News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon/urgent/ gouvernement d'A.M.O encercle et affame par Ali Bongo

Le site de la Liberté - LVDPG - News le Vendredi 28 Janvier 2011 à 15:33 | Lu 3441 fois



Gabon/urgent/ gouvernement d'A.M.O encercle et affame par Ali Bongo
RÉPUBLIQUE GABONAISE

Union - Travail – Justice

Communique de presse

du 28 Janvier 2011


Tous les moyens sont bons pour détruire le gouvernement légitime d’André MBA OBAME.

Trois cordons de militaires empêchent actuellement l’approvisionnement alimentaire et l’accès de toute personne au siège de l’ONU à Libreville où se trouvent toujours le Président André MBA OBAME ainsi que son Gouvernement.

Dans le même sens, les banques commerciales ont été approchées par les ‘‘services spécialisés’’ afin de bloquer les comptes privés des membres du gouvernement et de ceux de la direction de l’Union Nationale.

Enfin, deux membres de l’Union Nationale, messieurs ONDO Edouard François et Samy Constant ONDO sont actuellement pourchassés dans le nord du Gabon par les services secrets tandis que le domicile d’Auguste BIBANG, un proche de Monsieur MBA OBAME, est actuellement encerclé par les forces de l’ordre.


Le Ministre des affaires étrangères et de la coopération
Bruno Ben MOUBAMBA





Vendredi 28 Janvier 2011
LVDPG - News
Vu (s) 3441 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

23.Posté par Obiang12 le 29/01/2011 02:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL a prêté sermon à l'ancien Sobraga, au dépôt donc la bière va couler s'il est Président!!!! Laissez nous avancer, le petit est bon est vous êtes jaloux qu'il soit fils, étranger... on s'en fou! Amériques n' a pas été construite par les autochtones Obama,d'ailleurs son homonyme est la preuve! Aussi,les élections dont vous estimez que Obame à gagner était source de replie identitaire, le petit avait le meilleur programme et il le réalise! Mba Obame, est un jaloux!!!!

22.Posté par MIG176 inovation le 29/01/2011 00:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Trois cordons de militaires empêchent actuellement l’approvisionnement alimentaire et l’accès de toute personne au siège de l’ONU à Libreville où se trouvent toujours le Président André MBA OBAME ainsi que son Gouvernement.

La roue tourne aussi a vous soldats êtes vous fier de défendre la patrie dans la bassesse de l'œuvre que vous montrer aux nations amis tes vous heureux de servir le pays en oppriment ces enfants ,êtes heureux de salir même les fondement du mots démocratie Independence êtes vous des véritables soldats ou des vampires à la soif d'une libido cavalière des uns de rire quand le peuple soufre quand des hommes comme vous dénonce oui somme nous fière d'être GABONAIS de tout horizon en se détestant en refusant que d'autres exprimes leurs idéo pour l'avenir de nos enfants de notre pays somme nous des êtres digne de défendre le drapeau dans tout sa splendeur pourquoi l'entacher de sang pourquoi confisqué aux autres ce qui est à eux la nation n'appartiens nullement au clan fort elle est au peuple libre le salut de la liberté dans ces états les plus larges. GABONAISES GABONAIS soyez vigilant et digne de dire demain je n'est pas opprimer mon frère et ma sœur si je suis riche si je suis intouchable je dois apprendre à avoir les pieds sur terre car le jours je partirai que deviendrons les hommes de mon clan ,si je suis pauvre je doit me battre pour changer ma condition être informer de mes droit et non sombrer dans l’ignorance et la bêtise pour une bière , un poulet, oui si j'apprend je dois me dire que l’école et l'instruction que j’ais acquise ne sont pas pour moi je dois montrer aux autres ce que je sais et non faire l'aveugle en induisant les autres en erreur ou en me réjouissant de ce qui est male GABON terre de nos ancêtres j'ai peur aujourd’hui de l'avenir et l'héritage qui nous reste car l'avenir nous diras qui à vue juste. Tu encercle ton père tes frères demain qui t’encerclera et comment va tu faire face à la colère de plus d’un car tu ne sauras plus qui est ton ennemi qui est ton frère qui est ta sœur car

21.Posté par Africian le 28/01/2011 23:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.ibenin.com/2011/01/14/la-crise-ivoirienne-ou-le-prelude-de-la-guerre-chine-occident/nous africian devrons nous levez d'une voix sans plus attendre nous azttendons vos reations enfin de mettre une stratégie ici en France enfin de faire valoir le droit du peuple Noir c'est nous qui avons les matières 1er et les autre qui viennent avec leur sous prefec pour nous tuer et volez rien ne peut depassez une masse bon courage mes frères

20.Posté par Africian le 28/01/2011 23:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
de gueule : Parti socialiste algérien: Halte à l’ingérence impérialiste en Côte d'Ivoire


Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme

Halte à l’ingérence impérialiste dans les affaires intérieures du peuple de la Côte d’Ivoire !

Dehors les troupes étrangères !

Solidarité avec la lutte des patriotes et des progressistes ivoiriens pour briser les chaînes du néo-colonialisme !

Les grandes puissances impérialistes, USA et France, ont décidé d’imposer leur marionnette Allassane Ouattara à la tête de la Côte d’Ivoire. Elles n’hésitent pas à pousser ce pays sur les chemins de la guerre civile pour le maintenir par la force sous leur contrôle. La machine médiatique internationale de propagande et de mensonges bien rodée depuis des décennies a été mise en route pour faire croire sans aucune preuve incontestable que les dernières élections présidentielles auraient été remportées par leur candidat préféré. Les puissances impérialistes s’appuient sur les résultats concoctés par une Commission électorale dite indépendante mais en réalité composée dans son écrasante majorité de représentants de forces politiques soutenant Ouattara. Elles veulent se débarrasser de Bgagbo devenu incontrôlable par sa tendance à chercher à exploiter leurs contradictions inter-impérialistes.

A travers son soutien à Ouattara et outrepassant son mandat en Côte d’Ivoire, l’ONU montre ouvertement et une fois de plus qu’elle est devenue depuis la disparition du camp socialiste un instrument de repartage du monde en zones d’influence et de domination des pays impérialistes.

L’Union européenne affiche encore une fois sa nature de bloc impérialiste qui s’entend avec l’impérialisme américain, malgré leurs contradictions, quand il s’agit de faire front pour écraser toute tentative de remettre en cause le brigandage organisé par l’ordre impérialiste mondial.

Le FMI et la Banque Mondiale décident de leur côté de ne reconnaître que le président élu soi-disant démocratiquement. Cet argument est d’une hypocrisie sans borne quand on se rappelle que la FMI avait débloqué sans hésitation plus d’un milliard de dollars en faveur de la junte militaire du Honduras à la botte des USA quelques semaines à peine après qu’elle eut renversé le président Zelaya démocratiquement élu et désireux d’émanciper son pays de la tutelle militaro-politique américaine.

La palme de la surenchère dans l’hypocrisie doit revenir au président de la Cour Pénale internationale qui menace bruyamment de poursuivre Laurent Gbagbo pour « crimes contre l’humanité ». Les peuples ne l’ont jamais entendu adresser des avertissements semblables aux dirigeants israéliens lors des grands massacres de décembre 2008 à Gaza, ou aux dirigeants US pour les centaines de milliers d’Irakiens tués à la suite de leur occupation de l’Irak, ou encore aux responsables colombiens coupables de l’assassinat de milliers de progressistes.

Dans ce concert de vociférations, de menaces, d’injonctions et de pressions pour faire rentrer dans le rang la Côte d’Ivoire, le président de l’ancien État colonisateur a renoué de façon fracassante avec la vieille mentalité colonialiste en sommant Gbagbo de quitter le pouvoir « avant la fin de la semaine » !

Ces ingérences scandaleuses dans les affaires internes d’un pays souverain montrent que la volonté d’introniser Ouattara s’inscrit dans un scénario minutieusement élaboré. La prétendue Commission électorale indépendante n’en a été qu’une pièce destinée à couvrir d’une fausse légalité le choix arrêté par les grandes puissances impérialistes avant même le déroulement des élections.Qui plus est, les régions où Ouattara se targue d’avoir obtenu le plus de voix sont des régions livrées aux intimidations et à l’arbitraire des « Forces nouvelles » soutenues par l’impérialisme français.

Quelle que soit l’opinion que l’on peut se faire des manœuvres, des louvoiements et des objectifs de Gbagbo depuis plus de 20 ans, ce qui apparaît, c’est que des peuples de plus en plus nombreux en Afrique ne supportent plus les liens néo-coloniaux basés sur la dépendance, l’arriération économique et la misère. Ils n’acceptent plus ni les dictatures ouvertes ni celles qui se camouflent sous la démocratie de façade - si chère à la sociale-démocratie - et mises en place par les bourgeoisies compradores et l’impérialisme pour perpétuer le pillage de leurs richesses et du fruit de leur travail.

L’affrontement qui oppose une grande partie du peuple ivoirien à l’impérialisme pose le problème crucial de la solidarité avec les forces qui luttent pour l’indépendance réelle de leur pays et veulent mettre fin aux rapports d’exploitation et de pillage instaurés depuis des décennies.

Il est clair que dans ce combat pour que les peuples d’Afrique profitent de leurs richesses naturelles et s’en servent comme moyen de développement et de progrès, les anti-impérialistes se mettent du côté des forces qui veulent briser les chaînes de la dépendance. La question de savoir qui a véritablement remporté les élections devient secondaire quand on sait que les partisans de la perpétuation des rapports de domination disposent d’un puissant soutien financier et médiatique de la bourgeoisie impérialiste qui leur permet d’acheter les voix, d’influencer le choix des électeurs, de diviser les classes et couches laborieuses, d’intimider de larges catégories et forces sociales, de falsifier les résultats électoraux, de répandre les mensonges à l’appui de leurs manœuvres pour écarter ceux qui les dérangent et installer des dirigeants à leurs bottes. Les résultats de ces élections ne sont pas un critère absolu pour définir la position des forces anti-impérialistes en Afrique et dans le monde surtout quand de grandes masses du pays se mettent en mouvement pour tourner la page du néo-colonialisme, quels que soient les calculs et les limites politiques des dirigeants qui refusent de se plier à la brutalité des impérialistes.

Dans tous les cas, c’est au peuple ivoirien de décider souverainement de son destin. Il n’a pas besoin de l’intervention des forces impérialistes étrangères pour désigner démocratiquement ses dirigeants, ni de leurs pseudo observateurs pour « labelliser » les résultats du scrutin électoral. Jamais et nulle part l’impérialisme n’est intervenu pour apporter la liberté et la démocratie. Partout où il intrigue et débarque ses troupes, il n’apporte que guerre civile, ruine et malheurs. Son seul objectif est de placer des marionnettes autochtones dévouées aux intérêts de la grande bourgeoisie financière.

C’est aux peuples, à leurs forces progressistes et anti-impérialistes de décider de la conduite de leurs luttes pour instaurer, sans intervention extérieure, un régime démocratique au service de leurs intérêts légitimes.

Les peuples doivent exiger le départ des troupes françaises et celles de l’ONU qui a montré sa partialité en soutenant Ouattara, valet du néo-colonialisme et homme du FMI dont les injonctions depuis 20 ans ont plongé la Côte d’Ivoire dans une grave régression économique et sociale.

Les communistes algériens dénoncent le silence du gouvernement algérien et la coalition présidentielle « islamo-nationaliste » qui refusent de condamner les ingérences étrangères dans les affaires internes du peuple ivoirien ou d’empêcher l’instrumentalisation de l’Union africaine par les dirigeants africains à la botte du néo-colonialisme. Ils dénoncent la diffusion de la propagande pro impérialiste par la télévision algérienne, la presse gouvernementale et par la presse privée qui, à de très rares exceptions, reprend avec zèle les mensonges fabriqués par les tenants de la Françafrique pour diaboliser les patriotes de la Côte d’Ivoire et faire l’apologie des hommes de main des puissances étrangères.

Ils dénoncent le silence des partis institutionnels dits démocratiques face à cette offensive néo-coloniale sans précédent pour terroriser les peuples et leur imposer des dirigeants dociles.

L’Alliance nationale républicaine (ANR) ne dit mot. Le Collectif des Citoyens pour la Défense de la République se tait lui aussi. Son porte-parole s’était rendu il y a deux ans auprès de l’ambassadeur des USA pour lui « expliquer » soi-disant le sens du combat de son organisation contre le pouvoir et obtenir l’appui de cette puissance impérialiste.

Le Front des Forces Socialistes, membre de l’Internationale socialiste dont un de ses hommes illustres -Dominique Strauss-Kahn, DG du FMI- s’emploie à étrangler la Côte d’Ivoire, n’envisage la lutte pour changer de régime que dans le soutien des grandes puissances impérialistes et non dans le travail en direction des masses populaires sur la base d’une alternative démocratique et anti-impérialiste de progrès.

Les chefs du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie ne peuvent que garder le silence s’ils ne veulent pas perdre le soutien des néo-colonialistes français décidés à provoquer une situation de fragmentation de l’Algérie qui leur permettrait un jour de prendre le contrôle de ses zones pétrolières.

Des hommes complètement coupés de leur peuple comme les dirigeants du RCD ne se voient à la tête de l’Algérie qu’avec l’appui et la bénédiction des dirigeants impérialistes américains et français, comme cela été dévoilé dans certains « câbles » non démentis de Wikileaks. Leur carte de visite politique internationale est écrite avec une encre chargée de haine à l’encontre des principaux dirigeants patriotiques des années 1970 quand l’Algérie nationalisait les richesses monopolisées par les sociétés françaises pour se développer et se tenait fermement du côté des peuples en lutte pour leur libération nationale.

Les communistes algériens espèrent que les progressistes ivoiriens trouveront la capacité de s’unir face à la Sainte-Alliance impérialiste, sauront éviter les pièges des divisions tribales dans lesquelles le colonialisme a toujours excellé pour asseoir sa domination, feront preuve de fermeté en encourageant la mobilisation des masses populaires et en s’appuyant sur elle pour résister aux pressions extérieures.

Ils en appellent au développement de la solidarité de toutes les forces anti-impérialistes et de progrès en Algérie, en Afrique, en France et partout dans le monde avec la lutte du peuple ivoirien pour son indépendance véritable et une démocratie au service de ses intérêts fondamentaux.

Ils sont convaincus que cette solidarité favorisera l’instauration de véritables liens de coopération, débarrassés de toute velléité néo-coloniale, entre les peuples africains et les travailleurs français, souffrant les uns et les autres de la même domination exercée en France comme en Afrique par une oligarchie arrogante, celle des grands groupes financiers exploiteurs, tels que ceux de Bolloré, Bouygues, Areva, etc.

PADS

25 décembre 2010

Publié par www.encoreplustv.com Le 12 Janvier 2011
Alain AHIMOU





Envoyer un commentaire
Votre nom :


Site Web :


Courriel :


Message : Flash info
16:32 - 28-01-2011 Egypte - Le siege du parti au pouvoir en feu >>>

16:28 - 28-01-2011 Côte d'Ivoire Layla Odinga mediateur de l'UA propose un dialogue direct entre Alassane et Gbagbo >>>

16:25 - 28-01-2011 Tunisie : Un couvre feu instaure de 16h (18h GMT) a 7h (09h GMT) >>>

12:39 - 28-01-2011 : Au moins trois morts et 23 blessés dans une collision entre deux trains en Indonésie >>>

12:38 - 28-01-2011 : Ghannouchi annonce la nouvelle composition du gouvernement de l'unité nationale >>>

12:37 - 28-01-2011 : Démission du ministre tunisien des AE (télévision) >>>

12:35 - 28-01-2011 : Chine - Shanghai fixe sa taxe sur la propriété : de 0,4 à 0,6 % >>>

12:34 - 28-01-2011 : Incendie à bord d'un ferry dans le détroit de Sunda en Indonésie >>>

17:06 - 27-01-2011-Côte d`Ivoire: Gbagbo réquisitionne le centre de contrôle de l`électricité (AFP) >>>

19.Posté par NDONG DE MEDOUNEU le 28/01/2011 22:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Donnez leur a manger de la nourriture arrosee de purgatif, et faites couper l'eau et l'electricite, ils vont chier dans leurs culottes. Alors faites les promener par les rues de Libreville, que le peuple rit a leurs depends. Ridiculisez les, c'est plus efficace pour les didcrediter a jamais que les mesures dramatiques de dissolution de leur parti ou de leur statut. Ne les faites pas des victimes mais les rigolos qu'ils sont

18.Posté par e le 28/01/2011 22:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gabon, très Urgent: attaque du siège du PNUD cette nuit à Libreville par les forces armées pro-ALI BONGO?

Une source de la Direction de l’Union Nationale affirme avoir été informée qu’une attaque du siège du PNUD sera organisée cette nuit à Libreville au GABON par les forces armés pro-ALI BONGO. Objectif: enlever l’opposant André MBA OBAME et Mr MYBOTO, le Président de l’Union Nationale. Prière de faire une très large diffusion.


http://www.lepost.fr/article/2011/01/28/2386794_gabon-tres-urgent-attaque-du-siege-du-pnud-cette-nuit-a-libreville-par-les-forces-armees-pro-ali-bongo.html

17.Posté par Doom Le Vengeur le 28/01/2011 20:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout à fait d'accord avec vous Gabondabord,
C'est pas l'ONU qui donnera le pouvoir au peuple. Toutefois, la stratégie de se réfugier au siège du PNUD est la bonne sinon, je le pense sincèrement, les membres du gouvernement légitime du Gabon ne seraient plus en vie.
Si les gabonais attendent les bras croisés que les choses bougent en leur faveur, ils risquent d'attendre longtemps.

16.Posté par Gabondabord le 28/01/2011 20:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne veux pas la reconnaissance de l'ONU, je veux que mon peuple reconnaisse lui-même qu'il est son seul avenir. La communauté internationale n'existe pas. L'ONU n'existe que pour les puissances dominantes.

15.Posté par NDONG YEUX le 28/01/2011 19:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pfff vraiment les gabonais....

Votre président est encerclé, affamé, vous le soutenez le manioc à la bouche une bière à la main.

Il est en encerclé, sans radio ni tv, ses partisans attendant un mot d'ordre....

Vous voulez la liberté, la démocratie , et vous voulez que l'ONU vienne vous reconnaitre comme légitime.Vous oubliez que l'ONU ne s'intéresse à un pays que lorsque la tension devient forte.

Personne ne viendra revendiquer pour vous (regarder les tunisiens et les égyptiens qui se battent seuls).

Personne ne vous prendra au sérieux dans le monde si le pays est trop calme. A la limite vu de l'extérieur AMO est un opportuniste qui fait de l'agitation pour faire parler de lui.

Le peuple ne soutient pas AMO car il veut l'émergence, et croit en ALI Bongo.

Voilà l'image qu'on a du Gabon.

14.Posté par PEROUVIANE le 28/01/2011 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le PDG est fini vraiment savez vous que vous parti etat ete redicule hors du pays avec vos methode la situation est que si l'élastique casse vous etes fini malgrés les interets geostrategique croyez moi dans la vie il faut apprendre à donner la liberté aux autres mai comme la honte c'est vous vos allez tomber bien bas qui sont vos conseilés aux PDG meme .
Les legislative là vous allez aller dans les villages de qui ?
Non dite moi un instant vraiment vous pensez dans votre parti etat que vous etes des cineastes ou quoi moindre reproche du peuple les soldats , le pire est avenir avec vous sa crain ya d'avenir .

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...