News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : une fille de 14 ans violée par son enseignant

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 8 Février 2013 à 17:07 | Lu 4233 fois

Edouard Ndong Bousia, enseignant à l’école publique du Cap Estérias, a été surpris mardi dernier, dans la nuit, en pleine séance sexuelle avec l’une de ses élèves mineure âgée de 14 ans, par les éléments de la gendarmerie. Présenté au parquet de la République de Libreville, il a été mis en détention préventive.



Gabon : une fille de 14 ans violée par son enseignant
La jeune fille de 14 ans aurait été invitée à 20 heures par son enseignant.

« Nous avons vu une petite fille dans la rue loin des habitations, en plein foret. Cela a attiré notre attention et on a voulu bien savoir où elle allait. Nous avons eu peur pour elle, avec les recrudescences des crimes rituels et violes sur mineurs », a indiqué une proche de la gendarmerie.

Et de poursuivre : « nous avons donc fabriqué un stratagème pour voir la suite de l’histoire. Un véhicule, qui se dirigeait dans la direction de la jeune fille, nous a fourni la matière principale de notre investigation. Nous avons gardé le calme et peu de temps après, nous avons trouvé l’instituteur en plein ébats sexuel avec son élève dans son véhicule ».

Au moment de son arrestation, l’enseignant et la jeune fille ne portaient pas des vêtements.

L’instituteur a été conduit et entendu puis, transféré au parquet de Libreville pour détournement de mineur et attentat à la pudeur.

L’enseignant ne serait pas à sa première tentative. Des fortes sommes d’argent auraient été donné aux gendarmes du Cap Estérias afin d’étouffer l’affaire, mais ces derniers n’auraient cédé à la tentation.

Au Gabon, le fait d’avoir des rapports sexuels avec une fille de moins de 15 ans est considéré comme un viol, réprimé à plus de 10 ans d’emprisonnement.

Rappelons que le Cap Estérias est une ville située à une vingtaine de kilomètres au nord de Libreville. Elle marque l’entrée de l’estuaire du Komo, au Gabon. Situé à proximité de la forêt de la Mondah, c’est un lieu de promenade apprécié des Librevillois.

infosgabon

Vendredi 8 Février 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 4233 fois




1.Posté par mimi le 08/02/2013 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est du grand n'importe quoi,cette fille-là n'a pas de parents ou quoi?Comment peut-on laisser une enfant de 14ans aller dehors toute seule à 20H?Ses parents vivent encore dans le moyen-âge ou quoi?Ils ne connaissent ce qu'on appelle dialoguer avec ses enfants lorsqu'ils sont en âge de comprendre en leur faisant comprendre la réalité de la vie?Moi je ne comprends pas les gabonais quoi,ils ne sensibilisent pas et c'est eux qui sont les premiers à s'insurger lorsque le mal est fait,mais avez-vous mis en garde les enfants?Non,ils vont s'informer partout partout dehors dehors dehors

2.Posté par ALI LES PIEDS DEVANT le 08/02/2013 22:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'EST SUR QU'ILS ÉTAIENT DÉJÀ AMANT SI A UNE HEURE TARDIVE LA PETITE DE 14 ANS SE RETROUVE DEHORS QUEL COURAGE ?
C'EST LA PAUVRETÉ QUI ENGENDRE CE GENRE DE MAUX

3.Posté par mimi le 08/02/2013 23:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ali les pieds devant
tchouoooo ali les pieds devant même si on dit même toi même la pauvreté au point de ne pas surveiller son enfant?Au point de ne pas la sensibiliser?qu'est ce qu'on n'a jamais vu frère?c'est des parents irresponsables hein,parce que avec tout ce qui se passe au pays là,tu vas laisser ton enfant de 14ans de surcroit une fille dehors à l'heure là?Pour faire quoi?même si c'est une enfant têtue ou bien impolie mal mauvais on remet toujours la responsabilité sur les parents hein,si elle veut suivre les garçons tôt comme tu lui dis pardon ma fille fais d'abord l'école si toi même le parent tu ne peux pas parler de ça parce que eux là-bas tout est tabou après c'est eux même encore qui sont les premiers à jetter les enfts dehors quand elles reviennent avec les gros ventres mais tu la jettes dehors tu étais ou d'abord pour sensibiliser l'enfant?au bistro hein ou bien quoi hmmmm je n'excuse pas ça oooo moi aussi j'étais à l'école publique de mindoubé les maîtres là c'était leur travail hein nous draguer,j'avais 11ans au cm2mais mon maître il me disait déjà ha tu connais viens là pourquoi tu fais le bébé là,mes seins n'étaient même pas encore sorties hein,ce sont des personnes de mauvaise foi hein,parce que je ne sais pas s'ils peuvent accepter qu'on fasse ça à leur propre fille je ne crois pas toujours entrain de gaspiller les enfants d'autrui mais moi comme j'avais une mère cash elle disait tout hein dans la blague là donc nous même avec mes soeurs on étaient trop averties hein quand le maître là me disait ça ha viens ici montre un peu tes seins je lui disais faut aller voir les seins de votre fille monsieur pas mes seins je ne suis pas votre femme pour me demander de montrer mes seins lol il me disait toi là avec ta longue bouche là tu vas voir un jour,je lui disais je vais voir quoi,vous allez me violer?hahaha,il me disait hé faut pas dire les choses comme ça on ne dit pas ça qui t'a appris ça mdrrr je lui disais mais monsieur vous m'avez dit que je connais déjà non je connais mais c'est pas avec vous que je connais et je ne connaitrai pas avec vous,il me dit tu ne veux pas une bonne note hein je disais la bonne note c'est avec ma tête que je l'aurai je ne veux pas les NST là,ca exixste depuis hein les histoires de Q là à l'école après quand tu n'as pas bien sermonné ta fille voilà ce qui arrive hein... hmm Gabon yako dèh

4.Posté par mouthou12 le 09/02/2013 08:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Plus d'un an qu'il baise avec cette élève.....
C'est un pédophile, il mérite la prison.
Son crime: détournement de mineur, abus d'autorité, corruption à agents....Il en a au moins pour une quinziane d'année.
Remarque: La fille était consentente, elle baise régulièrement avec cet enseignant. Les jeunes filles aujourd'hui sont trop précoces, cet dont on parle n'est qu'au primaire, 4ème année. Elle a un gros retard scolaire. A cet âge, elle aurait dû être en 4éme ou 3émé au collège. C'est regrétable.....!

5.Posté par AYACOMA DES HAYACOMA le 09/02/2013 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL FAUT BUTER LE BIAFRAIS ET SES SBIRES,C'EST NOTRE DERNIER RECOURS!

6.Posté par Amour le 09/02/2013 19:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


LA PETITE DE 14ANS N'A PAS EU PEUR DU GROS B....................A ? VRAIMENT OU ELLE A JUSTE PENSER A L'ARGENT ET AUX POINT QUE SON MAITRE ALLAIT LUI DONNER.

7.Posté par mwana mutu le 09/02/2013 20:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le gabon quel pays en meme temps je felicite les gendarmes en meme temps je dis mais si nos gendarmes pouvaient se mettre dans tous les motels hotels du gabon maisons d amis etc.... pour voir combien de fois nos filles et petites soeurs de 12 13 et 14 ans couchent avec les gens du systeme les travailleurs et meme eux meme les gendarmes couchent avec des petites filles pourquoi juste l instituteur faite le aussi pour les barons du systeme car on en trouve beaucoups qui couchent avec des petites filles c est du n importe quoi ce pays

8.Posté par kiasg le 09/02/2013 21:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tous les maux que nous vivons au Gabon en ce moment trouve leur solution dans l'exécution sans délai du pédé en chef du Gabon je cite: ALI BONGO ONDIMBA.
Ainsi, toutes ces têtes qui gravitent autour de lui et freinent le décollage du Gabon tomberont elles aussi.
Oui Oui c'est l'ultime solution, depuis que ce CHIENLIT a usurpé le pouvoir le Gabon est devenu la cour du roi pétttt où les expatrier devient plus gabonais que les vrais en 3mns, où ne sont jugé que ceux qui sont hors système, où le crime organisé et entretenu trouve une place confortable. Où il faut se faire enfilé pour avoir une promotion. Ou l'argent du contribuable est détourné en publique par les autorité en corrompant les généraux des force de l'ordre...espèce de pédé nous t'aurons un jour.

9.Posté par tarchidime le 10/02/2013 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Surtout n'ayez pas la mémoire courte.Il n'y a pas si longtemps qu'il nous était reporté sur ce site qu'un gendarme s'était livré au Sud du Gabon aux mêmes actes répréhensibles sur mineure. L'affaire du cap relève peut-être d'un règlement de compte entre rivaux, qui sait!

10.Posté par Abess le 11/02/2013 03:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand on est mineur (moins de 18 ans), on est sous l'autorité de ses parents et aussi des autrs adultes. au gabon, chacun abuse de son autorité pour harceler,violer,détourner les mineurs quelque soit son domaine d'activité. Les femmes et jeunes filles et mineurs sont victimes au quotidien de ces hommes pervers,obsédés sexuels,pédophiles dont la seule place est la prison dans les hopitaux psychiatrique en soins intensifs. Les parents et autres adultes ignorent non seulement le drame et le traumatisme qu'ils profvoques chez ces personnes mais aussi les sanctions encourrues. Nos enfants sont protégés par les droits de l'enfant,convention signée par notre pays, les actes de viols et détournements de mineurs sont sévèrement punis et condamnés par la lois internationales et notre code pénal. La jeune fille n'a pas encore la capacité de discernement entre l'autorité parentale exercée par ses parents et celle excercée par les autres adultes dont l'enseignant. C'est pour cela qu'on la considère comme mineur et nous devons les protéger de tous les dangers liés à la pauvreté dans notre pays. Le code pénal doit être appliqué pour tous les délits et crimes commis quelque soit le statut social de l'auteur. Avec toutes les femmes et filles majeures qu'il ya dans le Gabon, les hommes se permettent encore d'abuser de leur autorité sur les mineurs qui ont l'âge de leurs enfants ou petites filles, quelle moralité dans un pays où les églises pullulent de partout?
La victime c'est la fille et il ne faut pas chercher des excuses au pédophile qui n'a plus sa place dans la société et qui a besoin d'être soigné!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...