News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : réclusion à perpétuité pour le meutrier d’une fillette

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 9 Mai 2012 à 19:14 | Lu 949 fois

Aristide Pambo Moussounda terminera ses jours en prison. C’est la décision que les juges ont prise lundi au palais de justice de Libreville, lors de la première session criminelle ordinaire. Il s’est rendu coupable de l’assassinat d’une jeune fille de douze ans en mars 2009.



Gabon : réclusion à perpétuité pour le meutrier d’une fillette
La jeune Bilemba Mouenguela a été assassinée froidement à l’âge de douze ans, en pleine forêt, après avoir été sodomisée. Son bourreau, Aristide Pambo Moussounda a écopé d’une peine de réclusion à perpétuité lundi. Il finira ses jours en prison, selon la sentence des juges.

Le coupable qui reconnait les faits qui lui sont reprochés, affirme qu’il a agit à la demande du sénateur Gabriel Eyeghé Ekomié. Ce dernier lui aurait remis de « l’argent pour tuer quelqu’un et prélever des organes, notamment la langue et le sexe ». Le commanditaire, pour le motiver, lui a remis une avance de 500 000 francs CFA. Il devrait recevoir vingt millions après sa basse besogne, notamment à la livraison de la "marchandise".

Mais curieusement, l’assassin n’a pas prélevé les organes sur le corps de sa victime, ce qui donne moins de crédit à la thèse du crime rituel commandité qu’il soutient. « Voilà quelqu’un qui va accomplir une mission avec un objectif bien précis, à savoir prélever des organes humains à ramener à son commanditaire, qui tue sa victime, l’entraîne à un endroit idéal pour opérer, mais commence par ligoter le cadavre, le sodomise et oublie l’objectif réel, en ne prélevant pas les organes pour lesquels il a ôté la vie à une jeune fille », s’est étonné également l’avocat de l’accusé.

La cour envisage entendre le présumé commanditaire avant la fin de cette semaine, à condition que son immunité parlementaire soit levée.

Les gabonais ont salué l’ouverture des sessions criminelles et souhaitent que la loi soit appliquée dans toute sa rigueur, afin de punir les criminels, à la dimension de leurs actes et des préjudices causés aux citoyens et à la société.

Il y a quelques semaines, à la suite d’un reportage de Canal + sur les crimes rituels au Gabon, le président de la République, Ali Bongo Ondimba a haussé le ton et a demandé à la justice et aux forces de sécurité de faire leur travail, en vue d’enrayer l’insécurité, le grand banditisme et les crimes rituels dans le pays. La tenue de cette première session criminelle ordinaire obéit donc à la volonté du chef de l’Etat de mettre un terme aux problèmes d’insécurité au Gabon.


Mercredi 9 Mai 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 949 fois




1.Posté par ASSELE AMOGHO le 09/05/2012 22:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo mais l'assassin ARISTIDE PAMBO MOUSSOUNDA et le commanditaire GABRIEL EYEGHE EKOMIE devraient payer de leur acte .
Pas question d'enfermer seulement l'assassin ,il faut que ces grands bonnets qui sont derrières ces crimes soient arretés et pas dans l'anonymat ,mais au vu et au su de tout le monde, c'est ainsi qu'ils auront honte et peur .

NB: on éspére que ces assassins ne seront pas utiliser en prison ,pour continuer à tuer , aussi qu'on pensera à ceux qui avaient tuer le bébé je crois de 3 ans à la C E I , il ya environs 4 ans .

2.Posté par coudou le 10/05/2012 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est aux parents de se venger si la justice ne fait pas sont travail.
Parfois la force prime sur une loi inerte et girouette!!

3.Posté par mentlentume le 10/05/2012 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bravo a la justice gabonaise c,etait mon souhait , mais il reste encore quelque chose que nous devrons comprendre . apres la condamnation ,ces crimineles ne seront pas dehors en corvée? je dis non il faut les executer en prison ils n,ont plus droit a la vie il faut les injecter des produits chimique et la mort suivra .ceux la qui leur donne de l,argent et les soient disant NGANGA qui leur demandent les pieces détachées il faut aussi les condamner , les tuer aussi toute la chaine doit etre detruite .on ne peut pas condamné l,assassin , le comanditaire et laisser le NGANGA il faut tous les detruire . bravo a ya ALI BONGO c,est une premiere au GABON NS SOMMES AVEC TOI

4.Posté par Pitonga Jeannit le 10/05/2012 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C EST DU N IMPORTE KOI TOUTE CETTE MASCARADE.
ESSAYEZ D ETRE UN PEU LOGIQUE. LA MAJORITE DES ASSASINS N ONT PAS LES MOYENS DE DEBOURSER DE TELLES SOMMES. LORS DES PROCES EN PLUS DE FOURNIR DES PREUVES IL FAUT AUSSI FOURNIR LE MOBILE. QUEL PEUT ETRE LE MOBILE POUR UN JEUNE DE 25 ANS SANS EMPLOIS D ALLER ENLEVER LES PARTIES GENITALES D UN ETRE HUMAIN. IL FAUT SURTOUT S OCCUPER DES VRAIS COMMENDITAIRES, CEUX QUI SIEGENT A COTE D ALI. CEUX QUI ONT BESOIN DES BAINS DE SANG POUR PARRAITRE EFFICACE. CEUX QUI ON BESOIN DES PARTIES GENITALES POUR ETRE INFLUENT OU ATTRAACTIF.
ALI ENCOURAGE CE GENRE DE CRIME.

5.Posté par FLAURA le 10/05/2012 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PAS DE JUSTICE EXPEDITIF LES CRIMINELS SONT NOMBREUX QUE L'ON N OUBLIS PAS CERTAINS COMMANDITAIRES AUSSI FOURBES QUE CACHER DERRIÈRE LEURS POSTE OU FONCTION .

6.Posté par ALALIN GERVAIS le 10/05/2012 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo!!!!! mais ya un mais,ki sont les commenditaires de ses crimes audieux,nous les connaissons tous autant qu'ils sont,il ne faudra pas seulement qu'on arréte seulement ceux qui ont traversés la route c'est-à-dire opposant,il ya aussi ceux qui sont aussi de la majorité il ya en plein il ne faudraist pas qu'il ya sopoudrage et la mascarade et un coup médiatique comme c'est toijours le cas en pareil circonstance aprés rien de plus,chér(es) compatriotes nous sommes habitué a ce genre de choses,d'une part moi en bon citoyen je suis d'accord pour le principe,la question que je pose c'est de savoir réelement,est ce que les assassins seront tous démasqués parceque il faut les prendre dans la'appareil de l'etat,je vous remerçi.

7.Posté par Pitié le 11/05/2012 10:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le 1er assassin du Gabon: Alain BONGO ONDIMBA, alias BenAli. Tu as fauché 1 jeune fille au Lycée Léon Mba, elle est décédée; Tu as participé à l'assassinat de l'américaine qui sortait avec ton pote Alain ONDO; Tu as commandité des assassinats à POG en 2009, sans parler des autres crimes qui sont passés sous silence et qui étaient aussi des crimes rituels.

Tu as trop de sang dans les mains BenAli Bongo pour te poser en donneur de leçons. Tous les crimes doivent être punis, y compris ceux commandités et exécutés par ceux et celles qui sont au "sommet" comme toi.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...