News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : les 19 étudiants gardés à vue seront présentés au procureur jeudi

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 14 Juin 2012 à 11:53 | Lu 1520 fois

La première question qu'on nous pose est: +tu es de quelle ethnie?+. Quand tu dis +fang+ . Les gendarmes disent: +il y a une main noire+....



Gabon : les 19 étudiants gardés à vue seront présentés au procureur jeudi
Les dix-neuf étudiants de l'Université Omar Bongo (UOB) de Libreville détenus depuis lundi seront présentés au procureur jeudi, selon une source estudiantine.

"Nous passerons finalement demain (jeudi)" devant le procureur a déclaré l'étudiant Lionel Ella Engonga interpellé lundi puis relâché pour raison de santé.

"Ils disent que nous sommes instrumentalisés", a déclaré à l'AFP Edvin Ballack Ondo, interpellé lundi puis hospitalisé mardi après un malaise. Ces deux étudiants sont les seuls des 21 interpellés lundi à avoir été libérés.

"La première question qu'on nous pose est: +tu es de quelle ethnie?+. Quand tu dis +fang+ . Les gendarmes disent: +il y a une main noire+" a-t-il précisé.


L'ethnie fang a la majorité relative (entre 30 et 35%) mais est souvent considérée comme proche de l'opposition par le pouvoir aux mains d'éthnies minoritaires depuis l'accession au pouvoir d'Omar Bongo en 1967, même si le Premier ministre a toujours été un Fang depuis cette date.

Le principal opposant André Mba Obame, ancien baron du régime passé à l'opposition à la mort d'Omar Bongo, est fang, à l'image d'une grande partie de sympathisants de son parti l'Union nationale.

"On peut garder un étudiant pendant près de 30 minutes juste pour le pousser à dire ce qui n'est pas vrai (...) en nous giflant, juste pour entendre que c'est André Mba Obame qui est derrière nous" a-t-il poursuivi.

Lundi, ces étudiants ont été interpellés alors qu'ils essayaient de faire cesser les cours à l'UOB. Un étudiant témoin, Célestin Mito-Mito a affirmé que "certains des étudiants arrêtés se sont eux-mêmes constitués prisonnier".

Ils ont entamé une grève de la faim mardi pour dénoncer leurs conditions de détention. L'affaire fait grand bruit avec la publication par des membres de l'opposition et de la société civile sur les réseaux sociaux des photos des étudiants, confinés à une dizaine dans des petites cellules.

Le mouvement de grève entamé par les étudiants de l'UOB en janvier pour réclamer des bourses et la suppression de la limite d'âge (27 ans) pour les obtenir, donne lieu depuis janvier à des heurts réguliers avec les forces de l'ordre.


http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20120613.AFP9338/gabon-les-19-etudiants-gardes-a-vue-seront-presentes-au-procureur-jeudi.html

Jeudi 14 Juin 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1520 fois




1.Posté par King le 14/06/2012 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ils vont être présentés devant le procureur de la république pour quel motif?
si être fang est le motif pour qu'on vous enferme s'est grave, le pays bascule dans une dérive inqualifiable.

2.Posté par Les affaires de nous memes nous memes le 14/06/2012 15:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que faisons nous ? Gabonaises et Gabonais vraiment nous-memes là nous-memes.

Voici que des enfants qui revendique légitimement un droit sont emprisonnés, pendant ce temps on veut encore et réussi a nous distraire avec une fameuse main noire "FANG" disont les choses clairement MBA OBAME André.

Alors si se sont des Fangs qui sèment le trouble à l'UOB les Gabonais des autres ethnies ne peuvent pas soutenir en signe de solidarité d'autres compatriotes et meme les Fangs eux-memes que font ils?

Ou est passé la légendaire solidarité des Fangs parce que bien malheureusement cela devient un problème ethnique, quelle malheur pour le Gabon au 21 ème siècle.

Au Gabon nombreux sont les Fangs PDGistes, NTOUNTOUME EMANE, ONDO METHOGO; NDONG SIMA ... et alliés MBA ABESSOLO, BILIE BI NZE et autres arrètez avec çà !!!

GABONAISES ET GABONAIS QUELQUE SOIT TON ETHNIE; TA PROVINCE LEVE_TOI POUR DEFENDRE TON PAYS ET TES ENFANTS, NE RESTONS PLUS SPECTATEURS AGISSONS TOUS ENSEMBLE.

EXIGEONS LA LIBERATION DES ETUDIANTS INCARCERES ET L'ABANDON IMMEDIAT DES CHARGES OU FAUTES QUI LES SONT REPROCHES.

3.Posté par BONGO le 14/06/2012 23:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous ne comprenons pas se qui se trame dans le gouvernement de NDONG SIMA I? Comment se peut-t-il que les revandications des étudiants ne soient pas honorées par le gouvernement gabonais? Ce sont vraiment des irrespnsables qui sont au commande de notre pays. Les doléances des étudiants sont chiffrés à 1,5 milliards de francs CFA. C'est cette somme que le gouvernement refuse d'exécuter rapidement afin que les étudiants reprennent le chemin de l'ecole. Or on sait pertinamment que le budget de la république gabonaise en 2012 est estimé à 2450 milliards de francs CFA. Sur ce gros budget, ni Monsieur ALi BEN BONGO, ni NDONG SIMA ne veut sortir un sou pour débloquer la situation? que font t-il avec avec l'argent du budget régalien? Il n'y a aucun investissement au GABON en 2012 qui peut justifier l'utilisation de 2450 milliards de francs CFA! Ce budget au lieu de servir la bonne cause emprunte des voies détournées du peuple. Si j'étais le président du GABON, je prendrais les 1,5 milliards sur le budget pour résoudre le problème des étudiants.
Je demande aux gabonais de ne plus voter ALI BONGO à la prochaine présidentielle. C'est un voleur des deniers de l'etat. A lui seul il détourne 800 milliards de franc CFA par an sur le budget du GABON. Cessons de prendre des gabonais pour des ignorants les temps ont changé...
Email : bongo.albertbernard@gmail.com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...