News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon, omd, discrimination,Pygmées les sans droits qui n'intéressent personne

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Vendredi 24 Septembre 2010 à 14:38 | Lu 557 fois



Gabon, omd, discrimination,Pygmées les sans droits qui n'intéressent personne
Exclus

Dans le cadre mondiale des objectifs du millénaire, il y a le volet concernant les discriminations. Dans le cas particulier du Gabon, il y a franchement une catégorie de la population qui est exclue de tout, ce sont les pygmées.


Citoyen oublié

La discrimination est un, des facteurs qui concourent à la pauvreté, il faut le bannir et le combattre au même titre que les autres fléaux.

Les pygmées n’ont pas de documents administratifs (acte de naissance, pièce d’identité), peu sont scolarisés et l’accès à la santé une grande problématique, ils ne disposent de rien. Pauvreté totale.


Ils sont relégués et classifiés comme citoyens de seconde zone, et rejetés par bon nombre de compatriotes.

Pygmées

Peuple de la forêt, Chasseurs-cueilleurs nomades, ils vivent en communautés au cœur de la forêt. Ils sont entre 15.000 et 20.000, ils sont victimes d’expropriation, chômage, travail précaire, négation de leurs droits fondamentaux ........ Dans l’indifférence totale sans exception (gouvernement et population). Des conditions de vies très déplorables

Victime de l’absence des gouvernements d’hier et d’aujourd’hui,

Pendant la campagne présidentielle de 2009, aucun candidat n’a fait de proposition pour l’amélioration des conditions de vies des pygmées et la prise en compte d’eux, comme des citoyens "Gabonais de plein droit", est-ce par ce qu’ils ne votent pas ?


Stigmatiser, marginaliser, ignorer, oublier, rejeter, abuser, ils sont au banc de la société.

Et pourtant, les pygmées ne sont pas une quantité négligeable, ils ont un savoir important et exceptionnel de la forêt, de la chasse et de la pharmacopée traditionnelle. De ces connaissances inestimables, le pays tout entier peut en tirer des bénéfices considérables (tourisme, culture, médecine, produit de beauté, vêtement...etc.).



Valorisation, exemple Australien

On ne peut laisser perdurer l’état actuel des pygmées. Regardons autour de nous, l’exemple Australien est remarquable. Australie, après des actes horribles et condamnables envers les populations aborigènes. A aujourd’hui, une démarche plus positive, conscient que, ce qui avait été fait, n’était pas bien. Ils ont décidés de réhabiliter les populations aborigènes dans leurs droits et valoriser leur culture. Avec des programmes spécifiques (éducation, emploi santé, etc.…).


ONU

C’est magnifique et intéressant, les grands discours à la tribune des Nations unies, à prendre des engagements en faveur des Objectifs du millénaire, et puis, une fois de retour au Gabon, plus rien faire.

Acte volontaire du gouvernement

A quand un plan Social national d’intégration des pygmées ?

A quand une politique qui fait des Pygmées des citoyens comme les autres ?

Attention, 2015, il faut avoir atteint l’ensemble des objectifs du millénaire.

2016 élection présidentielle au Gabon, cette fois le teeshirt, regab, pacotilles de fêtes foraines ne suffiront peut-être pas, sans résultat tangible et visible sur les conditions sociales de l’ensemble de la population.


Am dworaczek-bendome

Vendredi 24 Septembre 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 557 fois




1.Posté par Engong le 30/09/2010 21:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce texte est révélateur d'un questionnement essentiel sur le développement humain: quelle est la perspective de l'Etat gabonais vis-à-vis de l'évolution de l'espèce humaine?
Il est dommage qu'au 21ème siècle la présence remarquée et l'influence socioculturelle de l'homme pygmée soient marginalisées. Mais ne nous trompons pas; le petit homme de la forêt est désormais parmi nous; exploité dans tous les sens, il s'accroche sans identité à la société moderne, sortie de son environnement par le grand homme et les soubresauts issus de la déforestation grandissante et incontrôlée. Il croit fortement en la faiblesse des moeurs modernes pour se faire intégrer aux nouvelles civilisations. Quelques soient les incompétences de l'Etat en la matière, il acquérira la citoyenneté gabonaise. Ne l'a t-on pas déjà vu à l'Université du Gabon?!

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...