôts de reprendre le travail dès lundi 2 juin 2014.

Le président de la République demande au gouvernement de faire appliquer toutes les dispositions législatives et réglementaires en matière de droit de grève au Gabon», a déclaré le Porte-parole de la présidence de la République qui rappelle que «chaque jour qui ne sera pas travaillé ne sera pas payé. Par conséquent, il ne saurait y avoir des primes pour les gens qui ne travaillent pas».

Le même traitement sera réservé aux membres de la Convention nationale des enseignants du secteur éducation (Conasysed) qui ont récemment annoncé le boycott des examens de fin d’année. Pour la présidence de la République, 95% des problèmes évoqués par cette convention ont déjà trouvé des solutions, partiellement ou totalement. Cependant, a souligné Billie By Nzé, le président de la République a mis un accent particulier en appelant le gouvernement à apporter des solutions aux 5% qui restent. «Il ne saurait laisser une quelconque menace sur l’année scolaire des élèves lorsqu’on qu’il ne reste que mois de 5% de problèmes à régulariser», a mis en garde la présidence qui souligne que les «cadres de concertations existent».

On retiendra entre autres, au terme de cette conférence de presse, que l’Etat est en train d’étudier les mécanismes pour déguerpir les populations sur les zones accidentelles afin de mettre un terme aux scénarii dramatiques comme ceux de Kinguélé et du PK5. «Que personne ne soit surpris que, dans les prochains mois, il y ait des casses dans les quartiers», a averti le porte-parole.

Amené à aborder la rumeur du décès, depuis un peu plus d’une semaine, de Jean-Claude Ella Ekogha, le chef d’Etat major de l’armée gabonaise, Billie By Nzé s’est contenté d’indiquer que l’armée à ses règles et que lorsque l’état-major militaire jugera nécessaire de communiquer à ce propos, il le fera.

Gabonreview

Samedi 31 Mai 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2019 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

13.Posté par NEM le 02/06/2014 21:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis persuadé que le défunt père de la Nation gabonaise va bientôt frapper les dirigeants de ce pays. Rien ne va plus, car même ses véritables fils commencent à s'énerver sérieusement. Attendons voir!

12.Posté par ADN le 02/06/2014 20:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au lieu de trouver les solutions, le pouvoir en place menace. DOMMAGE!!!!!

11.Posté par l'eveille le 02/06/2014 09:42 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les enseignants sont tous fiers qu'on sudpendent leurs traitements si ce n'est pour resoudre les problemes.mais que le porte sac de la presidense sache que malgre notre colere,nous n'allons jamais deshabiller nos chefs d'etablissement.

10.Posté par Monefang le 01/06/2014 05:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce Nigérian d'ali ben prend vraiment des Gabonais comme des lâches, mon Dieu!
Combien de temps encore les Gabonais vont se laisser intimider par les Bongo?
À vous les grévistes du secteur des impôts et de l'éducation et bien d'autres secteurs publics, de choisir, entre continuer à plier la queue entre vos jambes ou de dire NON cette fois-ci à ali ben et de l’ignare de claude nzé.

9.Posté par juda jura le 01/06/2014 04:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà que le ton se durcit du côté habituel. Travailleurs gabonais, tenez-vous bien. Ne faiblissez point. Vous tenez le bon bout. A la place de joindre les actes à la parole, c'est la menace et l'intimidation qui sont solution au menu des revendications! Ehhhé! La honte n'existe pas chez les émergents!

8.Posté par mebine le 31/05/2014 15:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vraiment quel honte pour un pays comme le Gabon qui ne sait plus trouver des solutions aux revendication il faut la force mon dieu je demande a tous les enseignants de ne même plus mettre les pieds a l'ecole le porte malheur peut venir le faire

7.Posté par kango le 31/05/2014 14:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali va au diable tu penses que nous sommes tes sujets la menace l''intimidation et autres atteintes de quelques nature que ce soient ne sont rien d''autres que ma marque de fabrique des dictateurs chers collegues soyons sereins restons chez nous

6.Posté par la maison prend feu! le 31/05/2014 14:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tous les signaux sont au rouge,Ali Ben et sa bande respire la fumee! Vous menacez les enseignants ils vont durcir la greve. Qui vivra mangera du nigerian ou du beninois!

5.Posté par Lui-même le 31/05/2014 12:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi Ali Ben ménace les enseignants de reprendre les cours?A t-il résolu leurs revendications?N'est-ce pas son ministre de l'Education nationale disait qu'il n'y avait pas grève?De qui se moquent-ils?

4.Posté par BOUNONO le 31/05/2014 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ah Alain, quand hier tu parlais des étudiants à ta conférence de presse, je me disais que tu n'as de leçon a donné a personne lorsqu'on connait ce que tu es. parlant des enseignants, on comprend ton analyse. tu es un menteur. la politique ce n'est pas mentir, mais dire la vérité. si 95% des revendications des enseignants sont appliqué: ou sont les 400 nouvelles salles de classe promise par ton chef et maître dans votre franc maçonnerie? la PIF devrait être mensualisé Juin 2013, un an aujourd'hui ou en sommes nous? la prime d'éloignement promis par ton chef et maître dans la franc maçonnerie? au fait dépuis quatre ans de reigne forcé avec l'aide de mbourantso, rogombé et sarkozi, combien d'école aviez vous construit? dans quel province? Si Dieu existe, et que si vous ne vous repentez pas vous payerez tout ce que vous faites. vous vivez par grâce, Dieu vous aimes et attend que vous vous repentez si rien est fait les paroles de Bongo père s'accomplirons

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...