News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : retard du recensement des étrangers en situation irrégulière dans le secteur pétrolier

l'info réelle 7J/7 - LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale le Mercredi 13 Avril 2011 à 07:29 | Lu 517 fois



LIBREVILLE - Le recensement de la main d'oeuvre étrangère en situation irrégulière dans le secteur pétrolier au Gabon qui devait être refoulée au plus tard ce mardi "a pris énormément de retard", a annoncé un responsable syndical.

Après quatre jours de grève qui avaient commencé à paralyser le pays, l'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep, syndicat) qui regroupe 4.000 des 5.000 employés du secteur avait obtenu le 4 avril que la main d'oeuvre étrangère en situation irrégulière soit refoulée sous huit jours et mis fin à sa grève dans la soirée.

"Ca a pris énormément de retard, nous avons déjà attiré l'attention de l'administration dessus, on ne va pas entrer dans la logique des prolongations, il faudra que quelqu'un tire la sonnette d'alarme", a déclaré Arnauld Engandji, porte-parole de l'Onep et membre de la cellule chargée d'examiner les dossiers de leurs employés fournis par les entreprises, aux côtés de représentants du gouvernement et du patronat

Selon M. Engandji, sur 140 entreprises dans le secteur, 50 sociétés ont transmis des dossiers, 25 ont été traités dont "14 dossiers étaient irrecevables".

"Comme il fallait s'y attendre, les expéditeurs ont transmis soit des dossiers incomplets, soit qui ne répondaient pas aux questions posées", a ajouté le porte-parole du syndicat qui estime à 1.300 le nombre de personnes pouvant être refoulées.

Lors de la grève durant laquelle l'Onep réclamait un "meilleur" contrôle de la main d'oeuvre étrangère, les stations services avaient été vidées alors qu'aucun hydrocarbure ne sortait plus de l'unique raffinerie du pays. Les vols nationaux avaient été fortement perturbés en raison de l'absence de carburant.

Le pétrole est vital pour le pays, quatrième producteur sub-saharien avec entre 220.000 et 240.000 barils par jours. Officiellement, ses recettes assurent à l'Etat 60% de son budget.


Mercredi 13 Avril 2011
LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale
Vu (s) 517 fois



Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Voyages | Vide | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Les Articles les plus lus

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée


Incroyable !