News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gemalto-Gabon et Marc Ona Essangui, bientôt à la barre?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 3 Juillet 2014 à 08:32 | Lu 2709 fois

Accusée d’avoir détourné une partie des 40 milliards de francs CFA alloués pour réalisation du projet Identification biométrique officielle au Gabon (Iboga), la représentation locale du leader mondial de la sécurité numérique est traînée devant les tribunaux par le secrétaire exécutif de l’ONG Brainforest, qui se constitue, en même temps, partie civile.



Dans un courrier adressé au doyen des juges d’instruction du Tribunal de première instance de Libreville, le secrétaire exécutif de l’ONG Brainforest porte plaine à l’entreprise Gemalto-Gabon ainsi qu’à Eric Goerres, pris en sa qualité de représentant légal de cette dernière. Dans sa plainte, Marc Ona Essangui rappelle que «suite à l’appel d’offre lancé en décembre 2011 par l’Etat gabonais via le ministère de l’Intérieur pour la réalisation du projet Identification biométrique officielle au Gabon (Iboga), projet ayant pour but de moderniser l’état-civil et de fiabiliser le fichier électoral et les documents d’identité du pays, la société Gemalto-Gabon avait été retenue en qualité d’opérateur technique».

Une initiative louable dont la réalisation aura couté 40 milliards de francs CFA à l’Etat gabonais, tel qu’il ressort de la loi des finances, exercice annuel 2012-2013. Or, regrette le plaignant, «constat fait des dernières élections locales de novembre 2013, prévues, entre autres, pour servir de test grandeur nature à cette opération, rien ne permet d’attester de la réalité d’une certaine biométrie au cours dudit scrutin comme prévu».

De fait, force est de constater, qu’à la fin dudit processus électoral, des manquements considérables furent relevés, notamment en termes de cartes d’électeurs biométriques et d’authentification, éléments considérés comme parties intégrantes d’un dispositif biométrique. Face à cela, déplore Marc Ona Essangui, «il y a sans nul doute lieu de conclure que les sommes versées à cet effet, à savoir, les 40 milliards de CFA ont servi des fins autres que celles pour lesquelles elles avaient été allouées, autrement dit la biométrie». Et l’éminent membre de la société civile nationale d’asséner : «Il apparait de toute évidence, que de tels actes sont constitutifs de préjudice à l’encontre de la société civile et de son représentant en sa double qualité de partie prenante et régulateur dudit processus électoral».

Aussi, conclut la plainte, «tout porte à croire que lesdits actes n’auraient pas pu se produire sans le concours, quel qu’il soit, de la société Gemalto, en sa qualité d’opérateur technique. De tels actes relèvent inéluctablement de la complicité de détournement, infraction prévue et réprimée par le Code pénal gabonais en ses articles 307 et 49». Chaud devant….

Gabonreview

Jeudi 3 Juillet 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2709 fois




1.Posté par Bouka Rabenkogo le 03/07/2014 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo Marc.

2.Posté par ali bongo vainqueur 2016 le 04/07/2014 02:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.lesaffairesdenousmemesnousmemes.com/2014/05/urgent-gabon-presidentielle-2016-ali.html

3.Posté par citoyen présidentiable le 13/07/2014 00:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et voilà zoro qui veut toucher le pognon en se constituant parti civile ! on aurait aimer un robin des bois !

ahhh !!! bidzi tjrs bidzi !!!! j'espère qu'il versera l'argent au trésors public !!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...