News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : les travaux de construction du barrage hydroélectrique de Mitzic

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre pour tous : Source : Gaboneco le Mardi 21 Décembre 2010 à 17:05 | Lu 1329 fois

Ali Bongo a lancé le 20 décembre les travaux de construction du barrage hydroélectrique de Mitzic et du réseau interconnecté du Woleu-Ntem. Ces deux projets destinés à garantir l’alimentation en électricité de cette province à vocation agricole sont estimés à près de 100 milliards de francs CFA.



Dans le cadre de sa tournée dans la province du Woleu Ntem, au Nord du pays, Ali Bongo, a lancé le 20 décembre les travaux de construction du barrage hydroélectrique de Mitzic dont le coût est estimé à 54 milliards de francs CFA. «Ce barrage permettra d’électrifier à moyen terme l’axe Mitzic, Eboro, Bitam, Minvoul, Assock Ngomo, Bibasse, Medouneu», a indiqué Ali Bongo.

Le barrage, dont la capacité est estimée à 40 mégawatts, s’intègre dans le cadre du programme national d’électrification rurale. Les travaux qui sont prévus pour s’achever en avril 2013, ont été confiés à la Compagnie pour le développement des énergies renouvelables (CODER). Ali Bongo a également procédé au lancement des travaux du réseau interconnecté de cette province d’un coût global de 45 milliards de francs CFA, pour l’électrification de 190 villages et 1442 points lumineux dans le cadre de l’éclairage public.

«Cette réalisation s’étalera sur 37 mois et permettra de promouvoir l’emploi et la formation des Gabonaises et Gabonais sur toute l’étendue de notre intervention, c’est-à-dire sur plus de 350 kilomètres», a affirmé le directeur général adjoint d’ETDE, Claude Queyranne, dont l’entreprise est en charge des travaux.

Le barrage de Mitzic s’inscrit par ailleurs dans le cadre des défis du gouvernement qui espère booster la production énergétique locale dans les 5000 mégawatts à l’horizon 2020, alors qu’elle peine actuellement à dépasser les 374 mégawatts. Il doit aussi permettre au gouvernement de supprimer progressivement la production d’électricité produite à partir d’énergie fossile, notamment le fuel lourd. Qui vivra, verra



Mardi 21 Décembre 2010
LVDPG - Média Libre pour tous : Source : Gaboneco
Vu (s) 1329 fois




1.Posté par LeGaboma le 21/12/2010 21:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est un vieux projet! Toujours en train de tromper les gabonais.

2.Posté par Doom Le vengeur le 21/12/2010 23:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme dit l'autre qui vivra, verra. C'est vraiment le seul commentaire que m'inspire les annonces de l'émergence made in ALI.

3.Posté par le phenix le 22/12/2010 00:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J’espère qu'Ali a penser au moyen d'entretenir ce barrage....et qu’études environnements seront faits aux préalables.

Il y a -t- il des têtes penseuses a cote d'ALI.

4.Posté par Sydney le 22/12/2010 00:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De toutes les manieres on ne demande pas mieux! qu'il le fasse un point c'est tout!

5.Posté par Landry le 22/12/2010 02:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ali bongo MENTEUR ...... VRAIMENT ARRETES DE NOUS PROMETTRE LA LUNE PUTCHISTE LAISSE LE POUVOIR QUI NE T APPARTIENT PAS ET QUI TE DEPASSE ON T A JAMAIS AIMER ET ON NE T AIMERA JAMAIS TU RUINE NOTRE PAYS AVEC TES AMIS QUI T ESCROQUENT EN TE FAISANT CROIRE AU VAUDOU C EST PSYCHOLOGIQUE TOUT CA CE PASSE DANS TA TETE CES CHARLATANTS AUTOUR DE TOI RUINE NOTRE PAYS CHACUN DE VOUS REPONDRA DE SES ACTES CE N EST QU UNE QUESTION DE TEMP.......

6.Posté par sorcier le 22/12/2010 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis du Nord, mais en raisonnant, je ne trouve pas la nécessité de mettre un barage hydroélectrique vers l'Okano à Midzic. Pourquoi?

par ce que le Barage de guinguélé-tjimbélé est à cheval entre l'estuaire et le woleu-ntem dans la forêt des monts de cristal. ces installations sont en mesure d'alimenter le Gabon tout entier, il suffit de les réaménager.

qu'est ce qui va amortir les coûts de production du barage de l'Okano? y a quel industrie qui justifie celà? c'est du n'importe quoi. la consommation dans les petits centres urbains étant tout simplement du social.

les populations du woleu-ntem ont elles dit à Ali que leur besoin pressant était un barage? on dit: "ce que vous faites pour nous, sans nous, vous le faites contre nous."

les écoles ferment fautes de matériels et d'enseignants, les hopitaux publics se transforment en cliniques privées, les routes secondaires et départementaux deviennent des pistes d'éléphants. voilà sur quoi il faut commencer. le paysan veut se soigner, il veut vendre sa banane et son manioc aux "bayames" pour que ces dernières les acheminent dans les villes et particulièrement à Libreville. c'est ça les préoccupations des populations.

visiblement on voit que Ali et son émergeance servent d'autres intérêts et non ceux des populations gabonaises.

il est sur les pas de son père avec des projets dont l'issue est incertaine. exemple de SUBA dans le haut Ogooué.

7.Posté par Bernard N I le 22/12/2010 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@sorcier,
ce sujet m'intéresse et vu que vous êtes du Nord, et que vous savez de quoi il est exactement question, j'aimerais avoir plus de renseignements concernant ce problème, merci.

8.Posté par la pensee gabonaise le 22/12/2010 12:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voila encore une operation de charme lancee, une fois uniem fois, par Ali le frise! Verra-t-il le jour? La societe ayant obtenu ce marche, a-t-elle assez d'expertise, fera-t-elle du bon boulot? Y a-t-il eu des etudes ecologiques serieuses sur l'impact que cela aura sur l'environnement? Voici les questions dont nous sommes en droit de nous poser.

Mais le plus surprenant, est que jusqu'alors nous n'avons plus des nouvelles sur la "dubaisation" de Port-Gentil, sur les 5000 logements/an, les universites, bref sur tout ce qui a ete promis durant la campagne?! Nous avons compris, tous, que ce sont que des effets d'annonces qui ne restent souvent qu'au stade de la pose de la premiere.

L'interconnexion est souhaitable, mais a-t-on pense a la modernisation du reseau deja existant en remplassant tout l'appareillage deja vetuste par des nouveaux plus performants, plus robustes, plus puissants, ayant des caracteristiques energetiques et techologiques meilleurs? Certes, l'interconnexion des reseaux locaux favorise la propriete de sellectivite, la possibilite de diriger les charges selon les besoins energetiques des zones de reseaux bien precis par la fourniture d'energie electrique sans interruption gage de la stabilte des processus electrotechniques et technologiques; mais, il reste le probleme fondammental de la vetustite du reseau deja existant!

En effet, malgre l'interconnexion qui pourrait avoir, a cause de la vetustite de tout l'appareillage, on serait toujours confronte au probleme de delestage dans les zones urbaines de forte consommation electrique! Les appareil (transformateurs, generateurs,...) ,pour la plus part, ont deja atteint leurs limites d'exploitation depuis longtemps (qui se situent entre 20-30 ans, en cas de bonnes exploitation), dont l'une des causes est la mauvaise exploitation et entretien...

Pour resoudre le probleme de fourniture d'energie sans interruption, il faudrait a part le fait de creer une interconnexions entre les reseaux secondaires, operer a la reconstruction et modernisation des ceuc deja existants. Il est vrai que, cette demarche est tres couteuse, mais il en demeure pas moins que son initiative permet de resoudre dans le long terme la question de securite energetique dont, le plus apte a se developper est celui qui maitrise les contours de produit, de transport, de distribution. D'ou, ici, la necessite fondammental de concevoir de gros investissements dans ce secteur porteur, boosteur de l'activite economique d'un pays qui aspire au developpement!

En outre, je pense que, l'Etat (bien que je pense que des reelles politiques ne sont pas orientees dans ce que je pense pour des raisons de conflits d'interets) se doit n'exploiter aussi d'autres sources d'energie energetiquement et economiquement rentables par leurs apports energetiques et leurs couts, et ecologiquement interessants en ce qu'elles sont dans le long terme pas polluantes. Ces energies sont bien connues de tous, il s'agit de: l'energies solaire, des vagues, eolienne,...Je ne parlerai pas ici des energies obtenues a partir des biobasses dites encore biocarburant parce que, elles sont un danger, pour nous, a la securite alimentaire, environnementale!

Je pense qu'il est temps que l'on arrete avec la "brulure" du mazout qui est une entreprise tres couteuse et tres polluante en meme temps. Si la tarification du kilowatt heure est tres eleve chez-nous, dans une certaines mesure, c'est bien a cause de cette entreprise couteuse qui fait que, la S.E.E.G pour ne pas etre en perte (meme si, on sait que c'est tout d'abord pour les actionnaires qui sont les personnes qui gesticulent en longueur de journees), est oblige de mettre ce taux tres haut pour pouvoir ratrapper les pertes resultant des pertes enregistrees dans la production d'electricite a base du fuel! Donc, chaque consommateur, meme s'il ne recoit pas l'energie produite a base de cette source energetique, doit le payer dans ses factures: voici la realite peu connue de nous consommateurs!

Enfin, en guise de dernieres propositions, je recommanderais:
- l'etablissement d'un cadre juridique qui permettrait l'etablissement des responsabilte de chacun: en commencant par le producteur, en passant par le transporteur distributeur, et en finissant par le consommateur. Il s'agirait ici egalement de faire en sorte qu'il ait des sanctions en l'encontre de pretendu coupable, dans le processus de production d'energie. Cela pourrait se traduire par un retrait de licence d'activite ( si le cas est tres grave) ou/et taxe a payer pour les degats materiels, physiques, moraux subis par un tiers apres ce desagrement;
- decentraliser le processus de production d'electricite. Le processus de production ne devrait plus etre l'objet d'un seul acteur que l'on retrouverait sur toute la chaine de production: la production, le transport, la distribution devrait etre assures par differents acteurs specialises dans ces domaines. Mais tout cela, devrait se faire sous controle etatique! La concurrence, devrait etre le gage de ce secteur, en l'ouvrant au marche prive avec comme point de repere l'expertise; mais en favorisant l'emergence dans ce secteur, des PME/PMI locales;
-favoriser l'entreponariat logal en donnant les moyens aux populations d'etre des producteurs isoles qui pourraient vendre le surplus de leur production a la S.E.E.G: ceci est faisable avec un peu de volonte politique! Cela aurait pour effets de ne pas trop charger le reseau central par des productions locales, de creer des revenus suplementaires chez une partie de la population, d'eveiller l'esprit d'entreponariat. Pour cela, l'Etat peut creer une banque de financement ou des fonds en vu de financer des maison dites "solaires", ou/et l'obtention de toute la technologie eolienne.

9.Posté par Bernard N I le 22/12/2010 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@la pensée gabonaise,
merci pour vos informations.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...