News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon sous l'empire Bongo : Les inquiétudes de Fitch Ratings

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 18 Octobre 2016 à 08:26 | Lu 2038 fois

Déjà logé dans la «catégorie des pays dans lesquels il n’est pas conseillé d’investir», le Gabon sous l'empire Bongo pourrait voir sa situation se déprécier davantage. L’agence de notation internationale s’inquiète notamment des conséquences de l’incertitude politique actuelle.



Les perspectives économiques sont loin d’être optimistes pour le Gabon sous l'empire Bongo, si l’on en croit Fitch Ratings. Dans une analyse publiée le 14 octobre dernier l’agence de notation financière internationale a tablé sur un déclin des recettes budgétaires dans le pays. «La diminution de la production de pétrole en raison de la vieillesse des champs de pétrole va également peser sur la situation financière du Gabon», a souligné Fitch, qui prévoit par ailleurs un déficit budgétaire de 2,5% du Produit intérieur brut (PIB) en 2016.

Des inquiétudes encore plus renforcées par l’incertitude politique. «La réélection contestée d' Ali Bongo Ondimba l'imposteur a été suivie par des manifestations violentes, des accusations de fraude par l’opposition et les critiques d’une partie de la communauté internationale concernant la conduite de l’élection», a noté l’agence.

Et alors que les élections législatives sont prévues dans le pays en décembre prochain, Fitch a estimé que le contexte politique pourrait réduire la capacité du président à mettre en œuvre des mesures d’assainissement budgétaire. «L’escalade dans l’incertitude pourrait avoir des retombées négatives sur l’économie», s’est iniquité l’agence, alors que le pays est déjà au plus mal.

En effet, les réserves fiscales du Gabon sous l'empire Bongo sont épuisées et les options de financement réduites. Les dépôts du gouvernement à la banque centrale et dans les banques commerciales ont diminué de 1,7 milliards de dollars (8,6% du PIB) à la fin de l’année 2014 à 8,2% du PIB à la fin de 2015 et à environ 880 millions de dollars (6,2% du PIB) en mai 2016.

Selon Fitch, la dette publique va atteindre 48% du PIB à la fin de l’année 2016 et culminer à 50% en 2018, juste en dessous de la moyenne des pays notés ‘B’ qui est de 54% du PIB. Elle a rapidement augmenté, étant de 32,2% à fin 2014. «La forte dépréciation du francs CFA par rapport au dollar, qui est la monnaie dans laquelle 48% de la dette publique est libellée, et la forte contraction du PIB nominal en raison de la baisse des prix du pétrole, ont contribué à deux tiers à la hausse de la dette par rapport au PIB depuis 2014», a expliqué l’agence.

Dans le même sens, le ratio d’endettement est également entraîné vers le haut, par un recours accru aux avances statutaires de la Banque centrale, aux émissions sur les marchés locaux et internationaux, et aux emprunts bilatéraux et multilatéraux. La hausse de la dette commerciale (+ 40% depuis 2013) a accru le fardeau de l’intérêt de la dette du pays, tel que mesuré par le ratio des paiements d’intérêt par rapport aux recettes publiques, qui est passé à 9,6% en 2015 (de 4,7% en 2014) et devrait passera à 12,6% en 2018.

Par ailleurs, a rappelé Fitch, «la quantité officielle des arriérés intérieurs aux fournisseurs, était de 201 milliards de francs CFA (2,4% du PIB) à la fin de février 2016, en dépit de quelques remboursements nets en 2015». Un tableau qui n’augure effectivement rien de bon pour le pays, contrairement aux assurances du gouvernement.

Crédité de la note «B+» par Fitch Rating, le Gabon se retrouve aujourd’hui dans «la catégorie des pays dans lesquels il n’est pas conseillé d’investir». Une notation liée, en partie, au fait que le pays soit fortement dépendant du secteur pétrolier, avec des recettes pétrolières représentent 30% du PIB et 76% des recettes d’exportations totales. Cette note s’explique également par la faiblesse de la qualité et des normes de gouvernance du pays.

avec gabonreview

Mardi 18 Octobre 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2038 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...