News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gemalto: projet d'identification biométrique au Gabon.

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 20 Septembre 2012 à 09:56 | Lu 763 fois



Gemalto a été sélectionné après appel d'offre international par l'Etat Gabonais dans le cadre du projet d'identification biométrique nationale.

Ce projet permettra de créer un registre d'état civil biométrique fiable afin de remplacer les documents d'identification papier par des documents électroniques et d'établir un registre électoral sécurisé avant les élections locales de 2013.

'La base de données biométriques servira de registre maître pour la délivrance des documents d'identité des citoyens tels que certificats de naissance, cartes d'identité nationales, passeports et permis de conduire. L'authentification biométrique sécurisée sera aussi efficace pour prévenir la fraude et l'abus aux grands programmes sociaux du pays' indique le groupe.

'Cette initiative réduira considérablement l'usurpation d'identité, renforcera la transparence lors des élections, et contribuera à consolider la démocratie représentative ' a déclaré Jean-François Ndongou, Ministre de l'Intérieur.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Jeudi 20 Septembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 763 fois




1.Posté par Yahoo, voir sur yahoo, en première page le 20/09/2012 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alors que la gauche a reproché à Nicolas Sarkozy les visites de Kadhafi ou d'el-Assad, François Hollande, rattrapé par la realpolitik, a reçu depuis mai plusieurs dirigeants de régimes peu démocratiques.
François Hollande a-t-il renié sa promesse d'un changement de politique à l'égard des régimes dictatoriaux? «Présider la République, c'est ne pas inviter les dictateurs en grand appareil à Paris», assénait le candidat à la présidentielle dans son discours du Bourget, en janvier 2012. Avec en creux le rappel des visites de Mouammar Kadhafi et Bachar el-Assad au temps de Nicolas Sarkozy. Quelques mois plus tard, du président gabonais Ali Bongo au fils du roi d'Arabie saoudite, la liste des chefs d'États peu démocratiques reçus à l'Élysée est déjà conséquente.
Dernier en date, invité mardi au palais pour un entretien d'une demi-heure: le président azerbaïdjanais Ilham Aliev. Pas tout à fait un démocrate, puisque la dynastie des Aliev, au pouvoir dans ce pays depuis vingt ans, est accusée par les ONG de défense des droits de l'homme de réprimer l'opposition et la liberté d'expression. Quant à Ilham Aliev lui-même, il a ravivé début septembre les tensions avec l'Arménie, en graciant un officier condamné pour le meurtre d'un militaire arménien. «On ne peut pas accepter qu'Aliev, un dictateur, puisse être en France, et en plus être reçu à l'Élysée», s'est insurgé mardi Hratch Varjabedian, directeur du Bureau français de la cause arménienne, tandis que 600 manifestants accueillaient le chef d'État au cri de «Aliev fasciste, hors de France!»

2.Posté par holi le 20/09/2012 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On retient surtout que pour le monde entier, ali bongo est un dictateur. Cette étiquette lui colle vraiment à la peau, si on met ça à la Une sur Yahoo, comment fera-t-il pour empêcher que le monde entier se le tienne pour dit?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...