News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : le Ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou interdit une marche pacifique contre les crimes rituels

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 11 Avril 2013 à 19:49 | Lu 2863 fois



Gabon : le Ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou  interdit une marche pacifique contre les crimes rituels
L'état gabonais en lutte contre la récupération politique et l'amplification du phénomène des crimes rituels

- Libreville le 11 avril 2013 © koaci.com - Alors que beaucoup de gabonais attendent impatiemment la marche contre les crimes rituels prévue pour ce samedi 13 avril 2013, que le Ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou vient de l’interdire. Pour le responsable de la sécurité intérieure du Gabon, celle-ci est inopportune et devrait par contre faire l’objet d’un mémorandum qui sera transmis au Président Ali Bongo Ondimba.

Il n’y aura pas de marche pacifique contre les crimes rituels comme initialement prévue ce samedi 13 avril 2013 dans les rues de la capitale gabonaise, Libreville.

Celle-ci a été interdite par le Ministre Gabonais de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Jean François Ndongou, au motif que cette dernière est inopportune en l’état actuel des choses dans le pays.

Face à ce refus, les gabonais s’interrogent. Certains cherchent notamment à comprendre pourquoi une telle déclaration de la part du Ministre de l’Intérieur ? Qui serait en effet gêné par cette marche pacifique dont le seul but est de dénoncer un fait qui n’a que trop duré ?

Pour le Ministre Ndongou qui répondait par courrier administratif ce 10 avril 2013 au président de l’Association de Lutte Contre les Crimes Rituels (ALCR), la marche pacifique en question devrait être remplacée par une réunion.

Réunion qui sera suivie d’une déclaration sous forme de mémorandum qui sera ensuite transmis au Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.

Cette interdiction sonne mal aux oreilles de nombreux gabonais qui ont commencé à manifester leur mécontentement sur les réseaux sociaux où était parti le mouvement de dénonciation.

Elle fait suite également à la sortie de réserve il y a quelques semaines du porte parole de la Présidence gabonaise, Alain Claude Bilie Bi Nze, qui avait stigmatisé ledit mouvement de contestation arguant que celui-ci avait créé une psychose à l’étranger et taché l’image du Gabon perçu dorénavant comme un pays de cannibale.

Affaire à suivre…


Sylvain Moussavou




Jeudi 11 Avril 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2863 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

27.Posté par Lola le 14/04/2013 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un homme, une femme, un enfant retrouvés sans langue, ni sexe ni les yeux, les oreilles, les seins bref en pièces détachées, en quoi ça a de rituel ? C'est un crime affreux point. Voici comment l'autorité judiciaire gabonaise traite la problématique du crime dit "rituel". Pour les magistrats gabonais, il n'existe de pas de crime "rituel", mais de crime crapuleux.
c'est pourquoi le premier ministre NDONG Sima a instruit le gouvernement à ne pas autorisé la marche contre le crime rituel. Si les magistrats gabonais auraient, un temps soit peu raison de considérer qu'aucune disposition en matière criminelle ne reconnait le crime dit rituel, dans nos sociétés traditionnelles, il existe des signes qui permettent de qualifier un crime de rituel.
Les gabonais ne sont ni surpris, ni fustrer devant la réaction du gouvernement. Notre journaliste vedette sur ce site, avait publié un post ici il ya quelques jours traitant de la sorcellerie et ses liens avec le pouvoir au Gabon.
Le Gabon est gouverné par les vampires. Et ces vampires se nourrissent du sang humain voilà au delà meme des crimes crapuleux qui sont ici dénoncés, les gabonais meurent comme des mouches. Depuis un demi siècle, le PDG a bati son pouvoir sur le sang. Un pauvre type, du fait qu'il soit sorcier, accède à des hautes fonctions de l'Etat. le Gabon est devenu la plaque tournante de la sorcellerie en Afrique. Toutes sortes de pratiques occultes s'y sont installées. Les sorciers ne tuent plus en vampire, mais au grand jour.
C'est du bout des lèvres que Ali Bongo évoque ce problème, sachant lui meme ce qu'impose l'accès à un grade de la loge. feu-Pdgiste-A Mort, est bien placé pour témoigner aux gabonais que le sang circule dans les loges.
La question est comment faire quand on sait combien ces pratiques ont infiltré les familles. Une nièce ou un neveu meurt, l'oncle accède à une fonction.
Le problème est structurel. Dans les lacs chez moi à Lambaréné, les grands parents disent que la malédiction s'est abattue sur le Gabon pour plusieurs décennies.

26.Posté par ONE REVOLUTION le 13/04/2013 23:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ENSEMBLE NOUS VAINCRONS PEUPLE LIBRE COURAGE UN NOUVEAU GABON ARRIVE ET NOUS VAINCRONS LES IMPOSTEURS EN PLACE AU BORD DE MER.

LE GLEVE DE LA JUSTICE EST SUR LA TÊTE DES DICTATEURS ET CRIMINELS EN POSTE.

VERONIKA JE MARCHE AU SON DU TAMBOUR FACE A L’ENNEMI DE LA DEMOCRATIE ET DE LA LIBERTE QUE JE VAINCRAIS POUR LA LIBERTE DE MON PAYS .

25.Posté par Bruno VECARTE le 13/04/2013 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Des crimes sont commis chaque jour au Gabon, au bénéfice et à la demande de ceux qui dirigent ce pays. Ces crimes ne sont pas commis seulement contre les familles endeuillées ; ils sont commis contre NOUS, contre tous ceux qui sont citoyens de ce pays. Alors si vous êtes en colère, et si vous avez l’impression d’être manipulés, ne restez pas les bras croisés. Réagissez, revendiquez, désobéissez aux faux ordres du gouvernement, tant que ce gouvernement montre des signes d'irresponsabilité.

En 1776, alors que Benjamin Franklin Rossevelt venait de signer la Déclaration d’indépendance des Etats-Unis, une femme l’a arrêté dans la rue et lui a demandé : « Mr Franklin, quelle forme de gouvernement vous nous avez légué ? ». Et Franklin Rossevelt a dit : « C’est une République Madame. A vous de la défendre ! »

La responsabilité de gouverner un pays ne devrait jamais être confiée à une famille, à une élite ou à un cercle d’amis. Ils finiront tôt ou tard par montrer leurs limites, par toutes sortes d’abus et d'inconscience.

Unissons nos forces. Le Gabon n’est ni une monarchie, ni une dictature !

Cela peut marcher si chacun de nous se rappelle quels sont ses devoirs de citoyen. Engageons-nous ! Qu’il s’agisse de signaler la présence d’un trou dans la rue, de dénoncer les mensonges d’un dirigeant ou de faire cesser une pratique malsaine… n’ayons pas peur ; exigeons que l’on nous dise la vérité.
Apprenons (une fois pour toute) qu’il faut crier si l’on veut être entendu. La démocratie se mérite ; elle ne se donne pas sur un plateau d’argent ; il faut aller la chercher et l’arracher dans la rue. Et ce, même si des ministres aux ordres donnent des consignes contraires à notre détermination.
Car nous sommes avant tout des êtres humains LIBRES.

Si nous voulons obtenir un jour la démocratie au Gabon, il faut agir. Et si nous agissons tous ensemble, nous vaincrons, et nos enfants, qui vievront après nous, connaîtront LA démocratie, la Vraie.

Que Dieu bénisse le Gabon.

Bruno Vécarte

24.Posté par Bruno VECARTE le 13/04/2013 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@IAM,

Tu es TROP fort !
Moi qui cherchais un Cinéphile affuté comme moi, qui ne se contente pas seulement de s'extasier devant les coups de savates de Bruce Lee et J.C Van Damme. Je crois que j'ai trouvé mon alter-égo...

Bravo !

Oui, c'est bien une contextualisation du magnifique exposé de l'acteur Sean Pean, qui m'a semblé être un sacré coup de poing à envoyer contre nos dictateurs de dirigeants, et comme puissant antidote à nos méningges quelque peu anesthésiées...

Respect.

B. Vecarte

23.Posté par Priscilla le 13/04/2013 05:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Meme si j'avais la certitude que ndongou n'autoriserait pas cette marche, cela me choque de quand meme de voir que ces criminels ne font plus semblant meme en publique. Ils devoilent leurs visage de meurtriers a la face du monde sans sourcier d'un poi car ils sont trop certains de n'avoir rien a craindre de la par du peuple.
Cette decision me remplie d'une colere noire envers les pedegistes, tout les pedegistes, cassiques, femmes, jeunes.... oui car cest le pedege,leur parti politique, qui est l'initiateur et le gardien de ces pratiques criminelles.
Vivien Pea et tout tes sympatisans arrivistes vous soutenez odjukwu et son gang pour obtenir des minables postes quittent a depecer les enfants de vos compatriotes.
Le jour ou odjukwu-acrombessi passeront au feu du peuple avt de passer au feu de l'enfer, vous ne serez pas en reste, vous, membres de l'UJPGD, UFPDG !!!!
Que tout ceux qui ont un frere a l'UJPDG, une mere, une soeur a l'UFPDG les donnent des claques allez-retour !!! Cela equivaut a etre complice des complices d'assassins !!!
La pauvrete, la quete d'un tee-shirt pede-ge, la recherche de richesses ou de postes ne peut justifier l'injustfiable !
Que chacun prenne ses responsabilites, car faire comme si de rien n'etait est aussi injustifiable !

22.Posté par iam le 13/04/2013 00:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bruno Vécarte, Quelle plagiat magnifique de "Fair Game" 01:23:33s :p

21.Posté par Larévolte le 12/04/2013 21:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a des moments où je me demande au fond de moi la raison pour laquelle je m'obstine à continuer à vouloir m'enquérir de la situation politique, économique et sociale du Gabon alors que je sais pertinemment qu'une amélioration notable de la situation du Gabon reste une fiction. Une info comme celle qui nous informe que le fameux ministre de l'intérieur M. Ndoungou vient de refuser une autorisation aux gabonais et gabonaises et même aux étrangers vivant aux Gabon (puisque les assassins frappent tout le monde, gabonais comme étrangers) de faire une marche pacifique pour dénoncer ces méthodes barbares d'un autre âge qui consistent à assassiner les autres humains pour "manger" leurs organes, une marche qui permet aux familles des victimes innocentes de crier leur douleur, une marche qui permet à tous ceux qui vivent sur le sol gabonais, potentielles victimes ou familles de futures victmes de demander que ça s'arrête, parce que ça n'arrive pas qu'aux autres, le cynisme qu'affiche M. Ndoungou quant à ce refus m'exaspère au plus haut point.

S'agissant donc de ce refus du pseudo ministre de l'intérieur M. Ndoungou d'autoriser les populations librevilloises de faire une marche blanche pour dénoncer les crimes rituels et autres assassinats de tous genres au Gabon, je pense sérieusement que, soit le système bongopédégiste et leur chef en émergence Alain Bongo cherchent l'affrontement; soit ils sont conscients que le peuple gabonais est immature, couard, soumis et accepte l'esclavage. Par conséquent, le PDG dispose du Gabon comme il veut.

Tout ceci est incompréhensible, d'autant plus lorsque le parti politique UN (Union Nationale) avait voulu organiser une marche contre la volonté de M. Alain Bongo sous couvert de M. Ndoungou, certains gabonais ici sur le site ont traité les responsables, les militants et sympathisants de ce parti de barbares. Certains ont sorti la carte du tribalisme et ont traité les fangs de tous les noms d'oiseaux simplement parce que M. André Mba Obame (AMO) est ou fut membre exécutif de ce parti, et que ce dernier est de l'ethnie fang. Et comme désormais au Gabon, tout parti qui compterait Mba Obame dans ses rangs, tous les membres de ce parti, fangs et non fangs seront automatiquement considérés comme des barbares. Cependant, les membres du grand parti dit "parti de masse", le PDG est composé de véritables barbares qui consomment la chair humaine comme des cannibales barbares et sanguinaires pour gouverner.

Les marches même pacifiques que les membres de l'UN ont souvent voulues effectuer ont souvent été interdites parce que c'est un parti "illégal" et composé de barbares, dit-on. Aujourd'hui, qu'est-ce qui justifie le refus de M.Ndoungou d'autoriser une marche pacifique, non politique aux populations gabonaises? Une simple marche dont le but était d'attirer les soi-disant autorités gabonaises de prendre des mesures sérieuses pour empêcher que les petits gabonais, les petites gabonaises et même les étrangers que nous accueillons sur notre sol ne soient plus des brebis et des chèvres qu'on choisit pour l'abattoir afin d'être égorgés, leurs organes prélevés, leur sang recueilli et remis aux hommes politiques et religieux gabonais qui consomment ces organes, s'abreuvent de ce sang et se font confectionner des fétiches qui paraît-il leur permettront d'obtenir des postes prestigieux dans l'administration gabonaise ou au sein des des loges maçonniques, des églises et mosquées, des pouvoirs surnaturels, la puissance pour dominer les autres, l'influence dans tous les milieux etc...

Maintenant que les simples marches nous sont désormais interdites au Gabon, qu'allons nous faire? M Ndoungou nous a signifié son refus de voir une quelconque marche pacifique pour exprimer notre douleur et dénoncer les crimes rituels et autres qui sont venus s'ajouter à nos autres cortèges de soucis et mauvaises conditions de vie, que faisons-nous? Que ferons-nous demain samedi 13 avril? Que ferons-nous les prochains jours? Allons-nous accepeter que la messe se termine par le dernier mot de M. Ndoungou?

Allons-nous continuer à confirmer l'adage qui dit que: "les peuples méritent bien les dirigeants qu'ils ont"?

Et si le mépris qu'Alain Bongo et ses sujets (pédégistes et amis) affichent vis à vis des gabonais est favorisé par nous mêmes gabonais et gabonaises????

20.Posté par ALI ODJOUKOU NIGERIAN 100% le 12/04/2013 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


SI NDONGOU LE CHIEN DE GARDE D'ODJOUKOU ALI GAGNE A CE BRAS DE FER , QU'ON NE S’ÉTONNE PAS QUE CES CRIMINELS VONT CONTINUER DE PLUS BELLES , LES GABONAIS SERONT DÉCAPITÉS TOUS LES 2JOURS , CAD CE QUE NOUS VIVONS AVEC LES CRIMES VA ÊTRE MULTIPLIER PAR 2 .
QU'ON CHERCHE A SAISIR LES DROITS DE L'HOMME A L'INTERNATIONAL OU QU'ON FONCE , ADVIENT QUE POURRA.

19.Posté par Monefang le 12/04/2013 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La famille est l' élément naturel et la base de la société. Elle doit être protégée par l' Etat qui doit veiller à sa santé physique et morale. L'Etat a l'obligation d'assister la famille dans sa mission de gardienne de la morale et des valeurs traditionnelles reconnues par la communauté.La promotion et la protection de la morale et des valeurs traditionnelles reconnues par la communauté, constituent un devoir de l' Etat dans le cadre de la sauvegarde des droits de l' homme.
Tout citoyen a droit à la vie, à la liberté, à la sécurité et à l'intégrité de sa personne.

18.Posté par Grand-Maître Maçon Hiram Abiff le 12/04/2013 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tous ces assassins étaient rassemblés le weekend dernier au gymnase du stade omnisport de Libreville pour élaborer leurs nouvelles stratégies d'assassinat. Il y avait là Ikamboya Ndeka, Alain Claude Bilé bi Zé, Léon Nzouba, Séraphin Moundounga, Angélique Ngoma, René Ndemezo;o, Emmanuel Ondo Methogo, Martin Mabala, Ojukwu Bongo Alain, Jean François Ntoutoume Emane... Et vous croyez qu'après une telle réunion ils étaient disposés à se laisser compter? Avant le congrès, ils avaient déjà sacrifié des dizaines de vie, pendant le congrès ils en ont sacrifié, et après le congrès qui annonce un remaniement ministériel, il va de soi que le sang va couler à flot.

L'ivrogne de Jean François Ndoungou, effectivement devenu ivrogne pour tenter de noyer la mauvaise conscience de ses crimes et ceux de ses chefs, ne pouvait pas accepter une dénociation publique de ce qui est le carburant de sa vie maçonnique. Leur tour arrive.

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...