Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Grand meeting de l’Union Nationale et de la société civile ce samedi 21 juillet à partir de 14h au siège de SOBRAGA.

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Samedi 21 Juillet 2012 à 11:39 | Lu 4078 fois



Plus 10000 personnes  à Midi avant le meeting
Plus 10000 personnes à Midi avant le meeting
GABON - LIBREVILLE LE 19 JUILLET 2012 - Grand meeting de l’Union Nationale et de la société civile ce samedi 21 juillet à partir de 14h au siège de SOBRAGA.

1- Zacharie MYBOTO, EYEGHE NDONG, Dieudonné MILAMA et Georges MPAGA vont entretiendront sur la rencontre de l’Elysée, les différents RDV de Paris et les propositions de sortie de la crise politique gabonaise.

2- Paul Marie GONDJOUT, Raphael BADEGA et bien d’autres feront le point des rencontres citoyennes de Libreville.

3- Intervention d’AMO par vidéo conférence

Soyez nombreux et apporter votre contribution à la libération du GABON en relayant cette information par Sms, mail et autres.
Les vidéos et images de ce grand meeting seront en ligne pour les gabonais de l’extérieur

Samedi 21 Juillet 2012
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 4078 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

31.Posté par Ondo jean jacque le 23/07/2012 19:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir à tous,

imaginez un seul instant que Mba obame, Myboto, mangaga moussavou, Eyegue ndong, casimir Oye mba s'étaient rangées derrière Pierre mamboundou en 2009. Quelle fraude pouvait les vaincre? Je ne suis pas Upegiste, mais au point de départ, qui étéit le mieux positionné? Y'a t il un obsevateur politique qui peut me dire qui était plus fort que ce Mr mamboundou? J'ai eu pitié de loin là ou j'étais lorsque j'ai vu les gens ne pas le faire. résultat, il est officiellement le 2ème personnage de la politique gabonaise avec 25% de suffrage.juste un peu de plus qu'AMO. D'ailleurs les résultats officieuse le met toujours 2ème position après tant d'année de lutte. Quand vous parlez, regardez vous et respectez celui qui le mérite.Merci

30.Posté par FOUTAISE le 22/07/2012 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut que ça éclate! La paix, la paix, la paix, y en a marre!
Pas de discussion avec cette bande de buveurs de sang!

29.Posté par DBD le 22/07/2012 08:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
''Un peuple divise va se detruir lui-meme''

UPgistes, BDP-Mengara, Moubamba, societe civile, rangeons-nous du cote de l'UN-Mba Obame pour vaincre le PDG-Bongo Ali.

Le probleme du Gabon ce n'est pas le PDG-Bongo-etrangers, mais la division qui a toujours eu place entre les vrais fils du Gabon que nous sommes tous. Notre revolution va se faire a travers notre soutient a l'Union Nationale, UN. Voila ou Dieu et nos ancetres vont nous juger.

La mort de Feu Mamboundou est sans aucun doute un malheur pour beaucoup des Gabonais dont les vrais UPgites et les vrais proches du defunt. Mais aussi, si Feu Mamboundou est parti c'est parce que Dieu aussi a permis cela.

Si il ne s'agissait que de Mamboundou et Mba Obame (deux vrais freres Gabonais nationalistes) a compter du jour de la mort de Bongo, il n'y aurait pas eu mort d'homme. Mais avec un intru qui met les interets des etrangers avant ceux des Gabonais dans cette course au pouvoir, on devait s'attendre a tout.

D'ou la question suivante: Que se serait-il passe aujourd'hui si c'etait Mba Obame qui etait mort dans cette guerre entre le PDG-Bongo et le reste des Gabonais?Feu Mamboundou vaincrait alors le regime PDG-Bongo avec le soutient de tous les Gabonais qui ne se reconnaissent pas dans ce camps de refuges diaboliques etrangers. Et si c'est Mba Obame qui est en vie aujord'hui donc?

Il n'y a jamais eu de differnt entre Mba Obame et Mamboundou apres la mort de Bongo pere. ces deux personnes pensaient tout simplement qu'ils avaient chacun la meilleure chance de sortir le Gabon des tenebres du PDG-Bongo. D'ou la lecon que Dieu nous enseignat! On ne bat pas un ennemi lorsque nous sommes divises dans la maison.

Mais voila encore un test que Dieu nous presente. Meme en nous enlevant Mamboundou, combien de fois allons-nous rester divises face au PDG-Bongo? Nous n'avons pas besoin de la sagesse du Roi Salomon pour comprendre cette moralite. Est ce que Dieu veut nous reveler une autre chose sur notre identite Gabonaise. Si on echoue cette fois-ci encore meme avec cette chance/scenario unique de faire tomber le PDG-Bongo par la fougue des Gabonais derriere l'UN-Mba la malediction et non la division serait-elle a l'origine de notre mort nationale?

Dieu nous attend au pied du mur....le mur de notre jugement qui est la reflection de notre sagesse mais aussi la profondeur de notre intelligence.

Et le Gabon pays beni de Dieu ne vera pas son sang couler pour se liberer des tenebres mais plutot l'union de ses enfants le
sauvera.

"Que l'Esprit Saint de Dieu Tout Puissant guide le Gabon.''

DBD

28.Posté par Alerte Info le 21/07/2012 22:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gabon - L'opposant André Mba Obame annonce son retour après un an d'absence

L'un des principaux opposants gabonais, André Mba Obame, a annoncé samedi par téléconférence son prochain retour au pays, après plus d'un an de convalescence en Afrique du Sud et en France, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Treize mois après mon départ du Gabon, d'où je suis parti en chaise roulante, je rentrerai très prochainement sur mes deux jambes", a annoncé M. Mba Obame par téléphone depuis la France à plus d'un millier de militants de l'Union nationale (UN), un des deux principaux partis d'opposition, dissous par les autorités en 2011.

"Que ceux qui m'ont annoncé comme mort se préparent à lutter contre mon fantôme!", a ajouté l'opposant, précisant que son retour interviendrait dans "moins d'un mois".

Ancien ministre de l'Intérieur sous la présidence d'Omar Bongo, André Mba Obame s'était présenté à la présidentielle après le décès de celui-ci en 2009, essuyant un échec face à Ali Bongo, fils du défunt président.

N'ayant jamais reconnu les résultats officiels, M. Mba Obame s'était autoproclamé président du Gabon en janvier 2011, ce qui lui avait valu la dissolution de son parti.

En juin 2011, il avait quitté le Gabon pour l'Afrique du Sud pour raisons médicales, avant de rejoindre la France.


© AFP

27.Posté par BONGO le 21/07/2012 22:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'histoire des 5000 logements d'ALi BEN BONGO est un vrai fiasco. Depuis qu'il a pris le pouvoir en 2009, il y a chaque année une dotation financière pour la construction des dits logements. Soit une bagatelle somme de 100 milliards chaque année. Mais cette somme est régulièrement détournée par le ministre de l'Habitat et du logement, en l'occurence blaise Louembé et son successeur. De telle sorte qu'aujourd'hui on ne voit rien sortir des terres. C'est vraiment decevant cette gestion catastrophique des Bongos. En 2009 lors de la prise du pouvoir par ALI BEN il avait affecté 756 milliards sur le budget d'investissement, mais cette somme avait été purement détournée par lui même et aucune réalisation n'a vue le jour au GABON sur ce budget. Il n'y a aucun investissement de l'ordre de 100 milliards dans une année visible au GABON depuis qu'il a pris le pouvoir avec les bérêts rouge. En 2007, la BAD avait octroyé à l'état gabonais 81,5 milliards de prêt obligataire. Cette somme devrait servir à rembouser la dette gabonaise vis à vis de la caisse francaise de développement. Mais cette somme avait été détournée et partagée entre Blaise louembé, Pascaline Bongo et Omar des plateaux. Comment peut -t-on admettre dans un pays que des détournemens de fonds de l'ordre de la centaine de milliards puisse avoir lieu? pendant que la population croupisse dans la misère totale. Tous les jeunes qui obtiennent leur diplomes à l'intérieur du pays sont obligés de venir à Libreville pour espérer trouver un job. C'est forcément horrible cette situation. Nous devrions desormais agir vite pour chasser les bongos de la prédation du Gabon depuis 50 ans. Tous les budgets du Gabon depuis 1967, date de la prise du pouvoir par les Bongo sont quasiment détournés. Ils refusent catégoriquement de développer le GABON. Nous devrions rapidement prendre le maquis comme KABILA l'avait fait. c'est la seule voie pour enfinir avec les Bongo. ce n'est pas la biométrie qui va faire dégerpir les bongos de la prédation du Gabon, mais une révolte populaire comme ça se passe ailleurs (tschésecou, mulosevic, mobutu, moubarac, Ben ALI, Khadafi etc ...). Rien n'est impossible nous y arriverons dans bientôt.
Bongo.albertbernard@gmail.com

26.Posté par Donguila le 21/07/2012 21:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
UN vivra, j'en suis sûr. Mais il faut à présent booster les choses! Ojukwu du biafra, mine de rien a les chocottes, en plus HOLLANDE l'a dans son colimateur! Au moindre faut pas, l'armée française se charge de lui. On va voir les fameux bérets rouges du biafrais à l'oeuvre. Avant, nous devons compter sur nous-mêmes, nous devons faire bouger les lignes.

Assez des Bongo et leurs lèche-bottes!!!!!!!!!!

25.Posté par Ndambo le 21/07/2012 17:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A mon humble avis tous ces francs-maçons jouent les prolongations avec le Peuple Souverain. Aucune stratégie de déguerpissement de leurs fraters, juste de la distraction pour meubler le vide. On fait quoi concretement ?

24.Posté par Hervé Mba le 21/07/2012 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ FLAURA

et à quelle est la stratégie faites-vous allusions?

@ Ndongou Jean-Félix

c'est quoi exactement une CONFERENCE NATIONALE SOUVERAINE?
Et quelles sont les conditions à remplir pour qu'une conférence soit dite souveraine?

23.Posté par FLAURA le 21/07/2012 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ENSEMBLE NOUS VAINCRONS LA VIOLENCE ET L'IMPOSTURE DU PDG .
CAMARADES 4 FOIS 1 = 4
UNITÉ ,COURAGE, STRATEGIE, LIBERTE

POUR QUE LE GABON NOUVEAU DEVIENS RÉALITÉ ENSEMBLE LUTTONS A CHAQUE NIVAUX DE SOCIÉTÉ .

22.Posté par Ndongou Jean-Félix le 21/07/2012 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CONFERENCE NATIONALE SOUVERAINE
CONFERENCE NATIONALE SOUVERAINE
CONFERENCE NATIONALE SOUVERAINE
CONFERENCE NATIONALE SOUVERAINE

21.Posté par Matamba le 21/07/2012 11:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense que les gens chez nous,ne vive que grace à la politique j'ai envie de dire voilà certainement un meeting politique qui va réunir les anciens PDGistes mécontant d'être mit en retraite et pourtant atteint par la limite d'âge pour proposer autre chose que le verbe aux gabonais.Il nous revient souvent de leur demander "mais quel est votre projet de contruction du gabon,si projet il y a bien sûr?
C'est vrai qu'aujourdhui nous observons quelques imperfections en milieux social,fort est de reconnaître que chacun de nos acteurs politiques,en sont responsable de certains maux! ceux-là qui ont longtemps collaboré avec le defunt président n'avaient jamais tenu qui d'une conférence de presse pour expliquer au peuple les démarches afin d'améliorer leur quotidiens!

20.Posté par Castor&Pollux le 21/07/2012 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Conférence nationale=Piège à CON!
Voyant la grosse bêtise en cours de préparation, cela peut utile de relire les propos de D. Mengara :

Saluant le rapprochement actuellement en cours entre la société politique et la société civile au Gabon, le BDP tient cependant à mettre en garde les acteurs de ce rapprochement contre toute attitude de naïveté qui consisterait, comme cela a souvent été le cas, à se mettre, une fois de trop, en position de mendiant de la démocratie. Le peuple ne doit jamais mendier la démocratie. Il doit l’arracher, voir l’imposer, par tous les moyens. Le BDP met également en garde ces mêmes acteurs contre toute attitude qui consisterait à continuer à commettre l’erreur d’exclure la diaspora gabonaise du débat politique national. Le BDP pense que le principe d’unité des forces vives de la nation doit s’appuyer sur une synergie de toutes ces forces où qu’elles se trouvent.
En outre, le mouvement « Bongo Doit Partir » rappelle qu’unir la société politique et la société civile autour d’un projet d’élections transparentes et crédibles au Gabon, à commencer par l’élection législative actuellement préparée de manière unilatérale et frauduleuse par le régime des Bongo, supposerait, comme il l’espère, que tout le monde ait désormais compris que le changement que les Gabonais souhaitent de toutes leurs forces ne viendra ni par les urnes ni par la bonne volonté des Bongo, et encore moins par le miracle de Jésus-Christ.
A ce titre, il est indispensable que tout le monde tienne vis-à-vis des Gabonais un discours clair et honnête qui ne laissât plus aucune ambiguïté sur les intentions des partisans du changement aujourd’hui en voie d’unification.
Autrement dit, la clarté du discours que demande le mouvement « Bongo Doit Partir » impose que tout le monde, parlant de la même voix, adopte un langage ferme qui mettrait en avant les impératifs suivants :
- Il ne s’agit plus de parlementer une énième fois avec les Bongo ou de faire des doléances maintes fois ressassées: cela fait 20 ans que les Gabonais parlementent et que les Bongo, pères comme fils, et accords après accords, roulent dans la farine des générations entières de Gabonais de tous bords qui ont cru que les Bongo étaient autre chose que des voyous au pouvoir ; le temps est venu de dire clairement à ces voyous, « On ne parle plus, on casse ».
- Il ne s’agit plus de dissimuler la réalité à laquelle les Gabonais doivent faire face derrière des discours vagues comme « trop c’est trop » ou autres formules sans sens. Qu’est-ce qui est trop ? Il ne faut pas se tromper d’ennemi et il ne faut plus avoir peur de désigner clairement les ennemis du peuple.
L’origine du mal gabonais ce sont les Bongo. Il faut donc clairement dire aux Gabonais que rien de bon ne peut se passer au Gabon tant qu’un Bongo sera au pouvoir. Pour que le Gabon change et s’évite 70 ans de bongoïsme héréditaire, donc, Bongo et les deux prostituées de la République qui soutiennent constitutionnellement ces bandits (Rose Rogombé et Madeleine Mborantsuo) doivent partir.…

http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/08/31/2579506_daniel-mengara-president-du-mouvement-politique-bongo-doit-partir-repond-favorablement-a-l-appel-a-l-unite-de-pierre-mamboundou-et-de-la-societe-civile-gabonaise.html

19.Posté par Le Gabonais le 21/07/2012 02:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nul n'a l'intention de casser mais si Ndongou veut précipiter son départ avant la conférence nationale 2 qu'il commette l'erreur d'envoyer ses gens provoquer un peuple à la limite de ses retranchements car, comme l'animal :

" QUAND L'ESPACE DE FUITE D'UN HOMME EST RÉDUIT IL ATTAQUE" Trop c'est trop.

18.Posté par mouthou12 le 21/07/2012 01:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Attention aux casseur payés par le PDG. C'est à s'attendre, ces gens vont tout faire pour un discrédit de la manifestation. Encore fois, ils vont envoyer leurs sbires faire le sale boulot: casser, brûler et mettre le désordre dans la ville pour qu'en définitive, ça retombe sur le parti de l'UNITE. L'UN, le seul parti digne de nous gabonais et gabonaises épris de paix, de liberté et de justice......!
Qu'il est ouvertement demandé aux participants de rentrer chez eux dans le calme et la sérénité. Que nul ne perturbe la quiétude de la communauté.
Comme d'hab, Ndogou prépare un truc, faites attention.......!

17.Posté par King le 20/07/2012 21:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Écoutez;
en politique c'est la mobilisation qui compte, un parti qui n'a pas des militants n'est pas un parti.
l'union nationale à entreprit une tournée citoyenne de mobilisation à travers les quartiers de la capitale Libreville.
Donc pour faire le point et tester le degré de mobilisation ce meeting est le seul moyen.

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Novembre 2017 - 04:32 Gabon - Jeûne national : L’appel de Ben Moubamba

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Art Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Sport... !

Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée

Incroyable !