News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon/présidentielle: le gouvernement n'a "peur de rien"

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Mardi 1 Septembre 2009 à 20:12 | Lu 824 fois



Gabon/présidentielle: le gouvernement n'a "peur de rien"
LIBREVILLE - Le ministre gabonais de l'Intérieur, également chargé de la Défense, a assuré mardi que le gouvernement n'avait "peur de rien", alors que beaucoup craignent des troubles liés à une contestation des résultats de l'élection présidentielle de dimanche.

"Nous prenons toutes les dispositions pour garantir la sécurité des hommes et des biens sur le territoire national. (...) Nous n'avons peur de rien", a déclaré à la presse le ministre Jean-François Ndongou, interrogé sur le déploiement de forces de l'ordre depuis lundi en plusieurs endroits de Libreville.

Parmi ces dispositions sécuritaires, il a rappelé la fermeture des frontières terrestres et maritimes, en vigueur depuis vendredi soir et jusqu'à mercredi soir.

"Si d'aventure la situation m'amenait à proroger ce délai, je le ferai", toujours dans l'intérêt de ce pays, a-t-il dit, indiquant que cela n'était toutefois "pas envisageable" à l'heure actuelle.

"Nous n'avons pas fermé nos frontières aériennes, c'est dire que nous n'avons peur de rien. (...) Les citoyens gabonais sont libres de circuler. On n'a pas restreint les libertés des uns et des autres", a-t-il poursuivi.

M. Ndongou a par ailleurs démenti que les autorités aient prié des journalistes de la télévision Africa24 de quitter le Gabon, ce qu'avait annoncé plus tôt la chaîne elle-même.

"Je suis ministre de l'Intérieur chargé de la Défense nationale. (...) Je n'ai pas pris de décision pour expulser qui que ce soit", a-t-il déclaré, tout en regrettant "des comportement blâmables" et "l'absence de professionnalisme" de certains médias accrédités pour couvrir la présidentielle.

A propos de la coupure depuis dimanche de l'émetteur TV+ (appartenant au candidat André Mba Obame, un des trois favoris au scrutin) et l'interdiction aux responsables de cette télévision d'accéder au site abritant son émetteur, le ministre Ndongou a indiqué que la zone était "une propriété de l'Etat".

"Pour accéder à certains espaces, (...) il faut solliciter une autorisation. Le Gabon n'est pas la cour du roi Pétaud", a-t-il déclaré.

La direction de TV+ affirme qu'elle a été empêchée d'accéder au site où se trouve l'émetteur de la chaîne, placé sous surveillance de la Garde républicaine (qui dépend du ministère de la Défense). Les programmes étaient encore interrompus mardi.

De nombreux observateurs et candidats ont affirmé craindre des troubles post-électoraux.

Sans attendre les résultats officiels, qui doivent être communiqués mercredi soir, trois candidats ont annoncé avoir remporté le scrutin: l'ex-ministre de l'Intérieur Mba Obame, l'opposant historique Pierre Mamboundou et l'ex-ministre de la Défense Ali Bongo, fils du président Omar Bongo, décédé en juin après 41 ans au pouvoir.

(©AFP / 01 septembre 2009 19h03)

Gabon: le ministre de l'Intérieur demeure chargé de la Défense
LIBREVILLE - Le ministre gabonais de l'Intérieur Jean-François Ndongou conserve le portefeuille de la Défense qui lui avait été confié après la mise à l'écart du candidat Ali Bongo, à la veille de l'ouverture de la campagne présidentielle, a affirmé lundi un responsable.

Mi-août, des sources haut placées au sein de l'Etat avaient indiqué à l'AFP qu'Ali Bongo, fils du défunt président Omar Bongo Ondimba, pourrait retrouver les fonctions de ministre de la Défense qu'il occupait depuis 1999 et dont il avait été "déchargé" en prévision de la campagne électorale.

Le décret confiant au ministre de l'Intérieur Jean-François Ndongou les fonctions de ministre de la Défense "n'a pas été abrogé", a précisé à l'AFP un membre de son cabinet.

M. Ndongou "est toujours en charge de la Défense et ce, jusqu'à l'investiture du président de la République et la formation du prochain gouvernement", a déclaré cette source ayant requis l'anonymat.

Interrogé lundi sur cette question lors d'une conférence de presse, Ali Bongo a entretenu le flou. "Demandez au Premier ministre", a-t-il répondu à un journaliste qui lui demandait s'il était redevenu ministre de la Défense.

Les Gabonais se sont rendus massivement aux urnes dimanche pour choisir parmi 17 candidats le successeur du président Bongo, décédé en juin en cours de mandat après 41 ans à la tête du pays.

Ali Bongo était un des trois favoris en lice, avec l'ex-ministre de l'Intérieur André Mba Obame et l'opposant historique Pierre Mamboundou. Tous trois ont revendiqué la victoire sans attendre les résultats officiels.

La commission électorale, qui procédait lundi à la centralisation des données, a indiqué que ces résultats seraient communiqués "mardi soir ou plus probablement mercredi".

(©AFP / 31 août 2009 17h55

Mardi 1 Septembre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 824 fois




1.Posté par loli le 01/09/2009 20:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'EST COOL D'ÊTRE JUGE ET PARTIE NON C'EST COOL OU EST L'IMPARTIALITé DANS CETTE AFFAIRE??????ON RECULE TROP EN MATIèRE DE DEMOCRATIE C'EST DOMMAGE!

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...