News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : les Français se sentent efficacement protégés" selon le consul

l'info réelle 7J/7 - LVDPG Révolution le Dimanche 6 Septembre 2009 à 23:07 | Lu 656 fois

Les Français commerceraient désormais entre eux, lorsque l'armée gabonaise qui a l'ordre de tirer à vue à Port-gentil aurait écrasé tous les ras paralysant leurs activités économiques.



Gabon : les Français se sentent efficacement protégés" selon le consul
Les expatriés français "se sentent efficacement protégés par les forces gabonaises", a affirmé dimanche à l'AFP le consul de France à Port-Gentil (ouest), Pierre Blondel, qui s'exprimait au consulat général de France, incendié lors des violences post-électorales.

"Je fais régulièrement le tour des Français qui sont chez eux. Il n'y a pas non plus de problèmes d'alimentation ou d'approvisionnement en eau", a précisé le consul.

"L'heure est à la reprise économique. Certains avaient dû arrêter ou ralentir leurs activités mais le préfet (chargé de Port-Gentil) veut permettre la reprise" d'une activité normale, a ajouté M. Blondel.

Le consulat a reçu la visite dimanche du ministre gabonais de l'Intérieur également chargé de la Défense, Jean-François Ndongou, qui a affectué une visite à Port-Gentil.

"La foule s'en est pris au magasin de sport en face (. . . ), un petit groupe s'est détaché et a réussi à s'introduire dans le consulat et y a mis le feu. Nous nous sommes barricadés", a raconté M. Blondel au ministre gabonais. L'édifice est complètement calciné.

Le ministre gabonais a pour sa part promis de tenter de retrouver les coupables, regrettant l'absence d'un système de vidéosurveillance. Il a assuré le consul du "soutien" des Gabonais.

Port-Gentil, placée sous couvre-feu la nuit, est le théâtre d'émeutes, pillages et d'incendies depuis l'annonce, le 3 septembre, de l'élection à la présidence d'Ali Bongo, fils du défunt président Omar Bongo Ondimba.

Trois personnes sont mortes dans les violences post-électorales à Port-Gentil, la capitale pétrolière du Gabon, selon un bilan du ministre de l'Intérieur

Dimanche 6 Septembre 2009
LVDPG Révolution
Vu (s) 656 fois


Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Vide1 | Vide | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Les Articles les plus lus

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée


Incroyable !