News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon: sanctions au sein de l’Union nationale, le grand parti de l’opposition

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Dimanche 30 Avril 2017 à 09:13 | Lu 2627 fois

A Libreville, au Gabon, le dialogue national convoqué par le Ali Bongo, se poursuit. Il regroupe plusieurs formations de la majorité et une partie de l’opposition avec, pour objectif affiché, une République sans violences postélectorales. Jean Ping, chef de l’opposition, boycotte toujours ce rendez-vous. Pour sa part, l‘Union nationale, le grand parti de l’opposition qui a enregistré les défections de trois de ses vice-présidents, un député et plusieurs militants au profit de ce dialogue, a réuni son conseil de discipline, chargé de proposer des sanctions.



Il y a trois dossiers sur la table des quinze membres du conseil de discipline. Ceux de Mike Jocktane, quatrième vice-président, Patrick Eyogho Edzang, député, et Marcel Bikoo Moussavou, ancien président du Mouvement de la jeunesse de l’Union nationale. Le parti est en colère contre eux pour avoir dit « oui » au dialogue national, convoqué par Ali Bongo.

« Le Conseil national a décidé qu’on n’allait pas à ce forum politique », a affirmé Raphaël Badenga Lendoye, président de la commission de discipline avant de préciser qu’ils pouvaient encourir « l’exclusion ou la suspension des charges ou encore le blâme ou l’avertissement ».

A Libreville, il se dit que ce grand parti de l’opposition est fragilisé, à l’agonie, ce que refuse Raphaël Badenga Lendoye. Il soupçonne le président Ali Bongo de vouloir déstabiliser ce parti.

« Il a pris quelques cadres, quelques militants. Il n’a pas pris l’Union nationale. Il pensait prendre l’Union nationale. Il a même fait pire ; il a dissous l’Union nationale quatre années durant et, pendant quatre ans, c’est resté une épine dans son pied. Il a fallu qu’il en sorte pour qu’il puisse commencer à trouver un peu le sommeil. Mais là, nous allons lui montrer qu’il n’en trouvera pas », a-t-il tenu à souligner.

Le pouvoir ne s’est jamais exprimé sur ces querelles internes qui lui profitent.

Dimanche 30 Avril 2017
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 2627 fois



Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Voyages | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame





Les Articles les plus lus

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée


Incroyable !