News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : troubles à l’université Omar Bongo

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 27 Avril 2012 à 03:19 | Lu 719 fois

L’université Omar Bongo est sûrement frappée par un mauvais sort. Les grèves se succèdent tout au long de l’année. Finis pour le moment les jeux de lancement de pierres et de gaz lacrymogène entre étudiants et forces de l’ordre. Ce sont actuellement les enseignants-chercheurs de cette université qui sont montés au front depuis mercredi, peut-on constater sur place.



Gabon : troubles à l’université Omar Bongo
(De notre correspondant)

Les enseignants-chercheurs ont décidé, mardi 24 avril, au cours d’une assemblée générale de la suspension provisoire des cours, en vue de dénoncer le climat d’insécurité qui sévit au sein de l’institution.

Ce climat, selon le Docteur Moukala Ndoumou, président du syndicat national des enseignants-chercheurs (SNEC), se traduit entre autres, par la perturbation systématique des activités pédagogiques et de recherche, les affrontements réguliers entre étudiants et forces de l’ordre campées sur le campus et la détérioration des véhicules des enseignants impactés par les pierres et autres projectiles.

Les syndicalistes ont dénoncé également le fait que certains de leurs collègues des universités étrangères partenaires en séjour au Gabon en ce moment ont été brutalisés. Ils parlent aussi de certains enseignants-chercheurs blessés lors des récentes échauffourées entre policiers et étudiants.

Face à cette situation « d’insécurité totale », ils ont déclaré « ne plus être en mesure d’assurer sereinement leurs activités pédagogiques et de recherche » et par conséquence, ont décidé de la suspension provisoire des cours, tout en invitant les autorités rectorales à prendre leurs responsabilités pour une reprise rapide et sereine des activités pédagogiques et de recherche.

afrik.com

Vendredi 27 Avril 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 719 fois




1.Posté par Fabrice le 27/04/2012 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne comprend pas pourquoi ceux qui sont au pouvoir aujourd'hui et qui jadis ont vécu les mêmes problèmes s'entetent à ne pas vouloir trouver de solutions finales. Je ne sais pas à quel époque l'actuel ministre de l'enseignement supérieur à fait ses classes à l'Université Omar bongo mais il me semble qu'à son époque lui et les autres étaient deja au fait de ces problèmes. Et en tant qu'ancien étudiants, ils avaient eux aussi des propositions vis à vis des anciens dirigeants. Maintenant qu'il est de l'autre coté de la veste il devrait pouvoir trouver une solution définitive à ce sujet .
A quoi sert d'être nommé ministre si c'est pour se voir traiter d'incompétent. Soit il agit, soit il passe le flambeau à un autre capable.

2.Posté par le fils du planteur le 27/04/2012 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'aimerais savoir qui étaient les collègues de MOUNDOUNGA à l'université.

3.Posté par rodney le 27/04/2012 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nous sommes face à ce qu'on appelle la dictature moderne, des revendications plus que légitimes sont réprimées par les forces de "l'ordre" sous l'oeil spectateur des autorités. on assiste régulièrement à des arrestations arbitraires au sein de l'uob où même une simple réunion d’étudiants se solde par des jets de bombes lacrymogènes. les questions sont: pourquoi une menace d'année blanche chaque année? sont-ce les étudiants qui veulent eux même perturber leurs cours dans le but d'embêter le gouvernement? pourquoi une levée des franchises universitaires? y a t-il des criminels dans l'uob? pourquoi nos chaines de télé font exprès dans leur reportage à l'uob de ne pas filmer la présence de la gendarmerie? pourquoi aucun mouvement de la part du président? se plait-il dans ce chaos? autant de questions qui en disent long sur les motivations de chacun

4.Posté par ptit mama le 27/04/2012 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ne le saviez vous pas l actuel ministre de l education nationale et de l'enseignement superieur est un instituteur.Par conséquent il n a jamais mis pied à l université

5.Posté par FLAURA le 27/04/2012 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LES MÊMES MOTS DEPUIS DE NOMBREUSES ANNÉES DE DICTATURE RÉPUBLICANISME PDG TROP C TROP .

6.Posté par Grand-Maître Maçon Hiram Abiff le 27/04/2012 17:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Fabrice et le fils du planteur

Séraphin Moundounga n'a jamais été étudiant dans quelque université que ce soit. Il était élève en face de l'UOB (l'actuel Lycée Nelson Mandela) lors qu'à la place il y avait l'ENI (Ecole Nationale des Instituteurs).
Les maladies des universités gabonaises et du système éducatif dans son ensemble ont leurs causes dans l'espèce de haine-désamour que le clan des Bongo & Co nourrissent à leur égard; simplement parce que la majorité d'entre eux, Ojukwu Gagui le premier, ont un QI si bas qu'ils considèrent que les études sont leur ennemi. C'est ainsi qu'il a pu nommé Séraphin Moundounga à son poste actuel; ajouté à ceci qu'ils partagent les mêmes pratiques criminelles et fétichistes. Tant qu'ils seront là, il n'y a rien à espérer.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...