News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : une jeune fille tuée pour s’être refusée à son amant

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 9 Mai 2013 à 08:15 | Lu 1836 fois

Les populations de la ville de Lambaréné, dans le Moyen-Ogooué ont été scandalisées le 1er mai dernier par une découverte macabre. Le corps sans vie de la jeune Raissa Rebengue, Gabonaise, 26 ans, a été découvert au petit matin. La victime aurait été tuée dans la nuit, pour avoir refusé une demande sexuelle de son amant Stephen Mparé, Ghanéen, 31 ans, avec qui elle partageait sa vie depuis plusieurs années.



Gabon  : une jeune fille tuée pour s’être refusée à son amant
De notre correspondant à Libreville

Raissa Rebengue a été tuée dans la ville de Lambaréné il y a quelques jours pour avoir refusé de se livrer sexuellement à son amant, qui aurait même débourser 250 mille francs CFA dans la nuit du 30 avril au 1er mai, en vue de bénéficier des services de sa dulcinée, rapporte le quotidien Gabon Matin dans sa livraison de ce mercredi.

Les rapports entre les deux partenaires étaient délétères depuis pratiquement trois mois. Dans la nuit du 30 avril au 1er mai, M. Mparé s’est rapproché malgré tout de sa compagne pour avoir un rapport sexuel. ’« Il a supplié à maintes reprises sa dulcinée, mais celle-ci s’est montrée ferme dans son refus, allant jusqu’à exiger au préalable une somme de 400 mille francs CFA ». Stephen Mparé a proposé 250 mille francs à sa concubine, qui aurait exigé la totalité de la somme en jetant à la face de l’homme l’avance proposée.

« Une bagarre s’est alors déclenchée entre les deux amants et la jeune dame aurait reçu un violent coup de poing à la gorge, lequel aurait provoqué son décès », explique le journal.

Régulièrement battue

Selon la version du fils aîné de la jeune femme âgé de 9 ans, qui aurait suivi la scène, Stephen aurait cassé une bouteille et se serait saisi d’un tesson pour blesser la victime. Elle a tenté de crier et d’appeler au secours, mais Stephen l’aurait menacé de mort avec cette arme blanche. Puis celui-ci a étranglé sa concubine qui a fini par rendre l’âme. L’enfant a révélé aussi que son père nourricier, qui ne prenait pratiquement pas d’alcool, était subitement saoul le soir du 30 avril.

En pénétrant dans la chambre du couple, les voisins ont trouvé Stephen, qui semblait avoir assouvi sa libido couché sur le corps inanimé de son amante tuméfié et couvert de sang. Tous les deux en tenue d’Adam.

Selon les témoignages recueillis par la police judiciaire auprès du voisinage, le sujet Ghanéen battait constamment sa concubine. Celle-ci désirait regagner sa famille, vu le caractère violent de l’homme.

Sans autre forme de procès, les éléments de la PJ ont interpellé le Ghanéen et l’ont présenté au parquet ce lundi. Il a été transféré à la prison centrale, où il médite désormais sur ses actes et son sort.

Source : Afrik

Jeudi 9 Mai 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1836 fois




1.Posté par bibi le 09/05/2013 22:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
que dieu ait son âme mais je pleure plus pour l'orphélin et la famille endeuillé les jeunes gabonaises ne cesseront jamais de mourrir comme des chiens avec ces étrangers qui viennent au Gabon pour faire fortune ça me rappelle le camerounais qui avait aussi tué la jeune gabonaise enceinte et qui était parti se caché chez sa soeur à likouala pour fuir chez lui au cameroun et laissant seule derrière lui la famille endeuillé qui devait s'occuper des funérailles de la chienne qu'il avait tué voilà pourquoi moi je reste campé sur mes fréres gabonais parceque quelle que soit sa province d'origine ont se retrouveras un jour à la gare routiére pour aller chacun dans son village natal le contraire avec un ghanéen où un camerounais

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...