News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : les Taxis-compteurs débarquent à Libreville

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 30 Janvier 2014 à 07:04 | Lu 1926 fois

S’arrimant à la modernité et conformément à son plan de restructuration, la Société gabonaise des transports (Sogatra) s’engage sur une niche nouvelle du marché du transport à titre onéreux avec le lancement prochain, dans la commune de Libreville, de cent taximètres, également appelés taxis-compteurs. Les explications de cette première expérience gabonaise du genre dans cet entretien avec le directeur général de la société, Alain-Paul Ndjoubi Ossamy.



À l’exemple de l’Afrique du Sud et de la Côte-d’Ivoire, le Gabon s’apprête à s’essayer dans le domaine du taxi-compteur. De quoi s’agit-il concrètement ?

Nous avons acquis 100 taxis-compteurs de marque Ford qui vont arriver sur Libreville dans 10 jours maximum. Ce sont des véhicules peints à la couleur bleu du drapeau gabonais. Nous allons faire l’expérience de les lancer sur Libreville. Et nous voulons que ces taxis-compteurs marchent principalement dans la capitale gabonaise.

Vous savez c’est un projet, et à un moment, il fallait le matérialiser. C’est exactement comme quand vous décidez de construire une maison. Vous faites d’abord un plan, une fois vous avez construit votre plan, si vous ne savez pas dessiner, vous l’amenez chez un architecte qui vous le met en forme, et une fois qu’il est mis en forme, vous vous assurez les services du même architecte pour qu’il vous donne le montant qui vous permettra de réaliser le plan de votre maison, ensuite vous allez chez un banquier qui lui, vous trouvera de l’argent pour monter votre maison avec des maçons. C’est exactement le même cheminement lorsqu’on décide d’avoir les taxis-compteurs, sauf que là on ne parle pas d’architecte mais plutôt d’autres personnes.

Outre le taximètre (appareil de mesure mécanique ou électronique habituellement installé dans les taxis), de quels autres accessoires seront dotés les premiers taxis-compteurs de Libreville ?

Ces taxis de marque Ford sont tous climatisés. À l’intérieur, il y a naturellement un compteur, une imprimante de tickets pour permettre à ceux qui emprunteront ces véhicules, s’ils venaient à manifester l’envie de détenir une facture comme preuve de paiement, de se voir délivrer un ticket. En plus de tout cela, c’est un taxi qui dispose du wifi à l’intérieur, d’un système GPS, d’un système de vidéo surveillance pour la sécurité des usagers.

Au regard du nombre limité de véhicules au départ de cette première expérience, par rapport au calvaire que vivent les usagers en termes d’offre de services de transport en commun, quelles sont les zones de stationnement prioritaires de votre projet ? Et quels tarifs seront appliqués ?

Les lieux où nous allons les mettre, sont essentiellement l’aéroport international Léon Mba, certains grands hôtels, notamment l’Okoumé Palace, l’Étoile d’or, le Méridien Ré-Ndama. Mais également dans certaines grandes surfaces comme Mbolo et CKDO Géant.

Pour ce qui est du prix, il va y avoir un test avec un prix de départ comme partout ailleurs. Ce prix de départ sera étudié et calculé par rapport à plusieurs caractéristiques et selon des règles bien précises. Il existe deux types de prix, à savoir, le prix au kilomètre parcouru et le prix horaire.

On lancera l’opération en heure de pointe pour voir quels peuvent être les prix. À tout hasard, on pourra prendre 500 francs CFA comme prix de départ sur un 1er taxi, 700 francs sur un 2e et 1000 francs sur un 3e et on fait exactement les mêmes distances en tenant compte de la période de pointe et une fois arrivé, on fait la moyenne des différents montants afin de déterminer le prix de départ. Mais ce qu’il faut retenir est que, ces taxis ne sont pas réservés à une catégorie de personne. Il est accessible à tous selon les besoins et les capacités de tout un chacun.

Les réalités du trafic dans la capitale gabonaise et ses communes voisines d’Akanda et d’Owendo, tristement connues pour leurs bouchons à certaines heures, n’entraveront-elles pas la réussite de ce projet ?

Vous savez, quand vous décidez de construire votre maison, vous ne pouvez pas savoir si elle sera balayée par le premier vent ou pas. Simplement que, il y a des aspects techniques qui sont pris en compte pour éviter ce genre d’éléments. Pour ces taxis-compteurs, nous avons eu l’idée, nous les avons achetés, ils arrivent et nous allons les exploiter. Il va de soi qu’il y a un certain nombre de problèmes que nous allons rencontrer au fur et à mesure. C’est cela la réalité de ce qui se fera.

S’agissant des embouteillages au niveau de Libreville, il faut savoir que nous travaillons avec l’Agence nationale des grands travaux (ANGT) et, si vous êtes allé du côté de Glass, vous avez dû voir que les voies ont été élargies, pour permettre à l’ANGT de prévoir un couloir bus et taxi. C’est déjà un élément qui peut nous permettre de rentrer dans les embouteillages.

Le deuxième élément qu’il faut savoir est que, quand on parle de taxis-compteurs, cela renvoie au compteur horokilométrique, c’est-à-dire des compteurs qui fonctionnent à la fois au temps et au kilométrage. Les paramétrages seront réglés de façon à ce que si vous dépassez une certaine vitesse, à titre d’exemple si vous roulez à 50 km/h dès que vous allez au-delà, la machine elle-même distingue que vous êtes à plus de 50 km/h vous devez passer plutôt au compteur kilométrique.

Mais si vous êtes par en exemple en dessous de 50 km/h la machine reconnaîtra elle-même que vous êtes en phase d’embouteillage, donc au lieu que ce soit kilométrique, le compteur sera à l’heure. Dans le cas d’un bouchon, il peut être comptabilisé un tarif KM et un tarif heure en alternance, en fonction de la vitesse du véhicule.

Quels sont les avantages qu’offre le choix d’un taxi-compteur par rapport au taxi traditionnel qui a toujours su nous satisfaire malgré les aléas ?

Les avantages sont nombreux. Quelques exemples : par rapport aux taxis ordinaires que vous partagez avec d’autres usagers de la route qui ne sont pas forcément vos parents, qui ne sont pas vos amis, avec le taxi-compteur, si vous êtes seul au départ, vous le serrez également à l’arrivée et le chauffeur n’a pas le droit de prendre un autre usager pour le mettre à l’intérieur du taxi et vous payez le prix juste qui s’affiche.

Aujourd’hui quand vous prenez une course, vous êtes embarqué, vous payez 2000 francs CFA, 100 mètres un peu plus loin, le chauffeur du taxi traditionnel prend une autre personne en même course qui paye également 2000 francs et souvent vous êtes quatre et tous payiez la même course ce qui fait en tout 8000 francs. Ce cas de figure n’est pas possible dans le taxi-compteur.

Le deuxième avantage c’est qu’il s’agit des taxis avec système de vidéo surveillance à l’intérieur. Tout ce qui se fait de mal ou de bien est enregistré en temps réel et naturellement, le jour où il y a un problème, nous avons un système de tracking qui permettra à la direction de Sogatra de savoir exactement ce qui s’est produit. Il y a une bande et à n’importe quel moment on peut visionner la cassette. Il y a une différence avec les taxis qui pratiquent le transport en commun : si vous regardez aujourd’hui, la plupart des braquages se font souvent dans les taxis, parce qu’au moment où l’usager monte, il y a déjà d’autres personnes à l’intérieur qui se font passer pour des clients et qui n’attendent qu’une occasion pour agir.

Gabonreview

Jeudi 30 Janvier 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1926 fois




1.Posté par 3ekale le 30/01/2014 11:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pfffff! Pas de charrue avant les boeufs svp construisez d'abord les routes...ps xa fait. Plus 50 ans kon attend...

2.Posté par Ekooll le 30/01/2014 16:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'idée est salutaire mais le problème d'embouteillages et de routes non carrossables est un frein au développement de nos projets en matière de transport routier. Comme l'a dit un syndicaliste hier sur TéléAfrica, c'est bien beau de dire qu'on va réduire la pauvreté. Mais de quelle pauvreté parle-t-on: des gens de la ville ou de tous les gabonais, dont de l'arrière pays qui éprouvent d'énormes difficultés à se déplacer, faute de route.

3.Posté par ompaza le 30/01/2014 18:00 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pardon arrêter de mal copier ce qui se passe ailleurs, remettez les bus scolaire aux enfants nous on va se débrouiller pour circuler dans la ville et aller aux travail on a vu 6bus sogatra ce midi tout fraîchement arriver transformer ça enc est tout

4.Posté par NGOLENE OSSOUKA le 30/01/2014 18:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CES COMPTEURS SERONT TRAFIQUER AUSSI BIEN QUE LES BALANCES DES COMMERÇANTS A MT BOUET , NKEMBO ET CONSORT .
vivra verra y aura des bagarres ,usagers et taximètre.

5.Posté par ADN le 30/01/2014 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le petit gabonais ne mangent pas bien, ne se soigne pas bien, vit dans une très grande précarité, est-ce qu' il aura suffisamment d'argent pour prendre un taxi compteur?

6.Posté par NEM le 30/01/2014 23:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Taxis-compteurs?! le chef de l'Etat a t-il prévu cela dans la seconde phase de son "émergence"? nous ne le croyons pas. Les routes de Libreville ne sont pas fiables et aptes à faciliter la circulation rapide. Taxi-compteur = 1 seul client. Le compteur doit s'arrêter dès que le taxi s'immobilise dans les embouteillages. Le moment n'est pas propice à ce projet. Sauf pour les gens aisés, et ceux d'Akanda. Chez nous à Nzeng Ayong le taxi-compteur sera secoué au carrefour lorsque les clients se bousculerons pour s'y engouffrer; j'espère que le compteur ne se cassera pas.

7.Posté par DUNIMPORTEKOI le 31/01/2014 07:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NEM



kiakiakiakiakiakiakiakiakiakai!
assa chez nous a nzeng c'est pas la joie!

8.Posté par BALIKIDRA le 20/02/2014 20:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le gabon... Vraiment le gouvernement là prend les gabonais pour des idiots hein! On pas d''eau, de nourritures,les prix ne cessent d''augmenter,se sont les ouest-af qui font déjà la lois ici et tout ce que vous trouvez a faire c''est de nous apporter ÇA

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...