News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon: préavis de grève des salariés du secteur pétrolier, à partir le 6 novembre illimitée

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 26 Octobre 2011 à 09:47 | Lu 825 fois



Gabon: préavis de grève des salariés du secteur pétrolier, à partir le 6 novembre illimitée
LIBREVILLE — L'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) a déposé mardi un préavis de "grève générale illimitée" à partir du 6 novembre, réclamant un meilleur contrôle de la main d'oeuvre étrangère, dans un courrier au Premier ministre gabonais Paul Biyoghe Mba dont l'AFP a obtenu copie.

"L'Onep vous informe (...) de son intention de lancer un mouvement de grève générale illimitée sur toute l'étendue du territoire national à compter du dimanche 6 novembre à minuit", indique le document qui dénonce en particulier "le manque de considération des compétences locales dans le secteur pétrolier" et la "discrimination salariale entre les travailleurs gabonais et les travailleurs étrangers".

Selon le syndicat, le mouvement de grève sanctionne "le recrutement à dessein des travailleurs gabonais à des niveaux scolaires peu élevés aux fins (...) de laisser les postes à responsabilité aux mains des étrangers", ainsi que "l'utilisation abusive des contrats à durée déterminée et du recours aux stagiaires".

"L'Onep estime que les négociations avec le gouvernement ont échoué au regard du peu d'avancées significatives", affirme le préavis qui demande notamment "de réexaminer toutes les autorisations individuelles d'emploi (pour les étrangers, ndlr) en cours de validité dans chaque entreprise du secteur pétrolier".

L'Onep reproche à l'adminstration gabonaise de ne pas avoir mis en oeuvre des recommandations signées le 1er octobre 2010 avec le gouvernement et dont l'axe majeur est "l'amélioration du service public de l'emploi" et la "gabonisation" des postes de travail.

De source proche du dossier, le recours à la main d'oeuvre étrangère serait surtout l'oeuvre des sous-traitants auxquels peuvent toutefois faire appel les grands groupes tels que Shell et Total, les deux plus gros producteurs au Gabon, concentrant près de 50% de la production.

Jeudi, Le gouvernement gabonais avait invité les syndicats pétroliers à une "recherche de solutions concertées", annonçant que de récentes opérations de contrôle avaient permis de dénombrer 822 travailleurs étrangers en situation irrégulière, dont 201 ont été (...) déférés au parquet du Tribunal de première instance de Port Gentil (ouest)". Ces mesures avaient été qualifiées "d'effets d'annonce par le syndicat" pour qui l'emploi illégal de main d'oeuvre étrangère n'est pas suffisamment réprimée.

En avril, une grève de quatre jours avait laissé le pays au bord de la paralysie, et avait coûté selon l'Onep 60 milliards de FCFA (90 millions d'euros) à l'Etat gabonais.

Le Gabon est le 4e producteur sub-saharien de pétrole avec entre 220.000 et 240.000 barils par jour. Officiellement, ses recettes assurent à l'Etat 60% de son budget.

Copyright © 2011 AFP

Mercredi 26 Octobre 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 825 fois




1.Posté par Volcanic le 26/10/2011 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le tigre ne proclame pas sa tigritude, il saute sur sa proie.

Il est clair que le gouvenement pdg coupera la branche sur laquelle il est assis. L abondante main d oeuvre etrangere est une branche du reseau francafrique qui genere d enormes revenu(impot, et autres taxes) dans leurs pays respectifs et maintient a la baisse leur taux de chomage...ce sont sont ces pays qui maintiennent le pouvoir en place, vous comprnedrez que le gourvernemnt va se mordre la queue. Maintenir le gabonais sous paye et entretenir sa misere pour comercialiser les promotion et autre avantages aux egoiste et parvenus, est la seule promotion que pratique le pouvoir en place.

Mettre en application la greve illimite jusqu a leur reaction positive sur vos revendications, est la seule voie, vous avez trop fait confiance au gouvernement.

2.Posté par King le 26/10/2011 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il est important de rappeler,qu'il y a eu des leaders syndicaux charismatiques,de Samuel Ngouangou,Christiane Bitougat du SENA,en passant par Étienne Francis Mayombo de la CGSL.
tous ces gens ont influencé le pouvoir un moment,et par la suite ils ont été corrompu. ces mêmes personnes notamment bitougat et mayombo ont collaboré à tuer l'action syndicale,ce qui fait que le clan au pouvoir se moque de tous ces syndicalistes sauf L'ONEP.
L'ONEP représente une veritable menace pour le pouvoir monarchique installée au Gabon,ce pouvoir est assis sur les gains pétroliers.
Ces gains ont permis au clan de mettre en place des mécanismes de corruption généraliser dans l'administration civile,militaire et politique pour se maintenir au pouvoir.
pour l'heure L'ONEP reste le seul syndicat qui menace le pouvoir et alliés c'est -à dire les compagnies pétrolières.
Une grève illimitée de l'open bloquerait l'administration avec des conséquences très graves pour le clan pdg!
Espérons que ces responsables ne tombent pas dans le même piège de corruption comme au SENA et la CGSL.
unis nous vaincrons

3.Posté par Mulata exploitation 12=MI F4 le 26/10/2011 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Inspirez vous des pays ou les grandes grèves se sont dérouler inspirer vous de idéologie social syndical qui défend la valeur du travailleur inspirez vous de courage pour aller au bout avec détermination dans le combat la liberté passe par la revendication forte de celui qui subis l'oppression .

VIVE L'ONEP

4.Posté par TCHOUGOUDJA LE FILS le 26/10/2011 19:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est çà même qu'il faut faire à ces couillons qui nous dirigent...

5.Posté par King le 26/10/2011 23:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
URGENT

Gabon/Politique:" les Pédégaguies (pédégistes) pris la main dans le sac de la fraude!!! "
par Nouvelle Afrique Economie, mercredi 26 octobre 2011, 19:21

Plus d'une dizaine de registres d'actes de naissances ont été retrouvés au domicile du secrétaire général de la préfecture de Bitam, nord du Gabon, Mr Edzang Beyeme, petit frère du ministre de la Jeunesse et des Sports du pays Monsieur René Ndémézo' Obiang, député de la commune et candidat naturel du PDG, avec plus de quatre cents noms (400) déjà enregistrés à l'intérieur, après une perquisition du domicile de ce dernier par les éléments de la gendarmerie de Bitam.

Le PDG, parti au pouvoir, n'étant plus en odeur de sainteté dans la Province du Woleu Ntem en général et dans la commune de Bitam en particulier, ou l'Union Nationale,parti d'opposition de Zacharie Myboto, est solidement implanté, il est évident que ces actes de naissances devraient servir aux actes de fraude que les "pédégaguies", ont mis en place dans toute l'étendue du territoire national pour affronter les élections législatives avenir. Ceci n'est que la partie visible de l'iceberg de la machine frauduleuse du PDG qui trouve des subterfuges pour aller aux élections sans la biométrie. C'est dans ces conditions que "l'émergence moutouki d'Ali Bongo" demande aux hommes sensés et pourvus de toutes leurs facultés mentales, d'aller aux élections. Il faut vraiment être issu des myriapodes pour suivre ce chemin et non un homo sapiens. Pour l'opposition gabonaise et la société civile, leur position n'a pas changé, à savoir: "pas de biométrie, pas d'élections"

6.Posté par Donguila le 27/10/2011 21:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

PAS DE BIOMETRIE, PAS DE TRANSPARENCE, PAS D'ELECTIONS!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...