News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : les autorités démentent la mort de 3 manifestants "Un décès ne se cache pas"

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 16 Août 2012 à 08:07 | Lu 1637 fois

Le gouvernement gabonais a démenti mercredi soir la mort de trois manifestants, annoncée par l’opposition, suite à la dispersion à Libreville d’un meeting interdit de l’Union nationale (UN), un parti politique dissout par les autorités.



Gabon : les autorités démentent la mort de 3 manifestants "Un décès ne se cache pas"
« Pour l’instant, il n’a été enregistré aucune perte en vies humaines », affirme le ministère de l’Intérieur dans la déclaration lue par le porte-parole du ministère, Jean Eric Ndziengui Mangala, tard dans la soirée de mercredi sur le plateau de la télévision nationale et relayé par l’agence Xinhua.

Un peu plus tôt, l’Union nationale, un parti de l’opposition dissout en janvier 2011, a affirmé que trois manifestants avaient été tués.

« Au moment où je vous parle deux compatriotes sont mortes. Deux compatriotes qui ont perdu la vie à cause de la brutalité des forces de l’ordre. Je vous ai donné les noms et nous avons vérifié. Un décès ne se cache pas. Nous avons cité des noms, deux noms (de femmes) qui viennent des hôpitaux », a affirmé Zacharie Myboto, président de l’UN lors d’une conférence de presse à l’issue de laquelle Mike Jocktane, cadre de l’UN a assuré qu’il « y a un troisième décès ».

L’UN du principal opposant André Mba Obame avait appelé à une manifestation à 15h00 (14h00 Gmt) dans le centre de Libreville pour expliquer aux Gabonais la raison pour laquelle ce parti dissout exige la tenue d’une conférence nationale au Gabon.

« C’est pour résoudre la crise politique dans le pays, car nous devons dialoguer », a soutenu Myboto. Le pouvoir a dit « non » à cette conférence, affirmant que le pays n’est pas en crise.

Entre 2.000 et 3.000 manifestants, avaient toutefois répondu à l’appel de l’opposition et scandaient des slogans tels que : « Amo (Andre Mba Obame), le vrai président » ainsi que « Ali Ben, dégage », avant d’être violemment dispersés par les policiers.

Selon nos confrères de l’agence France Presse (Afp), des manifestants ont dressé des barricades, brûlé des poubelles et au moins une voiture. Ils ont également partiellement détruit au moins une dizaine d’autres véhicules et saccagé une station essence.

Jeudi 16 Août 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1637 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par Alain le 17/08/2012 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est quand même étrange,ce qui se passe dans ce pays,le gouvernement va de démenti en démenti,de réponse en réponse sans permettre qu'une seule petite parole de l'opposition filtre dans les mêmesmédias. Qui peut croire à une telle manipulation? On aimerait d'abord entendre la voix et les mots de ceux qui accusent au lieu de n'entre que les démentis et autres réponses simplement réduites aux injures et à la diabolisation d'une ethnie.Personne n'est dupe, c'est ridicule, ce scénario.

10.Posté par missebene le 16/08/2012 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le printemps equatorial ne fait que commencer

9.Posté par OYIMA le 16/08/2012 21:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MERCI DE M'AVOIR FAIT CE GRAND RAPPEL FRÈRE KING .
MAIS A L’ÈRE D'OJOUKOU ALI ONDIMBA J'AI BIEN PEUR QUE CELA NE SOIT IMPOSSIBLE , CET USURPATEUR ALI OJOUKOU, COMME SATAN ENVISAGE EMPORTER PLUSIEURS EN ENFER .QUE CERTAINS FASSE PREUVE DE SAGESSE EN DÉMISSIONNANT , MAIS BON ATTACHE A L'OR ET LE POUVOIR QUI VA AVOIR CETTE DIGNITÉ PARMI CES MN ? DIEU SEUL SAIT ,COMME SES VOIES SONT INSONDABLES .

8.Posté par King le 16/08/2012 17:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@OYIMA

il y a déjà eu des démissions!
les plus médiatisés sont:
1 Zacharie Myboto.
2 Pierre Claver Maganga Moussavou.
3 Mayila Louis Gaston.
4 Casmire Oye Mba.
5 Jean eyeghe Ndong.
6 Paulette Missambo.
7 ondo Ossa.
8 Paulette Oyane.
9 Jean Christophe Ovono.
10 Petit Lambert Ovono.
11 ondo Edou.
12 Didjob Divungi Di Ndinge etc. ils sont nombreux mon frère qui démissionnait sans faire la publicité; et même plusieurs officiers généraux comme, le générale Ntumpa Lébani par exp.
voilà!

7.Posté par OYIMA le 16/08/2012 16:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
KING lequel des mn au Gabon a dja démissionner parceque le peuple est fâché ? à part peu être EYEGHE NDONG qui a jeté l’éponge à la mort de satan bongo ondimba ,nous devons simplement faire pression à ce gouvernement de sorciers ,bruler les maisons de ces derniers ,pourquoi pas prendre en otage l'un de ces MN ou un de leur aide de camp qui vivent dans les mapanes comme nous .ndong sima a une agence de voyage par ex ,on prend un de ses chauffeurs ou mm bruler cette agence ,c'est ainsi qu'ils sauront que ça devient sérieux le pays est vraiment en crise comme ,ils ne veulent pas le reconnaitre .

6.Posté par NEM le 16/08/2012 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est vraiment terrible que les informations de meurtres données par Mr Myboto et d'autres (parents des victimes) ne soient pas prises au sérieux par les autorités au lendemain des heurts, devenant un amusant bras de fer verbal entre la majorité et l'opposition. Les noms des victimes ont été donnés. Si Mr Myboto a menti, pourquoi l'Etat ou le gouvernement à travers Mr Ndong Sima ne porte t-il pas plainte (fausse accusation) contre son accusateur ?! Que le Ministre de l'administration du territoire prenne ses responsabilités à faire vérifier que les personnes décédées citées par son opposant sont bien en vie et jouissent d'une parfaite santé; les présenter au peuple gabonais via les médias pour mieux démentir les propos de décès des opposés.

5.Posté par King le 16/08/2012 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Mezzah
Tu as pleinement raison!
Ndong Sima doit tout simplement démissionner!
il est impératif de l'exiger.!

4.Posté par Mezzah le 16/08/2012 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Regardez la détresse de cette femme et continuez à raconter au monde entier qu’il n’y a pas eu de mort. On vous tient, assassins.

http://www.youtube.com/watch?v=KqIibT8F0Pc&feature=youtu.be&a

Je dis à Ndonc Sima que si tu étais un homme, tu devrais démissionner. En tant que chef du gouvernement, tu comptable plus qu’Ali Ben, des évènements actuels. CPI, CPI, CPI

3.Posté par Mezzah le 16/08/2012 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ King,

Rien ne doit vous surprendre, vous vous souviendrez que l'AFP local avait les vrais chiffres/résultats de l’élection présidentielle de 2009 mais ils sont restés muets ce qui a provoqué la révolte et l'indignation de certains diplomates français accrédités au Gabon.

Mais nous vaincrons et pourrons léguer à nos enfants un Gabon plus juste et plus équitable.


2.Posté par Alerte info le 16/08/2012 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

voici une de vidéo des parents des victimes et photo de la victime sur mur face book jean pierre rougou!
http://www.youtube.com/watch?v=KqIibT8F0Pc&feature=youtu.be&a

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...