News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : mouvement d’humeur aux PME

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 13 Juillet 2012 à 01:18 | Lu 699 fois

Les agents du ministère des petites et moyennes entreprises (PME) observent depuis ce jeudi matin un mouvement d’humeur à leur siège à Libreville, a constaté sur place un journaliste d’Ogooueinfos.com.



Gabon : mouvement d’humeur aux PME
Les fonctionnaires en grève illimitée réclament de la tutelle des primes de rendement. ‘’Notre ministère produit beaucoup grâce aux impôts que les payent les particuliers et les grandes sociétés, mais nous n’avons aucun ristourne, alors que les agents des départements ministériels qui ne rapportent rien à l’Etat reçoivent des primes de rendement. Cette situation devient intolérable’’, a déclaré, Chantal Makosso, porte-parole des agents en grève.

Le versement de cette prime à tous les agents de ce ministère est selon, les grévistes la seule condition de reprise de travail aux PME. ‘’ Sans versement de la prime de rendement nous ne reprendrons pas le travail. Trop c’est trop’’, ont lancé les grévistes.


Source : ogooueinfo

Vendredi 13 Juillet 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 699 fois




1.Posté par Larévolte le 13/07/2012 21:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tchouooo, la prime !!
Cette histoire de prime !!
Mais qu’est-ce que les agents de l’état gabonais ( les fonctionnaires de l’état gabonais) aiment la ou les primes!

Cependant, nous déplorons la qualité du service public gabonais et j’inclurerai même celui du privé. Médiocre il est le service public au Gabon, mais les agents réclament sans cesse des primes. Des primes pourquoi ma foi !!
Des primes de médiocrité ??

En tout cas, si je faisais partie des gabonais ayant un pouvoir de décision dans la gestion des affaires de l’état gabonais, je suspendrais les primes à beaucoup de ministères et exigerais que la qualité du service public soit d’abord performante et efficace. Ainsi donc, les usagers ou administrés directement concernés et victimes des mauvais comportements des agents de l’état seraient pris comme baromètre servant à juger la qualité des services rendus dans les différentes administrations surtout en milieu hospitalier. Un questionnaire serait mis au point à cet effet. Ce questionnaire devrait être présenté aux administrés qui acceptent de répondre aux questions relatives à leurs attentes et leurs satisfactions. Ces questions auront pour but d'améliorer la qualité du service public au Gabon et de sanctionner les fonctionnaires indélicats et outrageants en leur privant de primes et non de leurs salaires. Dans la liste des questions, celles qui seront le plus posées seront celles qui consistent à savoir l'usager a été bien accueilli, s’il a été satisfait de sa prestation, si l’attente n’a pas été trop longue et quels sont les domaines qu’il souhaiterait voir améliorer dans cette administration par exemple.
Les fonctionnaires gabonais ont l’air d’ignorer que les services publics sont interdépendants par conséquent ils peuvent être amenés à solliciter des services auprès des autres administrations aussi. Ils semblent aussi oublier qu’ils sont payés avec l’argent du contribuable. Lorsqu’un individu sollicite un service dans une administration, il ne demande pas l’aumône car l’agent à qui il s’adresse est payé pour lui rendre ce service. Donc un agent qui fumiste dans son lieu de travail doit savoir qu’il aura aussi à demander des services aux autres. Malheureusement un grand nombre de gabonais et gabonaises ne se soucient pas de ça.

Ainsi donc au Gabon, une certaine hantise et tristesse s'empare de l’usager du service public quand il est obligé d'aller solliciter un service dans un bureau administratif au Gabon, tellement il est inquiet pour le mauvais accueil qui lui sera réservé. Quant au temps qu'on va lui faire perdre, n'en parlons même pas. Pour un petit timbre qu’on doit lui vendre pour coller sur un document ou une petite signature, on lui demandera de revenir trois ou quatre fois. Ces agents de l’état se fichent pas mal des frais de transport des autres et les moyens de transport insuffisants au Gabon tant qu’ils sont à la bonne place.

Par ailleurs, le fonctionnaire gabonais (homme ou femme) ne connaît ni la courtoisie, ni la politesse quand il est à son lieu de travail. Tu le salues, il ne daigne même pas te répondre. Son attitude t’empêche même de lui exposer ton problème.

Le fonctionnaire gabonais (homme ou femme) ne connaît pas ce qu’on appelle le sourire professionnel. Il est en permanence fâché, et ne répond qu’avec agressivité.

Quant au problème d'incompétence, aïe, il vaut mieux ne pas solliciter quoique ce soit auprès d’un (e) travailleur (se) gabonais (se) qui ne dispose pas des compétences requises pour le poste qu’il ou qu’elle occupe grâce au copinage. Pour ne pas dévoiler son incompétence, il ou elle va devenir hautain (e), puis il ou elle va sortir la carte de l’arrogance et de l’insolence pour t’obliger à renoncer à ta requête et te forcer à aller tenter ta chance ailleurs. Non vraiment au Gabon, tout est à refaire quoi !!!
C’est carrément décourageant d’aller solliciter un service dans l’administration gabonaise, un vrai parcours de combattant.

Pour nous tous qui voulons que le système mis en place par le PDG disparaisse, il est à noter que beaucoup regretteront ce système et ce, même parmi ceux qui ne sont ni parentés à ceux qui tiennent actuellement les rênes du Gabon, ni ceux qui profitent du système PDG. Car certains mauvais comportements acquis depuis des décennies ont la peau dure, ils sont solidement bien ancrés chez les fonctionnaires gabonais. Si bien que l’agent gabonais du service public se croit un petit roi dans le poste qu’on lui a octroyé, du « planton » au directeur général. Dans les services hospitaliers c’est encore pire.
Est-il normal qu’infirmière prenne son temps avant de se rendre auprès d’un malade qu’on accompagne dans un état préoccupant alors qu’elle ne traite aucun autre patient? J’ai souffert de cet accueil il y a deux ans en accompagnant mon frère aîné aux urgences de l’hôpital général.
Que dire de certaines infirmières qui viennent faire leurs gardes avec des napperons à broder et qui se préoccupent plus de la livraison de leur ouvrage pour encaisser les sous. Pour cela il faut faire vite pour terminer l’ouvrage, les patients peuvent patienter. Tant pis pour le petit enfant en plein crise de paludisme que ses parents emmènent dans une unité de soin insalubre. La fière infirmière avec ses mains dans les poches de sa blouse blanche n’est pas trop là pour ça quoi bref…
Elle est là pour attendre son salaire et sa prime. Sa prime ? Moyennant quoi ???????

Que dire de la corruption dans les ministères comme l’habitat et autres…

Non vous les agents des PME, on ne doit pas vous donner des primes, espèces de corrompus va!!!

Cependant pas de panique, il peut arriver qu’on tombe sur des gens corrects dans les administrations mais c’est plutôt rare au Gabon.





2.Posté par Ossame le 16/07/2012 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Prime oui,mais pour quel rendement du ministère des PME dont le manque de publication jusqu'à ce jour est assez symptomatique d'une efficacité très sujette à caution dans un pays ou le seul proppeudeutique pour la redynamisation de l'emploi est la petite enterprise.

Osons espérer que l'expérience d'universitaire très sérieux du Professeur Mengue m'Engouang et son érudition sur les questions économiques et juridiques permettra un meilleur repositionnement stratégique de ce ministère pour venir à bout des problèmes de l'entrepreunariat gabonais.C'est après une telle refondation réussie en termes d'efficacité que la question des primes est sensée.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...