News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabonais, Avec ou sans Obama, il ne faut plus rêver !

Le site de la Liberté - dworaczek-bendome le Dimanche 12 Juin 2011 à 09:20 | Lu 871 fois



Gabonais, Avec ou sans  Obama, il ne faut plus rêver !
Contexte :
Ali Ben Bongo Ondimba, voyage du 5 juin 2011, à New York, Etats-Unis, avec dans la foulée, une rencontre officielle avec l’hôte de la maison, Monsieur Barack Obama.

Dans le Communiqué de presse, après la rencontre les deux hommes, On peut y lire :

Barack Obama a, « salué les réformes prises sous la présidence d'Ali Bongo qui ont apporté plus de transparence et de responsabilité au gouvernement. Et le texte ajoute :

« Le président Obama a pressé le président Bongo de prendre d'audacieuses mesures pour éradiquer la corruption et réformer le système judiciaire et de toutes les institutions clés afin d'assurer la protection des droits de l'homme. »

Je croyais que les gabonais étaient vaccinés des déclarations du monde occidental. Je constate avec étonnement que non.

Depuis, on peut lire, ici et là, les cries de victoires de nos compatriotes, mais, personnellement, je pense et crois, que le petit peuple gabonais a appris, avec le temps, à ne plus se nourrir de chimères, même si, il faut concéder à nos frères, qu’un petit rappel de l’état des populations par un autre, que le simple gabonais d’en bas met du baume au cœur.


Troubler !

Mais, où les déclarations de Monsieur Barack nous mèneront t’elles ?

Qu’est ce qui va changer dans la position empreinte de cécité et de condescendance des Maîtres du monde envers le Gabon et son peuple ?


Lucidité !

Toute raison gardée, le pavoisement actuel ne doit pas faire oublier l’essentiel, mis à part, le fameux reportage de la télévision américaine "ABC-NEWS" sur la famille Bongo ne changera rien. Il ne faut rien espérer des puissances étrangères, qui s’entendent toujours entre elles sur le dos des peuples.


La temporisation est nécessaire!

Ainsi, dans le concret, Qu’a fait exactement, Monsieur Barack Obama, depuis la mort d’Omar Bongo Ondimba ?

Quel signe a donné l’Amérique Monsieur Barack pour témoigner sa compassion au petit peuple gabonais ?

Monsieur Barack Obama et ses grands principes ce sont ils pas exprimés quand des jeunes laissaient leurs vies sur les bords des trottoirs de Port-gentil ?


a) Pourquoi Barack Obama et son gouvernement n’ont pas refusés de reconnaître l’élection d’Ali Ben Bongo Ondimba à la tête de l’exécutif ?

b) Pourquoi Le président Barack Obama et son administration n’ont appelés au boycotte des entreprises américaines avec le Gabon ?

La société Américaine "Bechtel", spécialisée dans le contrôle des Grands travaux est bien devenue incontournable au palais du bord, ne rendant des comptes qu’au chef de l’état lui-même.

c) Pourquoi, Monsieur Barack Obama et son administration ne demandent pas à Monsieur Lee White et à son épouse Kate White, de cesser toutes collaborations avec Monsieur Ali Ben Bongo Ondimba et son épouse.

Madame Kate White a mis son carnet d’adresse et sa connaissance des ‘ONG’ et organismes à travers le monde au bénéfice de Sylvia Bongo… Que tirent les époux White de cette proximité ? - Profits personnels seulement ou ces derniers participent également à asseoir l’influence américaine au cœur de l’exécutif Gabonais.


La real politique !

En effet, Non, Ils ont laissés faire, Monsieur Barack Obama y compris, abandonnant le peuple face à un système qui n’allait pas se laisser reprendre ses prérogatives.

L’Amérique de Barack Obama comme la France de Monsieur Sarkosy, c’est la monnaie d’un même et unique pièce.

Qui laisse faire depuis cinquante ans et a placé sur le piédestal ce pouvoir ?

Il n’y a aucunes illusions à ce faire sur les déclarations de Monsieur Obama.


Arrêtez de rêver

Le peuple gabonais ne doit rien attendre de ces postures archiconnues de tous, ce ne sont que des mots, çà ne fait de mal à personne, ne mange pas de pain, coûte pas cher. Pendant ce temps, 60% de jeunes gabonais voient leur avenir compromis, mais les bonnes affaires "Amérique, France et Gabon d’en haut" peuvent continuer à se fructifier sans crainte.


Peuple seul tient la solution

En définitive, comme sous d’autres cieux, il revient au gabonais de prendre leur destin en main, personne ne le fera à leur place. L’esclave doit prendre seul la décision de briser ces chaînes, au lieu d’espérer qu’un jour, son maître le fasse. Tant que le gabonais acceptera de vivre dans l’indignité, de mourir en silence dans les campagnes, d’aller fouiller à la décharge de "Mindoubé" pour trouver de quoi vivre, de survivre d’expédients pendant que les mêmes continueront à remplir leur compte en banque, à se gaver de délices et de champagne. Rien ne bougera !

Le Gabonais est seul RESPONSABLE de ce qu’il vit, et c’est lui seul qui détient les clés qui peuvent brisés tous les carcans qui empêchent son épanouissement et son développement.



Souvenez-vous, une petite femme simple, Madame Rosa Parks* qui refusa de céder sa place à un passager blanc dans un bus, à Montgomery dans l’état de l’Alabama, elle changée ainsi la place de l’homme noir au yeux du monde. Le respect et la dignité ont un prix, pour le moment aucun de nous n’est prêt à franchir le pas. VOILA LA VERITE.



A.M. Dworaczek-Bendome
http://www.dworaczek-bendome.org/

Dimanche 12 Juin 2011
dworaczek-bendome
Vu (s) 871 fois




1.Posté par Gabonais fatigue le 12/06/2011 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Causez causez, Obama n'est pas la pour faire les revolutions politiques des peuples opprimes d'Afrique. Il faut oser commencer, et il sera la pour accompagner et donner un coup de main..
Ce n'est pas une histoire de Rosa Park, mais de ce Tunisien desespere qui s'est immole par le feu.
C'est une histoire pour commencer de Cent puis Mille puis Cent Mille Gabonais qui ont la trempe et le courage des Tunisiens, Egyptiens ou Libyens de Bengazi, prets a donner leur vie non pour quelque soit-disant opposant, -oh de grace ne me parlez pas d' AMO encore moins de Mamboundou cela s'entend- mais donner leur vie pour le Gabon.
Alors Bendome et autres crieurs publics, on ne vous demande pas de vous immoler, mais de grace assez de parole, de pleurnicherie de petits enfants a qui Obama refuse de donner les bonbons de la democratie. ngunda-ngunda-pour-a-rien !
On attend que vous descendiez dans l'arene pour vous suivre.

PAS ICI DANS LE VIRTUEL MAIS POUR DE VRAI AU PAYS !

2.Posté par Le Beret Rouge le 12/06/2011 12:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Gabonais fatigue
Tu oublies d'ajouter qu' "AU PAYS", il y a les Berets Rouges qui se tiennent deja prets pour "accompagner et donner un coup de main" pour de vrai et dans le bons sens, et avec des "bonbons" en plus.
Nous on adore Obama, surtout quand il soutient les fauteurs de troubles "revolutionaires". On est impatient de lui rendre la nique que dit-on 'il aurait faite a Ali a Washington.
Oh, juste un petit rappel.

3.Posté par MisterGabs le 12/06/2011 17:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La "Révolution Gabonaise" est-elle engagée ? NON !!

Ne vous y trompez pas, l'agitation médiatique autour d'Ali Bongo va s'estomper. C'est la triste réalité de l'actualité.

Effectivement, une actualité chassant une autre, les occidentaux auront vite fait de mettre au placard le "dossier" Gabon.

D'ailleurs, tous connaissent les agissements d'ABO à travers le monde, à savoir qu'il dilapide de manière frénétique les deniers de l'Etat Gabonais (voitures de luxe, palais au 4 coins du monde, achat de yacht,...).

Donc c'est un peu une hypocrisie de ces médias occidentaux de regarder le Gabon comme s'ils venaient de découvrir cette réalité.

Le monde entier sait qu'ABO ne justifie d'aucune légitimité institutionnelle et personnelle en tant que PR.

OU ETAIENT CES MEDIAS LORS DU COUP D'ETAT ELECTORAL ??

La vérité est que nous ne devons compter que sur nous même et ne pas attendre que les occidentaux viennent à notre secours car, pour tout vous dire, ils sont complices de la marasme social et financier qui règne au Gabon et dans la plupart des pays d'Afrique.

Nous voulons la fin du colonialisme et de l’asservissement de nos peuples alors nous ne pouvons par compter avec ces mêmes néo-colons pour notre indépendance.

Barack OBAMA ne fera rien pour le Gabon car, il sait que la gestion politique de notre pays est sous l'influence de la France.

OUI, ILS ONT PARTAGE LE MONDE !!!

Et la France ne fera rien pour nous conduire vers une véritable démocratie.

TOUTES CES PUISSANCES ONT RECONNUS LA VICTOIRE D'ABO, ALORS DITES MOI, QU'ATTENDEZ VOUS D'ELLES ??

Pour moi la France de Sarkozy et les USA d'Obama participent au maintien d'un dictateur dans notre pays, ils sont complices des sévisses que subit le peuple !

Je suis pour une Afrique africaine et non occidentale. Certes, nous devons avoir des contacts liés à nos intérêts réciprocres mais le Gabon doit être gérer exclusivement par des gabonais(es) !!

Un pays d'Afrique est-il déjà allé "observer" la régularité d'une élections en France ?

Nous ne sommes plus ces "nègres" qu'ils aimaient avoir comme "boys", nous sommes des hommes et des femmes éduqués pour la plupart des les mêmes école qu'eux, alors, intellectuellement nous sommes capables de gérer notre pays.

Encore faut-il avoir à sa tête un homme ou une femme assez intelligent(e) et doter d'une réel vision pour mobilisé tout les "cerveaux" au service du développement et amorcer notre INDÉPENDANCE.

C'est le Peuple, au Gabon et à travers la diaspora qui doit s'organiser pour se libérer de cette oppression sans cesse grandissante.

Le jour de notre Indépendance n'est pas le 17 Août 1960, comme on nous fait croire et comme on le célèbre dans les 9 provinces.

Quelle réponse donner à un despote qui use et abuse de la violence, l'intimidation, la menace et de son pouvoir sur un homme et sur sa famille ??

La liberté, l'indépendance ne se donne pas, elle se prend "BY ANY MEANS NECESSARY" !

Depuis cette date le Peuple est opprimé, donc pour moi cette date correspond à l'avènement du règne d'Omar BONGO.

Le véritable jour de notre indépendance est à venir, ce sera le jour où le Peuple aura raison des tyrans qui le rabaisse et l'humilie chaque jour.

Ne vous réjouissez donc pas du sursaut médiatique lié à la visite d'ABO aux USA : la où vous êtes, militez et rassemblez le maximum de personnes pour amorcer ce qui doit être notre Libération. Faites-le la tête froide, sur le terrain, sur Internet et dans le silence.

Nous avons besoin d'une nouvelle génération d'hommes et de femmes politiques compétents, dynamiques et capable d’apporter une vision plus innovante du développement.

Je suis sûr qu'il y en a parmi vous, alors METTONS NOUS AU TRAVAIL POUR PREPARER NOTRE INDEPENDANCE.

VIVE LE GABON LIBRE !!!

4.Posté par conscience le 13/06/2011 03:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
suivez ce lien pour regarder la vidéo réalisée par Brian Ross investigates un jour avant l'arrivée du biafrai aux USA le 10/06/11

http://www.youtube.com/watch?v=LSBIwA7xuMA

il faut butter le biafrai

5.Posté par Ludwig Bittner le 13/06/2011 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BONJOUR,
Je suis Ludwig Bittner, un officier de POLICE d'origine
Australienne hospitalisé en Europe pour raison de santé. Je souffre
d'une tumeur au cerveau. Le résultat de certaines de mes analyses
médicales faisait état de ce que mes jours sur terre sont comptés.
Malheureusement je n'ai ni famille ni enfant qui pourra bénéficier de
cet argent. Il m'a été conseillé par le Père de mon église et guide
spirituel d'en faire une donation afin que le SEIGNEUR me pardonne mes
péchés car j'ai eu à effectuer des trafics illégaux dans le domaine de
la drogue et des armes durant mon parcourt. Vous êtes donc
bénéficiaire de $85.000,00 ; je vous l'offre du fond du cœur. Veuillez
l'accepter et faîtes-en bon usage. Je réclame juste des prières afin
que mon opération se passe très bien. Veuillez donc écrire à mon
avocat pour rentrer en possession de votre donation car il vous
appartient déjà dès à présent.
E-mail: ETUDE.NOTARIALEGNANIH@YAHOO.COM
Nom de l'avocat: Maître Raphaël A. GNANIH,
Que le Seigneur vous bénis et exauce vos prières.
Cordialement

Ludwig Bittner

6.Posté par MisterGabs le 13/06/2011 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Ludwig Bittner :

Ahahahahahahah....!!!

Laisse moi rire !

Tu nous as crus naïfs1 à ce point !

Payer pour recevoir des prières, franchement... Va continuer tes escroqueries avec des bouffons qui tomberont dans ton piège à cons.

7.Posté par St.Michael le 13/06/2011 21:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Ludwig Bittner

Tu t’es trompé d’audience et d’interlocuteurs. Nous n’avons pas pour prérogative ni reçu l’onction de remettre les péchés. Dieu seul a ce pouvoir et non les pécheurs que nous sommes.
En revanche nous pouvons prier pour toi comme nous le faisons déjà pour tous les malades sans même les connaitre.

Si tu survies garde ton argent pour repartir en forme.
Si tu trépasses oublies ton argent car c’est le ‘outer purpose’ il ne représente rien bongo était plus riche que toi et il a tout laissé.
Ce qui compte pour toi aujourd’hui c’est te réconcilier avec ton Inner purpose (spirit, consciuosness, and freedom).

Good luck !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...