News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : premier jour d'une grève des pétroliers qui "pourrait être longue"

Le site de la Liberté - LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale le Vendredi 1 Avril 2011 à 19:00 | Lu 545 fois



Le Gabon est entré vendredi dans la première journée de grève du secteur pétrolier sans ruée vers les stations services mais le principal syndicat des employés du secteur a prévenu que la grève "pourrait être longue".

L'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep), qui regroupe 4.000 des 5.000 employés du secteur et dont les mouvements sont généralement très suivis a appelé jeudi à la grève pour le soir-même minuit afin d'obtenir qu'un décret réglemente l'emploi de la main d'oeuvre étrangère.

A Port-Gentil, environ 300 personnes étaient rassemblées vendredi matin devant le siège de Total Gabon où l'on pouvait lire sur des banderoles: "grève générale illimitée contre l'emploi abusif de la main d'oeuvre étrangère" et "décret !".

"La présence des adhérents (du syndicat) au siège de Total Gabon c'est pour un piquet de grève, une grève qui pourrait être longue", a dit sur les lieux Hans Landry Ivala secrétaire général adjoint de l'Onep.

"Les choses se lancent petit à petit", a jugé le responsable du syndicat estimant qu'il faudrait attendre "dans la journée ou d'ici demain (samedi)" pour évaluer la participation.

Interrogé sur le délai avant qu'il n'y ait plus de carburant à la pompe dans le pays, M. Landry Ivala a répondu que "l'autonomie, c'est environ 72H00 en consommation normale", soulignant que cela dépendait de l'attitude des automobilistes qui ont pu anticiper et constituer des réserves.

"La centrale thermique de Port-Gentil qui alimente la ville en électricité fonctionne au gaz. Elle est elle-même approvisionnée en gaz par pipeline du site de Batanga (sud-ouest) de Perenco. Pour le moment, elle est approvisionnée et ca fonctionne. S'il y a arrêt à Batanga, cela aura forcément des conséquences à Port-Gentil", a par ailleurs expliqué sous couvert de l'anonymat un employé de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG).

Dans quelques stations-service de Libreville des files d'attente ont commencé à se former dans l'après-midi de vendredi, a constaté un journaliste de l'AFP.

Dans la matinée de vendredi, les automobilistes n'étaient majoritairement pas informés de la grève. "Les clients n'en parlent pas spécialement, nous n'avons aucune information là-dessus (sur la grève)", avait déclaré Romain Loundou, gérant d'une station du centre-ville de la capitale gabonaise, alors que l'approvisionnement en carburant ne posait pas de problème à Libreville comme à Port-Gentil.

Le puissant syndicat des employés avait d'abord annoncé le 21 mars une grève pour le 27 à minuit, mais après une semaine de négociations avec le gouvernement il avait suspendu son appel dans l'attente que le conseil des ministres publie mercredi un décret réglementant l'emploi de main d'oeuvre étrangère.

"Nous espérions que le gouvernement prendrait ce décret qui est prêt, mais le gouvernement a préféré dire qu'il fallait consulter tous les partenaires sociaux", a dit M. Landry Ivala qui souhaite "à compétence égale, (...) une préférence nationale pour l'emploi d'un Gabonais".

A l'issue de ce conseil des ministres décentralisé à Makokou (nord-est), le président gabonais Ali Bongo Ondimba avait annoncé un train de mesures dont une "une large concertation" visant à "définir les conditions d'accueil des travailleurs étrangers", "à promouvoir l'emploi des jeunes gabonais et endiguer l'accroissement du chômage", ainsi qu'un audit du secteur.

Le pétrole est la principale richesse du Gabon, qui en produit entre 220.000 et 240.000 barils par jour. Officiellement, ses recettes assurent à l'Etat "environ 60%" de son budget.

En avril 2010, l'Onep avait lancé une grève "illimitée" qui avait été interrompue deux jours après en raison de promesses de négociation du gouvernement.

Vendredi 1 Avril 2011
LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale
Vu (s) 545 fois




1.Posté par situ le 02/04/2011 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici l'éternelle tactique du gouvernement, et ce, depuis Bongo pere:
greve-
négociation-
établissement d'un comité de suivi-
élaboration d'un calendrier de rencontres
mais au préalable"ouvrez d'abord les puits de petrole"
Pour maximiser la main d'oeuvre étrangere il faut un nationaliste au pouvoir.Beaucoup de faux gabonais sont dans les rangs des petroliers,qui occupent des postes.QU'ON DEMANDE A CHACUN D'ALLER CHERCHER UN EXTRAIT DE CASIER JUDICIAIRE DANS LA PROVINCE OU IL EST CENSé ETRE NE
Nous serons tous surprisdu résultat.ça c'est le coté nous meme nous meme.En tant que gabonais,essayez d'aller chercher du travail au sénégal,au cameroun, au congo,ou en guinée équatorial.Je vous souhaite bonne chance.
Pour ce qui est des blancs,pas d'illusions à se faire:la technologie appartient aux blancs, NATIONALISONS NOTRE PETROLE et tout sera resolu.Dans ce petrole , la france les USA et autres placent leurs indics,mercenaires,CIA,des anciens marins commandos des amis retraités, etc;Comment pouvez vous remplacer ce beau monde par des gabonais?
La voie royale passe par 2 points:
Identification des faux gabonais en poste dans les sites petroliers
Nationalisation du petrole gabonais(il faut avoir les couilles)
merci et j'espere ne pas m'etre trompé d'analyse

2.Posté par situ le 02/04/2011 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mes excuses : priere de lire "pour maximiser la main d'oeuvre gabonaise"

3.Posté par sebdepog le 02/04/2011 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toutes les stations service de Port-Gentil sont à sec depuis ce samedi matin. De nombreux automobilistes, chauffeurs de taxi notamment, sont inquiets quant à la poursuite du mouvement.
Le gaz domestique est introuvable dans toute la ville.

4.Posté par conscience le 03/04/2011 23:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
45 ans de corruption45 ans de d'affinité, 45 ans de favoritisme, 45 ans de vol. les autorités(comme vous les désignez), les gangsters qui ont pris le Gabon en otage depuis un demi siècle préfèrent employer les étranger parce que ces dernier acceptent de toucher le 1/3 du salaire normal que devrait toucher un salarié gabonais normal. c'est à dire un gabonais diplômé qui connait la valeur de son diplôme et non celui qui n'a même pas de C.E.P.

une seule chose reste à faire, maintenir votre grève en exigeant le départ immédiat sans négociation de tous les membres du gouvernement du biafrai, et ce, partant de lui même.son père et lui sont les principaux responsables de cette mascarade. une seule preuve: les fonctionnaires fantômes qui ont fait de la chanteuse patience dabany(sa soit disant mère et ex-femme de son défunt "père") professeur des universités alors plusieurs gabonais honnêtement et réellement qualifiés souffrent du chômage. un fléau que le Gabon et les gabonais ne devraient pas connaitre.

il faut buter le biafrai..

ne lâchons pas ces gangsters et libérons-nous.

"celui qui ne veut pas trouve des raisons, celui qui veut cherche des solutions"
i[

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...