Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : le ministre de l’Intérieur d’Ali Bongo veut bâillonner l’Opposant André MBA OBAME

l'info réelle 7J/7 - LVDPG - News le Lundi 24 Janvier 2011 à 23:42 | Lu 4248 fois

Importante déclaration du "Président André MBA OBAME" ce mardi 25 janvier à 14 heures au siège de l'Union Nationale de Libreville. Tous les partisans de la libération du GABON sont conviés à ce moment historique du renouveau de notre pays.



LVDPG Magazine...Bientôt en Vente
LVDPG Magazine...Bientôt en Vente
Suite au communiqué des partis politiques d’opposition gabonaise annonçant la tenue, ce mardi 25 janvier à 14H au siège de l'Union Nationale, d’une importante mobilisation populaire et d’une déclaration de l’Opposant André MBA OBAME, le ministre de l'intérieur du GABON (Jean François Ndoungou) a, dans la nuit du dimanche 23/01/2010 aux environs de 21H30, téléphoné l’Opposant André MBA OBAME (AMO) pour lui intimer l’ordre de renoncer à s'exprimer.

En réponse à ce qui apparait désormais comme une injonction et une menace, AMO que les gabonais considèrent désormais comme « le seul et vrai Président élu du GABON » a répondu en demandant à ce dernier de prendre ses responsabilités et que lui allait également prendre les siennes. Il semble donc désormais clair que le pouvoir de Libreville redoute la déclaration du « Président André MBA OBAME » et cherche à bâillonner toute l’opposition gabonaise. Mais, malheureusement pour lui, le gabonais «est garçon ».

Pour Rappel (extrait de l’annonce du grand meeting):

Tous au siège de l'Union Nationale ce mardi 25/01/2011 à 14H pour la libération du GABON

Importante déclaration du "Président André MBA OBAME" ce mardi 25 janvier à 14 heures au siège de l'Union Nationale de Libreville. Tous les partisans de la libération du GABON sont conviés à ce moment historique du renouveau de notre pays.

Merci de faire suivre l'information
Infoline (00241) 07 59 67 13)


Lundi 24 Janvier 2011
LVDPG - News
Vu (s) 4248 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

35.Posté par LaRaison le 01/02/2011 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
G8 calme toi manisfester pour te faire degainer ?

34.Posté par G8 le 26/01/2011 07:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALI Bongo n'est pas au pouvoir pour servir le peuple gabonais mais plutot cela de franc-maçonnerie. Il se moque des gabonais, il temps que l'on descende dans la rue pour dire que l'on ne veut plus du PDG au pouvoir.

33.Posté par ARID le 26/01/2011 01:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vous mem vous avez vu comment le chaumage accroit de nos jours au gabon,je suis père d'enfants et j'ai vu comment on a coupé la bourse à ma fille en france alors qu'elle la merite,j'ai pleurniché devant les services des bourses et stages plusieurs fois jusqu'aujourd'hui pas d'issue je suis mem fatigué de çà.et vous croyez qu'on doit continuer à supporter un system comme çà? et je reconnais vraiment la victoire d'AMO ,c'est vrai il est le vrai president que les gabonnais ont choisi,mais malheureusement cette victoire a eté arachée par un systeme dictatorial qui veut continuer à proteger les interets d'une minuscule de personnes de mauvaises fois et continue à pietiner le peuple.Reveillons-nous! il est l'heure d'arracher la liberté! je vous rappelle que je suis partisant de l'ACR/UPG merci

32.Posté par G8 le 25/01/2011 20:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à toi Debonnecorse,
Et alors ???

31.Posté par G8 le 25/01/2011 20:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La RTG a osée simplement montrer les images de la declaration de Mr AMO en 3s sans avoir le courage de mettre le song afin que l'on prenne connaissance de cette fameuse declaration dont on veut condamner AMO pour haute trahison.
la RTG a prefereée faire passer un rigolode secretaire du PDG pour venir dennoncer une declaration qu'il n'a pas eu le courrage de donner le contenu. Le PDG est vraiement ridicule, Il falait qu'il dise au peuple Gabonais que AMO a ete investie comme le vrait president du Gabon et que face à cette investiture le PDG n'est pas d'accord et demande au peuple gabonais de protester cela permettrait de verifier si réelement le peuple gabonais a voter ALI puis que le PDG dit que c'est ALI qui a gagner... !

30.Posté par velo du vole le 25/01/2011 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Saboté moi leur course de cyclisme de merde qui ne donne rien au pays TROPICAL l'argent qui doit etreutile pour faire des choses serieuses ces dans les poche d'un evenement qui ne rentabilise rien pour la population .

29.Posté par G8 le 25/01/2011 18:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous devons descendre dans la rue pour manifester notre soutien à l'UN, et on verra si le PDG va nous interdire de faire notre marche vers LA LIBERTITE

28.Posté par akoma mba le 25/01/2011 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pauvre population!
Nous sommes tellement pauvre qu'une petite couche de goudron deversée ici et là nous fait oublier le véritable combat qui est celui de s opposer à l' instauration d'une monarchie dans notre pays. Il y a 4 ans je disais aux collègues, au vu des évènements, que Alain Bongo etait le futur président du Gabon. Aujourd'hui je vais vous faire une revelation, si vous ne faites rien, un Bongo est président en 2039 juste àprès la mort de Alain Bongo. Voilà le combat..Vous avez aussi les enfants qui sont des potentiels présidents. Alors voilà le combat. Les réalisations que vous voyez aujourd'hui ne sont pas les oeuvres d 'un extra terreste. meme vous, votre enfant, votre oncle...peuvent le faire
En définitive, je vous exhorte à ne pas vous dérober du vrai combat. Ali ou Amo sont de passage, par contre les systèmes monarchiques durent quasiment pour l 'éternité. Alors arrêter d'indexer Ali ou Amo. Combattons le système un point c'est tout.

27.Posté par LaRaison le 25/01/2011 13:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comprenez que AMO fait chié le peuple.

Personnellement s'il voulait aider le peuple il devait lutter conte le père et non contre le fils voilà un une preuve qu'il ne veut pas voir le pays évolué mais se voir président. Il n'aura rien.

Lutter un peu contre la SEEG qui nous fait des siennes, l'habitat etc...

Vs souler avec AMO AMO qu'il reconnaissent d'abord que le pays a fait de gros progrès mm les routes aujourd'hui donne des frissons de plaisirs.

Lui quand il était à l'interieur il n'a pas fait avec son frère "ABO" exilé PM à l'ambassade d'afrique du sud?

Qui envoyait des policiers pour bastonné l'opposition à Rio pour protégé son "nouvel ennemi".

C'est vrai que la politique est polotik mais lutter pour nous comme pour les bourses des etudiants que je vous dis encore merci zu lieux d'etre assez malhonnetes de dire quz le pays est statique!


26.Posté par Stephane le 25/01/2011 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On n'est plus là pour reflchir ou accuser X ou Y on fait d'abord avec ceux qui veulent se battre pour liberer le Pays AMO ou n'importe qui pourvu qu'il soit avec nous on enleve ALI 9 et apres si celui qui passe ne fait pas selon ns on l'enleve aussi.

Donc tous debout pour libérer le PAYS GABON que nous aimons tous !!!

25.Posté par sorcier le 25/01/2011 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Debonnecorse et al.

Vous perdez votre temps. Si vous êtes convaincu que les choses avancent, alors rejouissez vous. Nous qui voyons le contraire et n'acceptons pas qu'un étranger soit notre président, laissez nous faire. On se retrouvera, nous sommes tous gabonais et ne voulons que le bien des gabonais je l'espère.

Allez, bon vent

24.Posté par Debonnecorse le 25/01/2011 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Barbosa,

Que vous le voyez ou non, le pays évolue, le pays avance.
Un aigri comme AMO, mauvais perdant de surcroît, qui se prend pour le Moïse du Gabon tout en se revendiquant héritier d'Omar Bongo, veut amener ses partisans dans la voie de la violence pour assouvir ses besoins de pouvoir personnel. Croyez-vous vraiment que les gabonais ont envie de voir sombrer leur pays dans la violence qui mène tout droit au chaos avec à sa tête un AMO assoiffé de pouvoir ? NON bien sûr que NON. Il n'a qu'à continuer à gesticuler, les gabonais ne le suivront pas car le gabonais pas essence, déteste la violence.

J'aimerai bien entendre les partisans de l'ACR/UPG sur le sujet ?

23.Posté par Barbosa le 25/01/2011 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Pamela et ceux qui pensent que celui qui est au pouvoir soit digne de confiance.
Pour votre gouverne sachez qu'un célèbre philosophe disait: "Un bon escroc est un farceur ironique qui se joue de la distraction, de l'impertinence, de la naïveté ou de la nervosité de ses contemporains." , voila ce que le fils de l'autre fait en ce moment et vous vous laissez endormir par cette stratégie vieille comme le monde. Je vous renvois à vos consciences pour analyser mon propos.
Concernant certains commentaires décevants,s'il vous plaît, soyons sérieux et réfléchissons posément au lieu d'entrer dans les débats tribalistes qui ne grandissent personne sur ce site. Sachez que rien n'unit aussi fort que la haine : ni l'amour, ni l'amitié, ni l'admiration, donc de grâce, arrêtons les discours à coloration ethnique car ils pourront se retourner contre nous au finish. Je ne pense pas que vous voulez voir notre pays sombrer comme au Rwanda, donc parlons des choses importantes c'est-à-dire de la libération de notre pays.
Je ne suis pas un partisan de MOISE(AMO), ou de qui que ce soit dans l'opposition, je suis du cote de ceux qui pensent que la libération de notre pays passe par NOUS!

22.Posté par Debonnecorse le 25/01/2011 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
2010, année de la stabilité et de la relance économique du Gabon

2010, une année très calme au Gabon

Après une année 2009 particulièrement agitée suite au décès du président Omar Bongo Ondimba suivie d’une élection présidentielle anticipée, 2010 a été un long fleuve tranquille au Gabon.

Ali Bongo Ondimba qui a succédé à son père à l’issue de l’élection présidentielle du 30 août 2009 a réussi en 2010 à assurer la stabilité du Gabon. Le pays a failli basculer après la mort d’Omar Bongo Ondimba le 8 juin 2009.

Plusieurs personnalités étaient sorties du bois pour tenter de succéder au doyen des chefs d’Etat de la planète resté au pouvoir pendant 41 ans sans discontinue. L’opposition rêvant de tourner la page des années Bongo a mis toute la pression sur le pouvoir. D’anciens collaborateurs d’Omar Bongo sont également rentrés dans la dense avec une virulence inouïe.

La fougue des uns et des autres a fait craindre le chaos. Mais le président élu, Ali Bongo Ondimba, a réussi à maintenir l’équilibre de la nation.

Ali Bongo Ondimba s’appuie sur la majorité absolue héritée de son défunt père dans les deux chambres du parlement (Assemblée nationale et Sénat) pour conduire ses reformes.

Le 28 décembre 2010, les deux chambres du parlement réunies en congrès ont adopté haut les mains, une révision constitutionnelle fortement contestée par l’opposition. Voulue par le président de la République, la révision visait à corriger certaines faiblesses constatées lors du décès du président Omar Bongo.

Le pays est parvenu, sans anicroche, à conduire la douloureuse reforme visant à industrialiser le secteur forestier. A ce titre l’exportation de bois brut a été interdite dès janvier 2010. Un petit délai de grâce de 3 mois a été accordé aux exploitants forestiers pour écouler leur dernier stock. Malgré les pertes massives d’emplois et les récriminations des puissants lobbies, le gouvernement a tenu bon et les usines de transformation du bois, l’une des principales richesses du pays commencent à fleurir un peu partout.

Le pouvoir a aussi reformé les finances publiques et mis beaucoup d’ordre dans la gestion des biens publics.

C’est sur le plan des infrastructures que le Gabon a réalisé un grand progrès. A Libreville, la capitale du pays, de nombreuses routes défoncées ont été refaites. De nouvelles voies ont vu le jour, facilitant ainsi la circulation dans une ville autrefois minée par des embouteillages parfois monstrueuses.

35 milliards de francs CFA (70 millions de dollars) ont été investi en 2010 pour refaire la capitale et sa banlieue. L’enveloppe cadrait avec la célébration du 50ème anniversaire de l’indépendance du pays.

Les investissements se poursuivent encore dans la capitale dans le cadre des préparatifs de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) dont le Gabon co-organise la phase finale en 2012 avec la Guinée Equatoriale. Des échangeurs, des stades et des résidences sont en cours de construction à Libreville et dans la province du Haut Ogooué (sud est) retenus pour accueillir la compétition.

Le gouvernement a poursuivi les travaux de construction de la route nationale No 2. Les travaux confiés à des sociétés espagnole et chinoise sur un financement de la Banque africaine de développement se déroulent de manière "satisfaisante", selon un expert du ministère des Travaux publics.

Le Gabon a aussi engagé des travaux de construction de nouveaux barrages hydroélectriques sur le fleuve l’Okano (nord) et les chutes de l’Impératrice dans la province de la Ngounié (sud) pour combler son déficit en électricité. Ces barrages s’ajouteront à celui du Grand poubara dans la province du Haut Ogooué (sud est) exécuté depuis 2 ans par une société chinoise.

De tout point de vue, 2010 a été l’année de la relance de l’économie du Gabon qui s’essoufflait pendant les dernières années d’Omar Bongo Ondimba.

"Le bilan 2010 est positif", a commenté avec satisfaction le secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) dans une conférence de presse le 30 décembre.

Au niveau international, les efforts de développement engagés par le Gabon ont permis de gagner 9 places sur l’indice du développement humain (IDH), classement PNUD de l’année 2010. Le Gabon occupe le 93ème rang mondial contre le 102ème rang en 2009. (Xinhua)

Source : Afrisccoop (04/01/2011)
http://www.africatime.com/Gabon/nouvelle.asp?no_nouvelle=572327&no_categorie=

21.Posté par A Pamela le 25/01/2011 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Accordons a Ali , le temps de faire ses preuves et apres tout , on a rien a y perdre. Le pays somnole depuis des lustres , un petit coup de reveil des consciences, appels a l 'emergence ne ferait pas de mal bien au contraire. Gabonais leve toi et demande toi qu'est ce que tu peux faire pour ton pays et non qu'est que ton pays doit faire pour toi.

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Novembre 2017 - 04:32 Gabon - Jeûne national : L’appel de Ben Moubamba

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Art Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame


Flash Info
20/11/2017 07:51

Flash info : Notre version mobile, plus rapide

Nous venons de rendre notre version mobile et tablette plus rapide, après plusieurs mois de travail, en vous informons aussi que votre site est rentré dans le club des meilleurs sites francophones...
Info juste & Utile : News 7J/7







Sport... !

Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée

Incroyable !